Deux livres indispensables sur le travail de Walter Trier

Depuis que j’ai décou­vert le travail de Walter Trier, je suis comme un jeune chien fou, je saute en l’air après les mouches, j’aboie à tort et à raison, je pisse sur le canapé et je commande ses bouquins.

Walter Trier — Politik, Kunst, Reklame (Antje Neuner-Warhorst — Atrium)

walter-trier-couv

Un beau catalogue d’exposition de 2006 qui sépare en deux parties le travail de Trier (jeunesse puis adulte). Du fait de sa nature catalo­guesque, il présente des photo­gra­phies de livres plutôt que des scans et, surtout, des origi­naux. Il a le désagréable défaut de respec­ter les normes de maquette édictées par les éditeurs nains bavarois (avec beaucoup de marge) ce qui n’est pas sans consé­quence sur la taille des images présen­tées, un problème parti­cu­liè­re­ment visible sur la partie jeunesse.
Du coup, le volet adulte est bien plus passion­nant (les images ont plus de place) avec une sélec­tion beaucoup moins conve­nue car jamais montrée dans ces condi­tions. Chacune des œuvres est accom­pa­gnée d’une légende qui la remet dans son contexte (très utile pour les dessins de presse) mais c’est tout dans la belle langue de Ramstein.

walter-trier-05

walter-trier-04

walter-trier-03

walter-trier-02

walter-trier-01

walter-trier

Das große Trier-Buch (Lothar Lang — R.Pipe & Co.Verlag)

trier-grosse-buch-couv

Publié en 1974, c’est un beau bébé de plus de 300 pages qui compile les images de Trier par catégo­ries (amour, voyage, la ville…). La légende est minimale (la légende de l’époque en général) et s’y greffe la date de publi­ca­tion.
Comme il faut s’y attendre d’un livre des seven­ties, les repro­duc­tions sont moyennes et, aux 4/​5èmes, en noir et blanc. Par contre, on peut admirer le travail de Trier dans toute sa gamme et à toutes les époques.

trier-grosse-buch-08

trier-grosse-buch-07

trier-grosse-buch-06

trier-grosse-buch-05

trier-grosse-buch-04

trier-grosse-buch-03

trier-grosse-buch-02

trier-grosse-buch-01

trier-grosse-buch

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *