Norman Saunders in Illustration Magazine n°2

illustration-mag-2-couv

Illustration Magazine, j’en ai déjà beau­coup par­lé. Ils ont eu l’excellente idée de réédi­ter un par un leurs anciens numé­ros qui étaient deve­nus indis­po­nibles et ce numé­ro 2 était consa­cré à Norman Saunders (1907 -1989), pro­ba­ble­ment un des illus­tra­teurs US les plus repré­sen­ta­tifs de la culture popu­laire de ce pays. Il com­mence par réa­li­ser des cou­ver­tures de pulps (poli­ciers, coquins, SF, fan­tas­tiques …) avec des images main­te­nant deve­nues cultes pour cer­taines. Après la Seconde Guerre Mondiale vécue en par­tie en Chine, il s’adapte aux nou­velles revues “pour hommes” (aven­tures exo­tiques viriles) . La pho­to pre­nant de plus en plus de place dans les maga­zines, il accepte de tra­vailler pour Topps, un édi­teur de carte à col­lec­tion­ner pour gamins. Après de nom­breuses retouches de pho­tos de joueurs de base-ball, il s’attaque à une série sur la guerre de Sécession qui insiste lour­de­ment sur la vio­lence des com­bats. Les parents ont beau râler, Topps lance ensuite une série qui décrit l’invasion de la Terre par des Martiens hideux et sadiques. Mars Attacks ! est né avec Saunders à la palette et fait scan­dale. Malheureusement pour lui, il est payé au for­fait et ne tou­che­ra aucun droit sur ces créa­tions jusqu’à être inter­dit de cré­dit dans le film de Tim Burton. Et pour ter­mi­ner, une série de détour­ne­ment de publi­ci­tés et embal­lages de pro­duits quo­ti­diens US qui mar­que­ront les USA des années 70. C’est peut-être le der­nier illus­tra­teur “popu­laire” à se faire exploi­ter à ce point. De Frazetta à Lucas, une nou­velle géné­ra­tion a déci­dé de gérer plus effi­ca­ce­ment leur créa­tion.

L’article est inté­res­sant mais vu la lon­gé­vi­té de Saunders, il fau­dra se rabattre sur le livre (cf. plus bas) pour une liste d’images vrai­ment exhaus­tive. Dans le même numé­ro, un article sur Frazetta accom­pa­gné de quelques tra­vaux noir et blanc, un article très docu­men­té sur Perry Peterson qui méri­te­rait un billet ici, un article très poin­tu sur la cen­sure dans les pulps et enfin un excellent témoi­gnage de Walker A. Martin qui raconte avec beau­coup d’humour sa col­lec­tion­nite aiguë consa­crée aux ori­gi­naux de cou­ver­tures de pulps.

l'eau est bonne ?

saleté d'islamistes à gros turban

les punks hawaïens sont les pires

norman-saunders-book-couv un livre écrit par David Saunders, le fils de son père et spé­cia­liste de l’illustration US, est sor­ti il y a quelques temps et il est déjà épui­sé semble-t-il…

le site d’Illustration Magazine: http://www.illustration-magazine.com/

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

8 commentaires

  • Non, celui là a été com­man­dé et expé­dié aux States lors de mon séjour :-) J’aurais peut-être pu trou­ver ça à la bra­de­rie (en neuf et très cher) il y a quelques années mais ça a bais­sé ma pov dame.

  • Rien de nou­veau sous le soleil”
    On s’ croit modernes…
    La der­nière est trash à sou­hait.
    J’ connais­sais pas ce mec mais, encore une fois grace à toi, j’ ai fort envie de le décou­vrir. J’ adore ce genre de fai­seur d’ images qui assume plei­ne­ment son fond culture pop et qui aligne des tra­vaux d’ une qua­li­té plas­tique que bien des soi-disant plas­ti­ciens actuels seraient inca­pables d’ atteindre (on va m’ dire qu’ c’ est pas c’ qui r’ cherchent… Bien sur !).
    En tout cas pour sor­tir de l’ aspect comparaison/polémique, on sent le gars qui s’ éclate et qui donne du plai­sir et c’ est tout ce qu’ on demande…

  • Il faut quand même noter que Saunders dépasse le cadre de l’Art réfé­ren­tiel puisqu’il est lit­té­ra­le­ment l’inventeur de toute une ima­ge­rie en toute inno­cence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *