Rafael Gallur

Rafael Gallur est pro­ba­ble­ment l’auteur mexi­cain d’une par­tie des illus­tra­tions déjà vues dans mon billet sur ¡Historietas Perversas!. Il tra­vaille aus­si pour les comics grin­gos mais fran­che­ment, les fiottes de super héros en col­lant ont dû mal à riva­li­ser avec de vrais machos en stet­son ou masque de cat­cheur. Ils devraient faire plus de truc comme ça dans Lucha Libre, tiens…

encore une blond hystérique

deux cases par planche

Lucha Libre !

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

10 commentaires

  • PUTAIN ! CA DECHIRE SA RACE !
    J’adore ce côté ima­gi­naire “enfan­tin” où tout est per­mis et assu­mé à fond, les ren­contres les plus impro­bables et incon­grues.
    Tout cet uni­vers des feuille­tons, des pulps,de la Pop Culture,de Dragon Ball, de l’univers Geek main­te­nant. Du coup ça marche.
    J’aimerais avoir cette liber­té d’invention…
    Avec ce “ren­du” ana­chro­nique (qui n’empêche pas le délire -cf la typo détour­née dans la pre­mière case), c’est encore plus fort et t’as rai­son ça étof­fe­rait la palette de Lucha Libre”.

    • Ça déchire sa race. Quelle belle expres­sion… Ce qui est joli, c’est que c’est qua­si du pre­mier degré (en tous les cas, je suis sûr que les lec­teurs lisent ça au pre­mier degré).

  • ça devrait-être du pre­mier degré, parce que sinon il y aurait des moules sur les rochers avec le cal­mar…
    De très belles illus­tra­tions, sur son Deviant-Art, ceci dit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *