Hans Arnold, un monstrueux Suisse en Suède

J’ai déjà eu l’occasion de faire un billet sur Hans Arnold, né en Suisse et par­ti pour la Suède dans les années 40 et qui a fait là-bas une longue car­rière d’illustrateur, par­ti­cu­liè­re­ment dans le genre fan­tas­tique – il a même réa­li­sé des pochettes d’album pour les groupes locaux et notam­ment ABBA.
En retom­bant sur de nou­velles images de lui, je me suis dit qu’il méri­tait bien un nou­veau billet. Son style faus­se­ment naïf, l’inventivité dans les per­son­nages et les créa­tures fan­tas­tiques rap­pellent cer­tains auteurs Dupuis comme Will et d’autres…

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

8 commentaires

  • His work is, for me, both chil­dren-orien­ted and real­ly cree­py… while not losing that play­ful­ness.

    I loved the Mons­ter Brains article.

  • J’aime beau­coup son goût de « rem­plir » et nour­rir une image.C’est vrai­ment l’enfance de l’art,dans ce qu’il sait être beau et naif.Dessiner,c’est encore s’amuser.Vincent Sar­don fait ça trés joli­ment aussi.Mais,si ça se trouve,c’est seule­ment l’enfant qui est en moi qui aime ?

  • Tiens, je ne viens vrai­ment plus assez sou­vent chez toi… Content de voir ces « nou­velles » illus­tra­tions de mon patro­nyme. Mer­ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *