Jeanne d’Arc (Boutet de Monvel – Gautier-Languereau)

à l'attaque !

En ache­tant à petit prix ce livre, j’ignorais que j’investissais dans une des œuvres qui ont nour­ri la légende Johannique à par­tir du XIX° siècle. Maurice Boutet de Monvel (1851–1913) est né à Orléans. Sa car­rière d’illustrateur s’est faite sur­tout dans le domaine de l’édition jeu­nesse et ce Jeanne d’Arc (1896) est consi­dé­ré comme le som­met de sa car­rière et le pre­mier ouvrage d’art des­ti­né à un public jeu­nesse. Son tra­vail a été popu­laire jusqu’aux États-Unis. Il faut dire que sa ligne claire un peu japo­ni­sante accroche l’oeil et cer­tains de ses livres sont encore réédi­tés régu­liè­re­ment.
Une petite remarque au pas­sage: contrai­re­ment à une idée répan­due et illus­trée ici, Jehanne n’avais pro­ba­ble­ment pas le droit de por­ter l’épée. Correctif éven­tuel: elle aurait bien por­té l’épée mais aurait refu­sé de s’en ser­vir. À suivre.

Que vous avez une belle armure !

personne n'a vu mes lunettes ?

c'est à qui ces lunettes ?

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

20 commentaires

  • C’est fort joli, mais je ne suis pas per­sua­dé que les car­touches et les let­trages soient tout à fait contem­po­rains des des­sins, ou bien ?

  • Trés beau,trés fin,délicieux!Notre oeil est gaté,merci,LI AN!
    André Juillard a peut etre eu ces saines lectures..?On y retrouve,par recoupements,quelques obscessions,exigences et thé­ma­tiques…

  • C’est quoi l’histoire de l’épée inter­dite? Un sec­ta­risme d’époque? Quelle est ta “source”? Sinon, beau tra­vail comme dit tout le monde. Je remarque au pas­sage que les lignes de construc­tion semblent impor­tantes pour Boutet de Monvel. (cf le tri­angle décen­tré de la der­nière image par exemple) Tout a l’air confus dans ces images de batailles, mais peut-être pas tant que cela en fait. A se deman­der, suite à la remarque d’Hobopok, si les images ori­gi­nales n’ont pas été tailla­dées avec bar­ba­rie, par ces car­touches dis­gra­cieux… A l’époque on aimait bien com­men­ter sous les images, non?

  • Lors d’une visite de l’ancienne mai­rie d’Orléans (ancien hôtel par­ti­cu­lier du XVI° si je ne dis pas de bêtise), la guide a mon­tré une sta­ture de Jehanne avec épée au côté en pré­ci­sant que c’était impos­sible. Les femmes n’avaient pas droit au port de l’épée.
    Pour ce qui est des inserts, seul la vision des ori­gi­naux pour­ra nous éclai­rer.

  • Oui je connais le tra­vail de David B. mais son des­sin de batailles est plus proche du Moyen-Âge avec des pro­fils répé­tés et un enche­vê­tre­ment visuel.

  • ces illus­tra­tions ont ins­pi­ré beau­coup de per­sonnes qui ont tra­vaillé sur le même thème.
    cer­taine com­po­si­tion me me rap­pellent le pas­sage sur Jeanne d’Arc dans l’Histoire de France en bande Dessinée ( édi­té par Larousse , l’épisode est des­si­né par de la Fuente si ma mémoire est bonne ).
    mer­ci pour la décou­verte :)

  • Je pré­cise tout de suite que le Plan B n’a rien à voir avec David B, j’ai suf­fi­sam­ment d’emmerdements comme ça avec les com­men­taires d’Hobopok.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *