L’intégrale Noriyoshi Ohrai

J’ai déjà dit sur ce blog tout le bien que je pense du travail de Noriyo­shi Ohrai dont les illus­tra­tions ont une force rare. Ses livres, unique­ment édités au Japon, sont diffi­ciles à trouver (à un prix correct) et je dois avouer ma frustra­tion d’amateur collec­tion­neur.
En 2016, une exposi­tion qui lui est consa­crée s’est accom­pa­gnée d’une page Facebook pour la promo­tion de l’évènement. Une page qui a attiré tous les fans qui semblent s’être donné la mission de parta­ger l’ensemble du travail de l’artiste. Je ne sais pas s’il y a vraiment tout mais vous êtes parti pour des centaines de clics.

ohrai-selection-03

ohrai-selection-01

ohrai-selection-02

Pour moi, la surprise première c’est de voir qu’il a plus illus­tré de romans policiers que de SF/​fantastique. Et je ne parle pas de ses images d’engins de la Seconde Guerre mondiale (je me suis abste­nu, c’est vraiment du fétichisme de modéliste). J’ai aussi décou­vert qu’il a réali­sées les couver­tures du cycle d’Hypérion de Dan Simmons, ajoutons une bonne couche de kitsch à un univers assez baroque comme ça (pas sûr que je valide).

ohrai-selection-20

ohrai-selection-04

ohrai-selection-05

ohrai-selection-06

ohrai-selection-07

ohrai-selection-08

ohrai-selection-09

ohrai-selection-10

ohrai-selection-11

ohrai-selection-12

ohrai-selection-13

ohrai-selection-14

ohrai-selection-15

ohrai-selection-16

ohrai-selection-17

ohrai-selection-18

ohrai-selection-19

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *