Rafael Gallur

Rafael Gallur est proba­ble­ment l’auteur mexicain d’une partie des illus­tra­tions déjà vues dans mon billet sur ¡Histo­rie­tas Perver­sas !. Il travaille aussi pour les comics gringos mais franche­ment, les fiottes de super héros en collant ont dû mal à rivali­ser avec de vrais machos en stetson ou masque de catcheur. Ils devraient faire plus de truc comme ça dans Lucha Libre, tiens…

encore une blond hystérique

deux cases par planche

Lucha Libre !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

10 commentaires

  • PUTAIN ! CA DECHIRE SA RACE !
    J’adore ce côté imagi­naire ”enfan­tin” où tout est permis et assumé à fond, les rencontres les plus impro­bables et incon­grues.
    Tout cet univers des feuille­tons, des pulps,de la Pop Culture,de Dragon Ball, de l’univers Geek mainte­nant. Du coup ça marche.
    J’aimerais avoir cette liber­té d’invention…
    Avec ce ”rendu” anachro­nique (qui n’empêche pas le délire -cf la typo détour­née dans la première case), c’est encore plus fort et t’as raison ça étoffe­rait la palette de Lucha Libre”.

    • Ça déchire sa race. Quelle belle expres­sion… Ce qui est joli, c’est que c’est quasi du premier degré (en tous les cas, je suis sûr que les lecteurs lisent ça au premier degré).

  • ça devrait-être du premier degré, parce que sinon il y aurait des moules sur les rochers avec le calmar…
    De très belles illus­tra­tions, sur son Deviant-Art, ceci dit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *