George Barbier illustre les Vies Imaginaires

George Bar­bier illustre et com­pose en 1929 les Vies Ima­gi­naires de Mar­cel Schwob avec 88 com­po­si­tions cou­leurs et 49 vignettes. Tou­jours la même élé­gance et un sens de la cou­leur stu­pé­fiant. Bar­bier a agen­cé lui-même la maquette et je regrette qu’il n’existe pas de fac-simi­lé de ce beau livre à prix modeste. En atten­dant, Book Gra­phic pro­pose d’admirer une par­tie des pages du livre.

barbier-vie-imaginaires-5

barbier-vie-imaginaires-4

barbier-vie-imaginaires-2

barbier-vie-imaginaires-1

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

14 commentaires

  • Les illus­tra­tions de Bar­bier sont superbes, comme tou­jours. Cerise sur le gâteau, il s’autorise des chan­ge­ments de registre bien­ve­nus : les pages sur Mes­sieurs Burke et Hare sont par­ti­cu­liè­re­ment savou­reuses. Un autre petit plus : son uni­vers est si éloi­gné de celui de Schwob que le déca­lage est, par­fois, invo­lon­tai­re­ment comique (un peu comme pour­rait l’être Proust illus­tré par Dubout).

    Je n’ai jamais vu d’esquisses ou de recherches per­son­nelles de Bar­bier, je me demande à quoi elles pou­vaient res­sem­bler et ce qu’elles sont deve­nues. Il y en avait dans le gros bou­quin japo­nais dont il a été ques­tion ici l’année der­nière ?

    • @Tororo : oui, on pour­rait pen­ser que les deux uni­vers sont anta­go­nistes. Le livre japo­nais n’est pas si gros, il est sur­tout riche. Mais aucune recherche ou cro­quis à l’intérieur. Je n’en ai jamais croi­sé.

  • Bon­jour.
    Je suis javier Martín San­tos. J´ai faite quelques edi­tions fac-simi­lés de Bar­bier : Les vies ima­gi­naires, Les chan­sons de Bili­tis, Per­son­nages de Comé­die…
    Si vous êtes inter­esé, svp, contac­tez-moi.
    Je suis espa­gnol. Excus­sez-moi pour mon mau­vais fran­çais.

    • Bon­jour, je suis assez inté­res­sé – mais je suis aus­si assez pauvre. Avez-vous un site pour votre mai­son d’édition ?

  • Je suis un free­lance. Vous pou­vez voir quelques choses sur mon blog :
    http://​javie​ral​cains​.blog​spot​.com​.es/
    Les edi­tions sont faites sur demande, un exem­plaire à chaque fois, sur papier Fabria­no Rosas­pi­na de 220 grs., cou­leur ivoire, le papier le plus proche au papier arches ori­gi­nal, car l´Arches actuel n´est pas sem­blable au papier Arches des années 20 et 30. L´impression est faite sur une impre­soire à jet d´encre, manque seule­ment les encres d´or et d´argent, impos­sibles d´imprimer. La reliure, comme il est sur demande, est au gôut de cha­cun.

  • Je suis un edi­teur inde­pendent, j´ai publié seule­ment mes oeuvres et les oeuvres de Schmied et Bar­bier. Les livres de Bar­bier sont sans droits d´auteur, il est mort en 1932, et les droits d´auteur sont pour 70 ans. Pour les écri­vains, Schow et Louys sont aus­si livres de droits. Pour Vol de nuit, par example, j´ai payé à Gal­li­mard une bonne quan­ti­té, car ils sont les deten­teurs des droits d´auteur de Saint-Exu­pé­ry.
    Quant aux prix : Vies ima­gi­naires 370 euros, Bili­tis 400 euros. Mais ont peut par­ler.

  • Excus­sez-moi, j´ai écrit Schow dans un mes­sage, pour le presse ; je l´écris bien : Schwob.
    Uni­que­ment, je peut vous offrir des lames soltes, les hors texte, si vous êtes inter­esé.
    1 hors texte 12 euros
    5 hors texte 50 euros
    10 hors texte 85 euros
    J´ai aus­si les treize hors texte pour les Chan­sons de Bili­tis, impri­més sur papier Can­son Mi-teintes de 160 grs, impres­sion laser, 60 euros le tout.
    Vous avez un blog inter­esant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *