Henry Raleigh (4)

clair obscur

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

9 commentaires

  • Cette illus­tra­tion bien que trés belle me pose un pro­bléme, en effet le per­son­nage fémi­nin ne devrait pas voir son visage autant éclai­ré dans le miroir car elle tient la bou­gie de trop loin.

  • De rien, de rien, c’est quand même le but (j’imagine qu’il y a plein de gens qui passent qui trouvent mes choix débiles…).

  • Jus­te­ment je vou­lai te dire………………….. :))

    Mais non j’aime beau­coup. Par contre ton livre de chevet,t u n’arrives pas à le finir !

    Syl McPher­son Jr

  • Ah ah, j’en suis aux deux tiers (la guerre touche à sa fin, Lee a un plan génial qui le rap­proche de Get­tys­burg). C’est que je n’ai pas le temps de lire, sauf dans les trains ou en vacances et je ne suis pas en vacances… Je lis à peu près 1/2 h par jour, en pre­nant le thé…:-)

  • A la fin, c’est le Nord qui gagne.
    Je sais, c’est salaud de dire la fin des livres, mais je n’ai pas pu m’empêcher.

  • Il a cra­quééeuh, il a pos­té un mes­sage sur le blog­geu­heu (sur l’air bien connu). Moi je croyais qu’à la fin, la fille elle dit "Tomor­row is just ano­ther day" ou un truc comme ça…

  • No !
    Tomor­row is Satur­day.
    Et si le Sud avait gagné ?
    Lire "Autant en emporte le temps" de Ward Moore (Pré­sence Du Futur- n° 229)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *