Julius Klinger, un affichiste autrichien de génie

Ça fait toujours un peu étrange de découvrir un illustrateur bien reconnu qui soit passé entre les mailles de mon filet de pêche pas aux normes qui racle le fond de l’océan jusqu’à là couenne. Julius Klinger (1876-1942) est un affichiste et illustrateur autrichien qui a travaillé pour les célèbre imprimeurs d’affiche Hollerbaum und Schmidt et divers fameux magazines de l’époque. Son travail visuel est d’une ligne très simple – école germanique – avec une grande qualité d’invention et de couleurs.
J’avais croisé son travail pour un portfolio érotique un peu trop arty pour me faire une grande impression – Sodom: Ein Spiel sur un texte de Earl of Rochester. Tout récemment, c’est le recueil 12 Plakate qui m’a donné envie de refaire des recherches sur son travail. Et quelle belle suprise !

Klinger, juif, a été déporté en 1942 et a trouvé la mort dans les camps. Les Nazis ont toujours eu un goût de chiotte en ce qui concerne l’Art.

julius-klinge-br_89

julius-klinge-br_70

julius-klinge-br_78

julius-klinge-br_55

julius-klinge-br_24

julius-klinge-br_58

julius-klinge-br_52

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

4 commentaires

  • L’art l’a vengé de l’horreur:ses travaux semblent avoir dépassé la guerre;on les croirait (aussi) des années 50-60.

    • Très « chic » comme tu dis. Ça m’étonne encore de ne pas l’avoir croisé réellement plus tôt dans mes bouquins d’affiches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *