René Bull et les 1001 Nuits

Jeff A. Menges pour­suit son oeuvre d’exhumation d’illustrations mal impri­mées chez Dover avec par exemple Arabian Nights Illustrated qui recueille les images réa­li­sées par de grands noms (Dulac, Parrish, etc…) de l’illustration. Pour cet ouvrage, j’ai rete­nu sur­tout le tra­vail de René Bull (1872–1942) , illus­tra­teur d’origine irlan­daise dont le côté gro­tesque et cari­ca­tu­ral est assez réjouis­sant.

travail sur la réforme des retraites

Ô lumière de mes nuits

Je n'ai plus de jambes ?

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

9 commentaires

  • En tous les cas, mal impri­mé ou pas, ça fait du bien de revoir ce génie net­toyé du bleu Disney deve­nu obli­ga­toire depuis Aladin !
    Que les jeunes pada­wans en prennent de la graine (de sésame) !

  • C’est vrai que mon grand âge me per­met d’imaginer Aladin sous une autre forme que celle de Disney mais les jeunes d’aujourd’hui n’ont peut-être pas cette chance (heu­reu­se­ment que l’adaptation de L’île au tré­sor n’a pas eu grand suc­cès).

  • Tiens ! Salut Alexis ! ;-)

    je déteste le Aladin de Disney, et pour­tant j’ai (ab)usé du bleu pour ma der­nière ver­sion, j’ai le droit ?

    Faut dire que, moi qui suis plus vieux que vous, j’ai décou­vert Aladin par Lowell Hess et non pas par des Dulac et autres Parrish (et ça bien avant d’avoir vu mon pre­mier Disney – pour lequel Hess n’a jamais tra­vaillé aus­si étrange que cela puisse paraître en voyant ça :
    http://todaysinspiration.blogspot.com/2005/11/golden-books-and-comic-strips.html ).

    Bon, j’aime tout de même beau­coup ce Bull qui res­ti­tue un peu de l’humour des Mille et une nuits, ce que ne font pas si sou­vent les grands illus­tra­teurs “clas­siques”.

  • -Je suis le plus vieux !
    -Nan c’est moi !
    KhhhoöôOÖÔLOlôooo c’est pas bien­tôt fini ?

    Laissons par­ler Duralex (said Alex), y a écrit quoi au fond de vos verres ?

    • Ça se voit notam­ment sur mes scans: les cou­leurs sont très lisses du fait des filtres Photoshop uti­li­sés pour les rehaus­ser kje parle de l’imprimeur, pas de moi). Comme ce sont des scans de repro­duc­tions, l’ensemble manque de pré­ci­sion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *