Robert McGinnis, crime et séduction, un recueil plein de jolies filles maigres de Art Scott (Urban)

robert-e-mcginnis-crime-seduction

Robert E. McGinnis – Crime et séduc­tion est la ver­sion fran­çaise d’un livre de Art Scott publié ori­gi­nel­le­ment chez Titan Books sous le plus sobre titre The Art of Robert E McGinnis. Résumer Robert E. McGinnis à ses cou­ver­tures de romans noirs est un peu réduc­teur alors que le livre cherche à mon­trer toutes les palettes d’un très pro­li­fique artiste qui a tra­ver­sé les décen­nies en s’adaptant au mar­ché des années 50 à nos jours.
Et donc, créa­tures lon­gi­lignes et pâles – sa marque de fabrique – mais aus­si affiches de ciné­ma, illus­tra­tions pour divers maga­zines, cou­ver­tures de romans à l’eau de rose, illus­tra­tions his­to­riques et pein­tures de pay­sages. Il est inté­res­sant de voir que McGinnis est deve­nu popu­laire grâce à ses affiches de ciné­ma – James Bond, Barbarella… – mais qu’il est pro­ba­ble­ment plus appré­cié aujourd’hui pour ses cou­ver­tures de romans noirs très recon­nais­sables avec une jeune femme sou­vent désha­billée peinte avec une tech­nique très sûre et un fond beau­coup plus impres­sion­niste. Ils étaient beau­coup à tra­vailler de cette manière à l’époque mais la tech­nique de McGinnis était vrai­ment supé­rieure et ses femmes faci­le­ment recon­nais­sables.

Je découvre avec un peu de sur­prise que je n’avais pas chro­ni­qué sur ce blog le Tapestry consa­cré au même artiste par les Fenner et publié en 2000 – il existe aus­si un cata­logue de ses cou­ver­tures de romans noirs – qui coû­tait fort cher (c’est encore le cas) et ce nou­veau livre, un peu moins luxueux que le Tapestry, est plus riche en ico­no­gra­phie en plus d’une inter­view – à remar­quer que si les deux livres ont pas mal d’images en com­mun, ils ne font pas trop double emploi. Vu le prix tout à fait rai­son­nable des 176 pages bien rem­plies de Crime et séduc­tion, c’est une excel­lente idée de cadeau pour Nouel pro­chain.

mcginnis-urban-03

mcginnis-urban-02

mcginnis-urban-01

mcginnis-urban

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *