Jeanne d’Arc (Boutet de Monvel – Gautier-Languereau)

à l'attaque !

En achetant à petit prix ce livre, j’ignorais que j’investissais dans une des œuvres qui ont nourri la légende Johannique à partir du XIX° siècle. Maurice Boutet de Monvel (1851-1913) est né à Orléans. Sa carrière d’illustrateur s’est faite surtout dans le domaine de l’édition jeunesse et ce Jeanne d’Arc (1896) est considéré comme le sommet de sa carrière et le premier ouvrage d’art destiné à un public jeunesse. Son travail a été populaire jusqu’aux États-Unis. Il faut dire que sa ligne claire un peu japonisante accroche l’oeil et certains de ses livres sont encore réédités régulièrement.
Une petite remarque au passage: contrairement à une idée répandue et illustrée ici, Jehanne n’avais probablement pas le droit de porter l’épée. Correctif éventuel: elle aurait bien porté l’épée mais aurait refusé de s’en servir. À suivre.

Que vous avez une belle armure !

personne n'a vu mes lunettes ?

c'est à qui ces lunettes ?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

20 commentaires

  • Trés beau,trés fin,délicieux!Notre oeil est gaté,merci,LI AN!
    André Juillard a peut etre eu ces saines lectures..?On y retrouve,par recoupements,quelques obscessions,exigences et thématiques…

  • C’est quoi l’histoire de l’épée interdite? Un sectarisme d’époque? Quelle est ta « source »? Sinon, beau travail comme dit tout le monde. Je remarque au passage que les lignes de construction semblent importantes pour Boutet de Monvel. (cf le triangle décentré de la dernière image par exemple) Tout a l’air confus dans ces images de batailles, mais peut-être pas tant que cela en fait. A se demander, suite à la remarque d’Hobopok, si les images originales n’ont pas été tailladées avec barbarie, par ces cartouches disgracieux… A l’époque on aimait bien commenter sous les images, non?

  • Lors d’une visite de l’ancienne mairie d’Orléans (ancien hôtel particulier du XVI° si je ne dis pas de bêtise), la guide a montré une stature de Jehanne avec épée au côté en précisant que c’était impossible. Les femmes n’avaient pas droit au port de l’épée.
    Pour ce qui est des inserts, seul la vision des originaux pourra nous éclairer.

  • Oui je connais le travail de David B. mais son dessin de batailles est plus proche du Moyen-Âge avec des profils répétés et un enchevêtrement visuel.

  • ces illustrations ont inspiré beaucoup de personnes qui ont travaillé sur le même thème.
    certaine composition me me rappellent le passage sur Jeanne d’Arc dans l’Histoire de France en bande Dessinée ( édité par Larousse , l’épisode est dessiné par de la Fuente si ma mémoire est bonne ).
    merci pour la découverte :)

  • Je précise tout de suite que le Plan B n’a rien à voir avec David B, j’ai suffisamment d’emmerdements comme ça avec les commentaires d’Hobopok.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *