Jeanne d’Arc (Boutet de Monvel – Gautier-Languereau)

à l'attaque !

En ache­tant à petit prix ce livre, j’ignorais que j’investissais dans une des œuvres qui ont nour­ri la légende Johan­nique à par­tir du XIX° siècle. Mau­rice Bou­tet de Mon­vel (1851 – 1913) est né à Orléans. Sa car­rière d’illustrateur s’est faite sur­tout dans le domaine de l’édition jeu­nesse et ce Jeanne d’Arc (1896) est consi­dé­ré comme le som­met de sa car­rière et le pre­mier ouvrage d’art des­ti­né à un public jeu­nesse. Son tra­vail a été popu­laire jusqu’aux États-Unis. Il faut dire que sa ligne claire un peu japo­ni­sante accroche l’oeil et cer­tains de ses livres sont encore réédi­tés régu­liè­re­ment.
Une petite remarque au pas­sage : contrai­re­ment à une idée répan­due et illus­trée ici, Jehanne n’avais pro­ba­ble­ment pas le droit de por­ter l’épée. Cor­rec­tif éven­tuel : elle aurait bien por­té l’épée mais aurait refu­sé de s’en ser­vir. À suivre.

Que vous avez une belle armure !

personne n'a vu mes lunettes ?

c'est à qui ces lunettes ?

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

20 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *