Norman Saunders in Illustration Magazine n°2

illustration-mag-2-couv

Illus­tra­tion Magazine, j’en ai déjà beaucoup parlé. Ils ont eu l’excel­lente idée de réédi­ter un par un leurs anciens numéros qui étaient devenus indis­po­nibles et ce numéro 2 était consa­cré à Norman Saunders (1907 ‑1989), proba­ble­ment un des illus­tra­teurs US les plus repré­sen­ta­tifs de la culture populaire de ce pays. Il commence par réali­ser des couver­tures de pulps (policiers, coquins, SF, fantas­tiques …) avec des images mainte­nant devenues cultes pour certaines. Après la Seconde Guerre Mondiale vécue en partie en Chine, il s’adapte aux nouvelles revues ”pour hommes” (aventures exotiques viriles) . La photo prenant de plus en plus de place dans les magazines, il accepte de travailler pour Topps, un éditeur de carte à collec­tion­ner pour gamins. Après de nombreuses retouches de photos de joueurs de base-ball, il s’attaque à une série sur la guerre de Séces­sion qui insiste lourde­ment sur la violence des combats. Les parents ont beau râler, Topps lance ensuite une série qui décrit l’inva­sion de la Terre par des Martiens hideux et sadiques. Mars Attacks ! est né avec Saunders à la palette et fait scandale. Malheu­reu­se­ment pour lui, il est payé au forfait et ne touche­ra aucun droit sur ces créations jusqu’à être inter­dit de crédit dans le film de Tim Burton. Et pour termi­ner, une série de détour­ne­ment de publi­ci­tés et embal­lages de produits quoti­diens US qui marque­ront les USA des années 70. C’est peut-être le dernier illus­tra­teur ”populaire” à se faire exploi­ter à ce point. De Frazet­ta à Lucas, une nouvelle généra­tion a décidé de gérer plus effica­ce­ment leur création.

L’article est intéres­sant mais vu la longé­vi­té de Saunders, il faudra se rabattre sur le livre (cf. plus bas) pour une liste d’images vraiment exhaus­tive. Dans le même numéro, un article sur Frazet­ta accom­pa­gné de quelques travaux noir et blanc, un article très documen­té sur Perry Peter­son qui mérite­rait un billet ici, un article très pointu sur la censure dans les pulps et enfin un excellent témoi­gnage de Walker A. Martin qui raconte avec beaucoup d’humour sa collec­tion­nite aiguë consa­crée aux origi­naux de couver­tures de pulps.

l'eau est bonne ?

saleté d'islamistes à gros turban

les punks hawaïens sont les pires

norman-saunders-book-couv un livre écrit par David Saunders, le fils de son père et spécia­liste de l’illus­tra­tion US, est sorti il y a quelques temps et il est déjà épuisé semble-t-il…

le site d’Illus­tra­tion Magazine : http://​www​.illus​tra​tion​-magazine​.com/

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

8 commentaires

  • Non, celui là a été comman­dé et expédié aux States lors de mon séjour :-) J’aurais peut-être pu trouver ça à la brade­rie (en neuf et très cher) il y a quelques années mais ça a baissé ma pov dame.

  • ”Rien de nouveau sous le soleil”
    On s’ croit modernes…
    La dernière est trash à souhait.
    J’ connais­sais pas ce mec mais, encore une fois grace à toi, j’ ai fort envie de le décou­vrir. J’ adore ce genre de faiseur d’ images qui assume pleine­ment son fond culture pop et qui aligne des travaux d’ une quali­té plastique que bien des soi-disant plasti­ciens actuels seraient incapables d’ atteindre (on va m’ dire qu’ c’ est pas c’ qui r’ cherchent… Bien sur !).
    En tout cas pour sortir de l’ aspect comparaison/​polémique, on sent le gars qui s’ éclate et qui donne du plaisir et c’ est tout ce qu’ on demande…

  • Il faut quand même noter que Saunders dépasse le cadre de l’Art référen­tiel puisqu’il est litté­ra­le­ment l’inven­teur de toute une image­rie en toute innocence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *