Le Rubaiyat d’Omar Khayyam illustré par Ronald Balfour

Impos­sible de trou­ver des infos sur Ronald Bal­four. Visi­ble­ment ins­pi­ré par Beard­sley, son manié­risme est d’une belle fac­ture.
Pour ce qui est du Rubayat, il a ins­pi­ré un nombre fara­mi­neux d’illustrateurs de la grande période (Dulac, Poga­ny, Bull et j’en passe des meilleurs…). Je n’ai d’ailleurs jamais lu ce texte…

rubaiyat-ronald-balfour-44

rubaiyat-ronald-balfour-68

rubaiyat-ronald-balfour-36

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

2 commentaires

  • Je me sens miti­gé devant ce genre d’image, sur­tout par rap­port à leur but. C’est vrai qu’il y a pas mal de des­si­na­teurs qui ont osé illus­trer le Rubayat. C’est un des plus beaux recueils de poèmes que je connaisse mais je pré­fère le lire sans illus­tra­tion. Il est bien dif­fi­cile d’en retrou­ver l’ambiance avec le des­sin et il y a sou­vent une dis­cor­dance entre texte et image qui est déce­vante. Il est clair que Dulac a fait des illus­tra­tions magni­fique mais … s’agit-il encore du monde décrit par Omar Khayam ? Je me rap­pelle d’une vieille édi­tion qui accom­pa­gnait le texte avec des pein­tures perses d’époque et elles n’étaient pas tou­jours bien choi­sies, mais cet ensemble me sem­blait tout de même plus authen­tique.

  • Ah, je ne peux pas don­ner mon avis sur la ques­tion. C’était un texte fort à la mode à l’époque et la mode était aus­si aux beaux livres illus­trés. Tant que je n’ai pas lu le texte… Mais ton avis est sûre­ment per­ti­nent, Ray­mond :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *