Mémoires de l’Espion ( Serge Clerc-Les Humanoïdes Associés )

Serge Clerc, auteur de BD français et illustrateur bien connu pour sa collaboration à Métal Hurlant (où il a débuté à 17 ans) et Rock & Folk (entre autres), sort un album consacré … aux années Métal Hurlant: Le Journal. Après le Futuropolis de Florence Cestac, c’est donc un nouveau témoignage sur une aventure humaine et éditoriale qui blablablabla… Bon, Serge Clerc a été de toute l’aventure en question et il a été une des révélations du magazine mais j’avoue que ça fait bien longtemps que son travail me laisse de marbre et le peu que j’ai vu de la chose ne m’a pas convaincu (contrairement à l’ami Oslav qui semble être entré en transes). Plutôt que de faire mon branché parisien, je vais plutôt rendre hommage au type qui a réalisé une des couvertures qui m’aura le plus impressionné dans ma jeunesse. On pouvait être dessinateur ET espion ?

J’ai découvert ça dans une librairie du Tampon à la Réunion et à l’époque (14 ans), je n’ai pas osé l’ouvrir mais je me suis longtemps demandé ce qu’il pouvait y avoir dedans… Il aura fallut découvrir Métal Hurlant pour me faire une idée (et je n’ai toujours pas cet album :-)).

Quelques annés plus tard sortait un recueil des différents travaux graphiques de Clerc en petit format et en noir et blanc (un peu gâchis pour certains de ses travaux). Pour tout dire, je préfère ses premières périodes (il a beaucoup changé de dessin)…

tire, couillon
clic-période « Moebius » à ses débuts- admirez le lettrage classieux

punk
clic-période « molle » – classieux

rock
clic-la ligne claire s’impose. Encore de la pêche ici, mais c’est le début de la fin.

J’ai arrêté de m’intéresser à son travail avec Meurtre dans le phare. Sam Bronx était dessiné au compas, ce n’était plus ça. Foutue ligne claire…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

60 commentaires

  • C’est marrant j’avais cette vision étriquée serge clerc = ligne claire un peu dynamique géométrique années 80.

    Là entre le post d’oslav en transe et le tien, je m’aperçois qu’il a eu des chouettes périodes. La période moebiusienne, mais aussi la période molle. Chouette !

  • Je m’indigne !
    Qui est le malotru qui ose critiquer "Meurtre dans le phare" ?
    "Manoir" , lui, était plus "géométrique".
    … Vanina …. (soupir)

  • C’est vrai, c’était bien sa première manière style sf au rotring !
    Je lui trouve un petit quelque chose de Bodé.
    Et puis il faisait plein de fausses couvs (et pochettes de disques) !
    Ensuite, sans doute à trop fréquenter Chaland et Cornillon, et leurs pinceaux, il a viré doucement du rock au jazz, mais tout de même vers de très bon Phil perfect éthyliques à souhait.
    Après "Meurtre dans le phare", j’ai pas suivi non plus… (et pourtant j’aime beaucoup).
    Finalement, on dirait que c’est l’évolution de ses goûts musicaux qui ont fait évoluer son style.

  • (D’après la couvert. du livre, le dessinateur espion c’est Clerc lui-même qui espionne… Hergé)
    Li-An, un billet peut-être un jour sur Daniel Torres? (ou il te laisse aussi de marbre, comme le Clerc actuel?) C’est vrai qu’il s’instaure une sorte de systématisation du style avec ces "post-Hergé", mais c’est quand même bien élégant tout cela, nom d’un p’tit bonhomme, et j’ai d’excellents souvenirs du S. Clerc de Métal et de Roco Vargas d’à suivre, entre autres.

  •  Via &quot;klare lijn&quot;  je découvre un entretien audio avec Serge Clerc.<br />
    

    C’est très intéressant, on en voudrait plus :
    lien mort
    (troisième tentative de postage ! y’a comme qui dirait un problème avec l’anti spam…)

  • "le Journal" est mon coup de coeur BD du mois n’en déplaise à certains .Toutes les années métal ont defilées devant moi à la lecture de cet opus.J’ étais un fan de la premiére heure du sieur serge clerc je dois avoir tous ses bouquins y compris quelques petites merdouilles de chez cartons éditions non répertoriés dans sa bio. Et c’est avec un plaisir non dissimulé que j’ai pris des nouvelles du bonhomme bon il est sur que ce n’est pas un dieu de la narration et que sa quéte de la ligne claire l’a un peu entrainée vers une impasse mais bon, l’aventure Métal Hurlant a été une petite révolution dans le monde de la BD aussi aprés la lecture de l’histoire de metal par ceux qui l’ont fait en voici le pendant graphique.

  • Bien envoyé, Raoul !
    Vas-y, j’le tiens !

    "J’vais lui montrer qui c’est Raoul ! "

    On fait moins le malin, Môssieur Li-An !

  • "Le post d’Oslav en transe", on dirait une groupie ! Faut pas exagérer, Mr Lian…
    Je ne vais pas bouder non plus mon plaisir.
    Moi ma période préférée, c’est celle que tu présentes à la fin, le début de la fin pour toi, le début de quelque chose d’autre pour ouam.
    Je mettrais bientôt en ligne une longue interview que j’ai réalisée il y a quelques jours…

  • il fut un temps ou serge clerc fut l’une de mes influences ,j’avoue j’avais acheté une paires de martres et je m’essayais au pinceau;Je découpais ses petits dessins dans rock n folk (bien plus sympas que ceux que nous fait le decalqueur de photo thierry guitard qui officie aujourd’hui dans le courrier des lecteurs )avant de les retrouver réunis dans les memoires de l’espion un bouquin qui part en javel à force de l’avoir feuilleté. Ferais-je un petit coup de nostalgie là. Bin c’est vrai aucun canard n’a remplacé Metal Hurlant dans mon coeur hi! hi! et Dionnet en son temps m’a fait découvrir à travers son mange-livres plein d’illustrateurs supers et d’auteurs meconnus.

  • Serge Clerc c’est la belle au bois dormant. Réveillé après 20 années de sommeil, il prend son pinceau et repart comme au bon vieux temps, sans se rendre compte que le monde a continué à tourner et que la bande dessiné a changé. La nostalgie a ses limites et on est en droit de préférer une démarche plus contemporaine et innovante…

  • Entre ceux qui regrettent que Serge Clerc ne dessine plus comme avant et ceux qui regrettent qu’il travaille toujours de la même manière, on ne va pas s’en sortir ! Décidez vous, que diable ! … Que des râleurs sur ce blog ! ;-)
    Ce qu’il faut accepter, c’est que nous aussi, nous avons aussi vieilli !!!
    Les travaux des Clerc et autres Conrad ne sont finalement que des révélateurs.

  • Ce n’est pas parce que on est content de retrouver un vieux pote qu’on ne peut pas aussi se delecter du dernier fabien vives par exemple bien plus dans l’air du temps .L’age ne fait rien à l’affaire quand…

  • Ce que je voulais dire, c’est que si l’ami en question n’a pas changé d’un poil, alors que de notre côté on a (forcément) évolué, quel dialogue peut-on avoir, à part se rappeler le bon vieux temps ? Ça a des limites…

  • Rendez-vous dans 10 ans pour les survivants et les non-Alzheimer pour voir comment ont vieilli les BDs de Vives, ou de Peyraud par exemple …
    Rira bien qui rira le dernier ;-)))

  • "Le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est bon, on est bon" (Zut, j’ai pas de notes de musique sur mon clavier!)

  • Moi, je vous trouve tous bien durs et méprisants avec Serge Clerc…
    Bravo à toi Serge Clerc d’être enfin revenu, des années que j’attendais ça, je suis totalement nostalgique et admiratif !…Ensençons les nouveaux auteurs, ok, mais souttenons ceux qui nous ont fait rêver, qui ont été archi-copié, pompé jusqu’à la lie…Je pense que si S. Clerc avait été mieux soutenu par ses éditeurs frileux et tremblotants ces dernières années, on aurait pu jouir de tant de beaux albums!…

  • Et moi je te trouve bien complaisant (il n’y a d’ailleurs aucun mépris dans les commentaires et mon billet: tout le monde a été à un moment ou un autre amateur de Clerc dans ce que j’ai lu et la majorité le défend! Finalement, c’est toi qui te montres un peu méprisant envers les gens qui sont intervenus ici). Serge Clerc a été soutenu pendant des années par les Humanos sans réaliser d’albums incontournables (à part pour les fans dont tu fais partie). Je garde un souvenir ému de "La nuit du Mocambo" et "Captain Futur" mais dans les deux cas, ce sont des objets dont l’univers est transcendé par le dessin. Une fois que Clerc eut perdu de sa maestria, son travail a été beaucoup moins accrocheur. Franchement, il a arrêté la BD à une époque bien plus facile que celle d’aujourd’hui et je serai curieux d’avoir son avis ou l’avis d’un témoin direct sur le fait qu’il ai mis beaucoup de temps à refaire de la BD. Dans son cas, je ne jetterai pas la pierre aux éditeurs. Et comme je l’ai dit, j’ai arrêté de m’intéresser à son travail alors qu’il était encore aux Humanos alors la suite…
    Pour finir, ce billet risque de voir ses commentaires arrêtés si je vois passer un autre truc sans aucun recul ni esprit.

  • Oui, je l’avoue, je n’était surement pas trés objectif, je fais amande honorable et m’eclipse…
    Souhaitons que son album marche et que cela le motive à continuer…

  •             Pour élargir notre mémoire bédéphilique au delà des limites de l'univers de &quot;Métal&quot;, on peut entendre, toute cette semaine sur France Culture (de 9h à 10h), une série d'émissions sur la BD.<br />
    

    Il est encore possible de podcaster celle d’hier (à propos de Futuropolis) via ce lien :
    http://www.radiofrance.fr/chaine...
    (mais ça ne va pas rester dispo très longtemps )
    D’autres émissions seront consacrées à la BD :
    http://www.radiofrance.fr/chaine...
    Dans le lot, outre celles ci-dessus, je conseille "Mauvais genre" samedi (toutes les autres sont présentées par d’insupportables zozos, donc à vous de voir)

  • Dans Krabo N°1, un magazine dédié à l’illustration, on peut trouver un long article sur Serge Clerc.
    Ce numéro est toujours disponible et j’encourage tout le monde à le commander pour soutenir l’initiative d’une telle publication.
    Ce serait dommage qu’elle ne puisse nous proposer son numéro deux (prêt à sortir, mais la phynance …).
    Le contenu est riche et varié avec plein de vitamines HB donc,
    il faut soutenir Krabo
    lien mort

  • Le concept de Krabo me plaît bien mais leurs choix éditoriaux ne m’ont pas super emballé. Il faudrait que je feuillette pour me convaincre.

  • Écoute, les choix éditoriaux ne sont pas si mauvais me semble-t-il.
    C’est assez culotté d’ouvrir avec un article à propos des illustrateurs de Céline, d’inviter Claro pour une nouvelle, Jaenada pour un entretien. Et puis comme illustrateurs, Mathieu Sapin, Polyminthe, Serge Clerc, Walter Minus, Rapaport, Coipel, Laure Nolet, Olivier Fontvielle (un graphiste) … c’est pas si mal, je trouve.
    C’est une revue en gestation, il y a quelques défauts, et quelques manques, mais minimes compte tenu de la nouveauté et de la richesse globale du contenu.
    je vous conseille vraiment de l’acheter, il n’y a qu’ainsi que l’on pourra la voir progresser, et elle a un satané potentiel !
    lien mort

  • Un magazine avec Walter Minus et Serge Clerc mériterait le bûcher avec des croix gammées autour avec capuche pointue :-))) Disons que je ne suis pas sur la même longueur d’ondes mais si j’ai l’occasion de feuilleter c’est possible que je l’achète (disons que si je faisais une revue, ce ne serait pas du tout ces gens là à l’intérieur :-)))

  • Bon, je sens que ce n’est pas le moment d’ajouter qu’il y a l’air d’y avoir "du" Lapone … Je repasserai plus tard, donc …

  • Bien sûr Li-An, on peut faire de meilleurs choix, encore que ceux-ci soient assez éclectiques, mais tout de même ce genre de revue étant rare on peut aussi être conciliant et encourageant.
    D’abord, c’est un premier numéro et j’en fais la collec, ensuite j’ai un faible pour les entreprises "hors normes" (même si celle-ci est encore trop dans la norme), et puis je ne connais pas d’autres revues française de ce type (mais tu as peut-être de bons conseils en la matière ?)
    En tous cas, je souscris dès aujourd’hui à celle que tu créerais !

    Totoche, le Lapone c’est probablement pour le prochain numéro, il n’y en a pas dans le premier. (c’est pas bien Lapone ?)

  • Ma ! Che ? E molto bene, Lapone, evidentemente !
    Va falloir envisager l’abonnement …
    (Bon sang, où c’est que je vais pouvoir mettre tout ça !?!!!)

  • Il faut revendre les trésors poussièreux et moisis, pour faire de la place, … et pour gagner l’argent de l’investissement dans les futurs trésors oubliés. E tutti va bene (comme ça qu’on dit?)

  • Vasco : si tu apprécies Antonio Lapone, essaie de te procurer le sketchbook édité par "La grande Ourse" (les mêmes qui ont édité celui de Bodart/Wieringo (cf billlet Bodart)).

  • Tiens, Klare lijn a mis sur son blog « le petit strip vertical réalisé par Dupuy et Berbérian sur Serge Clerc pour le magazine de MK2 que je voulais t’envoyer mais sur lequel je n’arrive plus à mettre la main et que zut ça m’énerve faut vraiment que je trie ».
    http://klarelijninternational.midiblogs.com/
    Merci Klare Lijn !

  • Ah, j’ai feuilleté aujourd’hui le dernier Clerc en librairie. C’est encore pire que ce que je pensais et je dis ça sans blaguer… J’ai un peu de mal à suivre le soutien enthousiaste de certaines personnes de bon goût sur cette affaire…

  • 14h 02, Mosquito bay :
    C’est vrai que la narration est pour le moins décousue.
    J’aurais préféré le découvrir sous forme de feuilleton quotidien dans un journal ou bien sur un blog.
    Se taper tout d’un coup, ça me parait indigeste : donc j’y vais par petits bouts !
    Bon, j’y retourne ! Je t’appelle quand je l’ai fini !!!

  • Je vais créer un fond de soutien aux lecteurs peu convaincus par le dernier Clerc si ça continue :-)
    Je vois que Pierre a réussi son UV gravatar – mais c’est de la provoc !!

  • Le décousu est à la mode si! si! J’ai croisé plein de jeunes filles aux vétements un peu décousus en ces temps de grosse chaleur mais je ne sais pas si ça a un rapport .Mais chez Serge Clerc peut-être est-ce la derniére influence de Moebius sur lui.(p.s. voir le « Chasseur déprime)

  • Merci Hertocvadair… Je suis content de voir que je ne suis pas le seul à avoir des doutes sur le dessin de Clerc en ce moment. Il faut dire que nous vivons un revival années 80 assez pénible avec notamment la béatification de St Chaland (lieu de pélerinage inclu). D’ici à ce que notre vénéré Président déclare qu’il est un fan du Jeune Albert, il n’y a qu’un petit pas à franchir.
    (sinon, il faut que je te dise que ta mise en page m’a fait fondre les yeux. Heureusement que j’en avais une paire de rechange sous la main).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *