Jeanne Mammem

Jeanne Mammen (1890-1976) est née en 1980 à Berlin mais sa famille s’installe à Paris en 1895. Son père est un homme d’affaires prospère et elle commence une formation d’artiste bourgeoise dans la tradition culturelle française. La Première Guerre mondiale va briser ce petit cocon confortable: la famille, ruinée par la confiscation des biens, repart en Allemagne où elle vivote comme elle peut et découvre la réalité sociale de son pays natal. Elle finit par vivre de son art, réalisant caricatures et illustrations pour les magazines satiriques et de mode, affiches pour le cinéma et peintures. Le début du succès est contrarié par l’arrivée des Nazis qui n’apprécient guère son oeuvre. Elle arrête de vendre sa peinture mais continue à vivre grâce aux magazines et au support actif d’un mécène parti s’exiler aux États-Unis pendant la Seconde Guerre Mondiale. À la fin de la guerre, elle reprend sa carrière, riche des années de galère.
Les images suivantes datent de sa période Weimar, ironique mais pas misérabiliste.

jeanne-mammen-b

jeanne-mammen-b_02

jeanne-mammen_06

jeanne-mammen-b_04

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *