Les aventures de Rosalie (Calvo – Futuropolis)

calvo-rosalie-couv

Édi­té en 1946 à l’origine, les aven­tures de la petite voi­ture Rosa­lie sont reprises en 1978 par Futu­ro­po­lis. Rosa­lie part à la guerre et fait preuve de bra­voure. Elle dédaigne les hon­neurs et va pique niquer avec ses amis.
Cal­vo réin­ter­prète outils et pièces de moteurs avec un immense talent qui devait ravir les enfants de l’époque plus pas­sion­nés par la méca­nique qu’aujourd’hui. Les cou­leurs sont pétards et je soup­çonne Futu­ro de les avoir un peu pous­sées. La scène de pique nique est assez éton­nante puisqu’elle tourne limite en bac­cha­nale et voir tous ces objets souples et roses fesses nues pose­raient sûre­ment quelques pro­blèmes aux édi­teurs d’aujourd’hui.

bourrés comme un coing

une ruée patriotique

le saut de l'ange

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

4 commentaires

  • J’aime bien ce livre. En fait, tu m’as « grillé » un sujet mais heu­reu­se­ment … il me reste la Bête est morte

    Sinon, … on pour­rait réédi­ter Rosa­lie avec un addi­tif, comme pour Tin­tin au Congo. ;-)

  • Je l’ai juste sur­vo­lé en cher­chant une idée pour faire un billet. La morale est rigo­lote : « pour apprendre à com­man­der il faut apprendre à obéir ». La Bête est morte me parait quand même plus riche pour un billet made in Ray­mond :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *