Sean Cheetham

de la lecture sur la peau
de la lec­ture sur la peau
il faut arrêter la drogue, mademoiselle
il faut arrê­ter la drogue, made­moi­selle
JD maigre
JD maigre

Il peint de manière très clas­sique de jeunes urbains amé­ri­cains un peu des­troys. C’est Sean Cheeeeeeeee­tham ! Bon, je me moque mais c’est clas­sieux.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

19 commentaires

  • Ce Jean-no, il casse tout de suite l’ambiance…

    @Doc Mars : ah ben en fait, je ne sais pas si l’adjectif est valable ici. Ce n’est pas la même recherche sur la cou­leur j’ai l’impression.

  • Et un autre peintre inté­res­sant, c’est Tibor Cser­nus. Un hon­grois je crois qui a eu une édu­ca­tion aca­dé­mique avant de deve­nir un grand auteur de cou­ver­tures de « J’ai lu » SF dans les années 60-70 et qui peint aujourd’hui à la manière du Cara­vage.

  • @Jean-no : Tibor Cser­nus peint encore ? J’adorais ses couv. de J’ai Lu et je me deman­dais jus­te­ment ce qu’il était deve­nu…

  • Ah zut ! Il a fait une inté­res­sante car­rière de peintre après l’illustration, il était dans la gale­rie Claude Ber­nard, une des deux seules sérieuses dans la pein­ture figu­ra­tive à Paris. Ce qui me rap­pelle que ce matin même j’ai vu un copain qui a posé pour Cser­nus.

  • J’étais par­ti pour faire mon kakou et je me rends compte que je n’en ai jamais par­lé ici. J’aimais bien ses cou­ver­tures qui étaient très étranges. D’ailleurs, j’ai ache­té les Tschaï dont il avait réa­li­sé les cou­ver­tures pour bos­ser la BD (de peur d’être influen­cé par Caza).

  • J’ai bien aimé son suc­ces­seur Caza, et j’aimais bien Chris Foss aus­si. J’ai plus de mal avec Siud­mak, même si je peux en être nos­tal­gique. C’est amu­sant comme une cou­ver­ture peut avoir de l’importance quand c’est la seule et unique image du livre.

  • Kit­schis­sime, insou­te­nable, mais en même temps quand je pense à cer­tains livres (Dune par ex), c’est l’image de Siud­mak qui vient en pre­mier. Une forme per­verse du syn­drome de Stock­holm ?

  • Moi qui ai meilleur goût que toi, j’ai lu d’abord Dune en Robert Laf­font et c’est dont la cou­ver­ture métal­lique qui vient en pre­mier (heu­reu­se­ment pour mon équi­libre men­tal).

  • La couv de Dune est objec­ti­ve­ment moche, mais c’est le pre­mier exem­plaire que j’ai eu. Siud­mak a moins raté une ou deux cou­ver­tures de Hein­lein peut-être… Je dis ça un peu au pif.
    Les cou­ver­tures op-art de Robert Lafont sont effec­ti­ve­ment super­belles.

    @Totoche : Jürg Kreienbühl s’est enfer­mé une décen­nie entière dans la grande gale­rie de zoo­lo­gie du museum d’histoire natu­relle (gale­rie fer­mée pen­dant trente ans) et il a fait le por­trait de x ani­maux empaillés, dont ce beau dodo. Il est res­té à moi­sir, avec des dizaines de mil­liers d’animaux empaillés jusqu’à ce que quelqu’un trouve la situa­tion des col­lec­tions scan­da­leuse est décide de trans­for­mer le musée scien­ti­fique fer­mé en un musée péda­go­gique ouvert, en jetant à la pou­belle tous les ani­maux inutiles. Je ne me rap­pelle plus si le dodo a sur­vé­cu cette fois-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *