Constantine Rotova

Konstan­tin Rotov (1902 – 1959) est un illus­tra­teur russe très influent à son époque et qui a princi­pa­le­ment publié dans le magazine humoris­tique Kroko­dil . Il est arrêté en 1940, soupçon­né d’espion­nage en faveur des Allemands. On ressort un vieux dessin de 1934 consi­dé­ré comme anti-sovié­tique qui lui vaut d’être envoyé en camp d’où il n’en sorti­ra qu’en 1948 (la légende veut qu’il dessi­nait sur son panta­lon, faute de papier). Il est réhabi­li­té en 1954 (le dessin en question repré­sen­tait un cheval efflan­qué sur lequel étaient posés une ligne de petits oiseaux faisant la queue devant la queue de cheval, en attente de sortie de crottins à picorer, sur laquelle est accro­chée une pancarte : ”Fermé pour le déjeu­ner”. Montré à Staline, le dessin l’aurait beaucoup fait rire. Il meurt en 1959, après qu’une paraly­sie du bras droit l’ait obligé à apprendre à dessi­ner de la main gauche.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *