Gustav Tenggren (3) – Illustration magazine

tenggrencouvillustr

J’ai déjà par­lé de Gus­taf Teng­gren plu­sieurs fois et il est très à la mode puisque on retrouve beau­coup de ses illus­tra­tions sur le site de l’ASIFA ou de Gol­den Age Comic. Cette recon­nais­sance tar­dive n’est pas éton­nante : il a été long­temps dans l’ombre de ses Maîtres (Bauer, Rack­ham ou Dulac) et il a ensuite déve­lop­pé un style qui doit ravir Hobo­pok mais que je ne goûte guère. Le numé­ro 21 d’ Illus­tra­tion Maga­zine revient sur son tra­vail de manière très pous­sée (ses déboires avec l’alcool, les jeunes femmes et Dis­ney) et on peut retrou­ver d’autres des­sins dans le Images n°6.

 

méchant pirate
méchant pirate
coq en pâte
coq en pâte
quatuor
qua­tuor

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

18 commentaires

  • Superbes illus­tra­tions. C’est vrai­ment un des­si­na­teur à décou­vrir.

    Ma biblio­thèque est mal­heu­reu­se­ment deve­nue trop petite pour accu­mu­ler aus­si ce genre de livre. C’est que cela prend de la place, les BD !

  • Là, on dirait quand-même une roc­ca­ti­sa­tion de Dulac et de Rack­ham

    Je crois que je vais me me replon­ger dans mon « Paper­dreams » de John Cane­ma­ker, ce soir …

    Hey-Oh ! Hey-Oh ! Je retourne au bou­lot.

  • Ben non, une roc­ca­ti­sa­tion signi­fie une repompe com­plète d’un des­sin . Ici, même si on reste dans une ins­pi­ra­tion très forte, ce sont des des­sins com­plè­te­ment ori­gi­naux. D’ailleurs les visages un peu ahu­ris des cari­ca­tures n’ont rien à voir avec du Dulac ou du Rack­ham. Le tra­vail plus « ori­gi­nal » qu’il déve­loppe dans les années 50 et 60 cf ici http://cgi.ebay.fr/GRAND-LIVRE-D-OR-ALLONS-A-LA-FERME-TENGGREN-1967_W0QQitemZ260159478925QQihZ016QQcategoryZ151066QQcmdZViewItem

  • Même si j’aime beau­coup ce style, j’ai une ten­dresse par­ti­cu­lière pour tous les petits « gol­den books » qu’il a illus­trés.
    Il y a tra­vaillé dans des registres assez variés, très sou­vent inven­tifs et gra­phiques, et bien plus aérés que ces images très XIX e siècle fina­le­ment.
    On peut regret­ter qu’il n’ait pas un peu plus affir­mé son style dans cette voie clas­sique, mais moi je ne regrette pas du tout qu’il se soit « moder­ni­sé » dans ces petits albums pour (petits) enfants.

  • C’est un genre de des­sin qui ne me plaît pas du tout… C’est plat et d’une naï­ve­té arti­fi­cielle. Enfin, c’est ce que je res­sens.

  • Ouais, c’est un peu dur d’être aus­si caté­go­rique avec un des­si­na­teur aus­si poly­va­lent.
    J’ai chez moi quelques contes qu’il a illus­trés dans des styles qui n’ont rien de mièvres, mais c’est vrai qu’il a fait des petites choses gen­tillettes et kitsch.
    Cet article montre un peu son évo­lu­tion :
    http://www.animationarchive.org/2008/03/illustration-genesis-of-golden-book.html

    Ici un album dans un autre style :
    http://www.realread.com/pageview/browse.cgi?site=06172708&book=037582636X

    Là j’ai cet album et je trouve ça plu­tôt pas mal :
    http://illusstation.blogspot.com/2008/04/gustaf-tenggren.html

    et là c’est pas mal vrai­ment de la daube tout de même :
    http://illusstation.blogspot.com/2007/12/gustaf-tenggren.html

    et là deux autres albums encore un peu dif­fé­rents :
    http://goldengems.blogspot.com/search/label/Gustaf%20Tenggren

    Et puis a éga­le­ment fait des choses plu­tôt humo­ris­tiques (que j’ai en maga­sin mais que je ne trouve pas sur le net), qui ne sont à mon avis ni « naïve ni arti­fi­cielle ».

  • C’est parce que mon anti­spam ne sup­porte pas l’afflux de liens dans les com­men­taires. J’ai modi­fié ça :-)
    Oui, bon, on voit qu’il évo­lue vers son style « enfan­tin ». Je ne connais pas assez bien tous ses Gol­den Books mais ce que j’en ai vu ne m’a pas enthou­sias­mé. Il y a un côté Mary Blair là-dedans :-)))

  • Je ne connais pas trop son his­toire, mais s’étant orien­té vers un public plus jeune il a cer­tai­ne­ment été ame­né à sim­pli­fier son des­sin.
    Tou­te­fois, je ne trouve pas de vrai res­sem­blance avec ce que fai­sait Mary Blair, lui est moins déco­ra­tif et sché­ma­tique et sur­tout pas gen­tillet.
    Il reste tou­jours de l’obscur, et de l’inquiétant, même quand il fait dans l’humoristique ou le « mièvre ».

  • J’oubliai, c’est dans le numé­ro 21 (et non 22) d' »illus­tra­tion maga­zine » qu’on le trouve.
    Et je vou­lais savoir si tu leur avais déjà com­man­dé des numé­ros de « IM » et d' »images » ? et si oui, est-ce que ça se passe bien, et la qua­li­té est-elle vrai­ment au ren­dez-vous ?

  • Oups en effet, twen­ty-one. Qu’est-ce que tu appeles IM ? Si tu parles d’Images de Vade­bon­coeur, j’en ai com­man­dé. Ma soeur habite aux States ce qui m’a per­mis d’économiser le port sur les deux pre­miers numé­ros. J’ai ensuite ache­té jusqu’au numé­ro 7 en pro­fi­tant d’une solde Budplant.com. Les scans sont réa­li­sés à par­tir de vieux maga­zines et le ren­du est très moyen mais la plu­part des images sont de vrais tré­sors. L’essort des sites consa­crés à l’illustration rela­ti­vise la rare­té des images pro­po­sées, du coup, le rap­port qualité/prix est vrai­ment dif­fi­cile à ava­ler (sans comp­ter qu’il y a peu de pages). La ver­sion N&B de la revue est plus abor­dable.

  • Ca alors, j’avais chez moi du Teng­gren et je l’ignorais : en l’occurence, « L’ours brun », en conden­sé par rap­port à l’album com­plet, visible sur le der­nier lien don­né par Vas­co. J’étais ridi­cu­le­ment petit quand on m’a offert ce « petit livre d’or ». Il est pré­sen­té avec les textes de Georges Duplaix. Un amé­ri­cain ? Quand à mes gamins, ils ont eu le leur aus­si : Pouf-Pata­pouf (ben oui)l’éléphant, avec K. et B. Jack­son aux textes, là ça fait plus amé­ri­cain. Bon, tout ça c’est assez gen­tillet par rap­port aux illus­tra­tions de toute beau­té visible dans le billet…

  • Donc oui, Li-An, le Teng­gren des Lit­tle Gol­den Books me ravit, et aura inté­rêt à ravir ma fille, sinon, pas de Fort Boyard ! Mer­ci Vas­co.

    Et mer­ci Totoche (et Google) de nous avoir rap­pe­lé sa col­la­bo­ra­tion aux pre­miers longs de Dis­ney, Blanche-Neige et Pinoc­chio, dont le style n’est pour le coup pas sans rap­pe­ler les images sou­mises par le sagace Li-An.

  • @Boying­ton : L’Ours Brun est un énorme clas­sique aux États-Unis. J’imagine que tous les gamins des années 60 l’ont lu là-bas.

    @Hobo­pok : on peut rajou­ter que Teng­gren n’a jamais été cré­di­té au géné­rique des films sur les­quels il a tra­vaillé. Il s’est fait plus ou moins virer comme un mal­propre pour abus d’alcool et dra­guage de minette en bas âge. Il avait un énorme pro­blème d’alcool.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *