Rowland B. Wilson

Row­land B. Wil­son (?-2005) est un illus­tra­teur US qui a réa­li­sé de nom­breux gags pour Play­boy avant de tra­vailler chez Dis­ney comme desi­gner. J’aime beau­coup son tra­vail humo­ris­tique très soi­gné et très tech­nique. Ça nous change agréa­ble­ment de ces fai­néasses genre Schultz

grandir a ses avantages

je fais ça deux fois par jour

un beau pays

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

12 commentaires

  • Oui, le troi­sième gag est inté­res­sant parce qu’il n’est pas intrin­sè­que­ment drôle. C’est l’histoire que se raconte le lec­teur qui amène du sens.

  • La troi­sième image, je ne l’ai pas com­prise.
    Il y a là des réfé­rences cultu­relles et his­to­rique qui m’échappent sans doute.

    Le gag sur tar­zan est très vivant et très drôle !
    j’adore !

  • C’est un gag autour de la rigueur des pre­miers colons de l’Amérique (cf. les sor­cières de Salem etc…).

  • Je ne suis pas spé­cia­liste des ombres por­tées non plus hein, mais dans le des­sin 1, la découpe de l’ombre du couple sur le sol et le mur est, il me semble, un choix pure­ment gra­phique, tout comme le choix de lais­ser le bras de la fille dans la lumière. Et ça fonc­tionne super bien comme ça.

    C’est encore mieux sur la 3, où il triche sur l’ombre des arbres (et ne fait pas celles des mai­sons et des per­son­nages) pour ren­for­cer la com­po­si­tion tri­an­gu­laire du des­sin.
    C’est bien pen­sé et effi­cace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *