Galerie Daniel Billon

La vie est pleine d’opportunités qu’il ne faut pas rater. Comme par exemple, la fois où je vadrouillais en ville et qu’une jeune femme m’a dit “Tu montes, ché­ri ?”. Hum, bon pas­sons. Mon bou­qui­niste pré­fé­ré (Libs’Old à Orléans) avait ren­tré toute une flop­pée de Bennett, les romans jeu­nesse d’Anthony Buckeridge publiés en Bibliothèque Verte et dont j’avais lu quelques tomes dans ma fou­gueuse jeu­nesse. Mais ce qui m’intéressait, c’est le fait que Billon en a illus­tré la plu­part des tomes. Je négo­cie donc l’emprunt de quatre volumes afin de scan­ner les images cou­leurs et je les ramène quinze jours plus tard pour en reprendre quelques uns. Ben figu­rez vous qu’il les avait déjà tous ven­dus (sauf quelques uns non illus­trés par Billon, quel hasard). Du coup, je com­mence une gale­rie consa­crée à cet illus­tra­teur avec beau­coup moins de choses que pré­vu mais bon, y’a des Tony à scan­ner… Vous remar­que­rez qu’il manque les cou­ver­tures dans cer­tains cas: la Bibliothèque Verte a l’habitude de réédi­tions avec chan­ge­ments de cou­ver­ture et donc de des­si­na­teur. Si vous avez ça…

à vue de nez, il est cinq heures

Tony et l’homme en habit – Huguette Carrière

Bennett et la roue folle – Anthony Buckeridge

Bennett fonde un club – Anthony Buckeridge

Bennett entre en scène – Anthony Buckeridge

Bennett champion – Anthony Buckeridge

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

26 commentaires

  • Daniel Billon : cela réveille en moi de loin­tains sou­ve­nirs ! Est-ce bien lui qui a des­si­né pour Forest le 4ème tome de Barbarella ?
    Sinon, je ne me rap­pelle plus très bien ce qu’il a pu des­si­ner dans Pilote. Ce devait être sur­tout des illus­tra­tions.

    En tout cas, c’est un des­si­na­teur bien oublié, et un billet tout-à-fait jus­ti­fié !

  • Très bonne idée, ces images de Daniel Billon ! Dans la Bibliothèque Rose, il y a aus­si la série des “Plodoc” (Max Kruse), j’ai “Plodoc en plon­gée” et “Plodoc est plein d’aplomb”. Il en existe au moins 2 autres, je ne sais pas si ils ont aus­si été illus­trés par Billon. C’est moins réa­liste que son trait pour Bennett, ça flirte même avec du Ronald Searle.

  • Excellente ini­tia­tive !
    Mais alors faut que tu m’expliques com­ment ne pas épar­piller les pages inté­rieures du bou­quin en scan­nant ; les Bibliothèques vertes étant par­ti­cu­liè­re­ment hypo­to­niques, la moindre ten­ta­tive de grand écart risque de leur cas­ser le dos.

    Chez moi je dois avoir quelques “Tony”, des “Club des pis­teurs” et quelques autres titres.

    Il a illus­tré éga­le­ment un texte jeu­nesse de Forest “Lillia entre l’air et l’eau” paru en poche chez Casterman pour lequel il a tout à fait adop­té le trait de Forest, c’est assez étrange cette osmose.

    Pour Pilote il a fait pas mal d’illustrations d’articles et des BD courtes.

  • @vas­co : ceux que j’ai récu­pé­ré n’ont pas coui­né. Mais je me rap­pelle en effet d’exemplaires qui par­taient en mor­ceaux. J’imagine que ça dépend des années de fabri­ca­tion.

  • Grand mer­ci pour cette piqure de rappel,LI AN;je me demande si Billon a-parfois,comme pour la 3éme illustration-voulu se mettre dans les pas de Beuville,lui meme des­si­na­teur de cette collection..?Trait vivant,fougueux,couleurs raffinées,pointe d’ironie,de légè­re­té qui sou­lignent un talent trés fort;bon cou­rage pour ces recherches…Si Vidocq passe par là..!Mais je doute qu’on en ait fait un recueil.De meme qu’un ARTBOOK(oui,soyons jeunes)voit le jour;y aurait de la matière.

  • Le pro­blème des Artbooks, c’est qu’il faut par­tir d’originaux. Qui pos­sède les ori­gi­naux de ces gens ? Mystère et truc de bidule.

  • Vous allez pen­ser que je pinaille, mais …

    La Database de la Gueule du Loup fait des erreurs. Elle men­tionne des albums de Daniel Billon que j’avais un peu oublié (Marie des Bois etc…) et ces his­toires ont été publiées par Pilote Mensuel, mais elle cite éga­le­ment des Récits Complets datant de la Deuxième Guerre Mondiale. Je pense que sa liste mélange deux des­si­na­teurs dif­fé­rents, qui ont le même nom de famille !

  • Daniel Billon était le fils de Pierre Billon,dessinateur;on peut ima­gi­ner que celui ci est né autour de 1900(Daniel,né en 1927)et supputer-en choeur-sur les per­ti­nentes remarques du per­ti­nent Raymond(cas simi­laires avec Forton,Louis et l’autre)

  • Zut!Mon com­men­taire a été ava­lé;
    Daniel Billon est le fils de Pierre Billon,dessinateur;on peut ima­gi­ner que ce der­nier est né autour de 1900(Daniel est né en 1927)et dés lors supputer-en choeur-sur les per­ti­nentes remarques du per­ti­nent Raymond…Cas simi­laire pour les Forton,Louis et l’autre(ce qui est navrant c’est que je réécris AUSSI mes ten­ta­tives d’humour).

  • Je me demande d’où tu tires toute cette connais­sance, Julien… Il fau­drait que tu nous com­plètes le Wikipedia qui est par­ti­cu­liè­re­ment muet sur la ques­tion…

  • @Raymond : oui, billon est bien le des­si­na­teur du qua­trième bar­ba­rel­la et il était même pres­sen­ti pour des­si­ner hypo­crite et le monstre du loch ness que forest réa­li­sa fina­le­ment seul. (on peut voir une planche dans la mono­gra­phie forest à l’an 2.)

  • J’ai trou­vé cette page sur Bennett qui confirme que Pierre Billon, le père de Daniel, était bien des­si­na­teur. Et lien mort qui parle effec­ti­ve­ment d’un Pierre Billon tra­vaillant pour Mon Journal. Était-ce le même ? Bennett conti­nue l’enquête…

  • Li-An, tu as une mémoire en papier mâché (bon, ok c’est vrai je suis pas mieux …) mais je crois me sou­ve­nir (hé, hé, c’est joli les dis­cus­sions de gâteux…) qu’il avait déjà été dis­cu­té de ces ques­tions à plu­sieurs reprises sur divers blogs …

    et on avait déjà rado­té sur les mêmes mys­tères… Pierre et Daniel Billon, Forest or not Forest…

    par exemple :
    http://dessine.blogspot.com/search?q=daniel+billon
    http://lambiek.net/artists/b/billon_daniel.htm
    Le pro­blème c’est que je ne me sou­viens plus où on trouve les réponses pré­cises …

    Comme quoi il est bon de gra­ver tout cela dans le marbre mou de la mémoire du web !

  • Punaise ! deux mes­sages bouf­fés par ton anti­spam ! ou par mes réflexions déso­bli­geantes ;-)

    Il devient impos­sible de t’envoyer un mes­sage conte­nant un lien on dirait. un peu dom­mage tout de même.

    Je ne sais pas si tu peux les récu­pé­rer, mais je ren­voyais sur le Blog de Pat Rik (le des­sin) qui a fait quelques billets sur Billon.

  • Merci de cette réfé­rence, Provisus. Tout est clair !

    J’en suis presque à me deman­der si ne vais pas lire une his­toire de Bennett (que je ne connais pas) à plus de 50 ans. Aïe …

    Sinon, je ne connais­sais par l’anecdote sur Hipocrite, David. Il y avait mani­fes­te­ment une vieille rela­tion de com­pa­gnon­nage avec Forest

  • @vas­co : déso­lé pour ces contre-temps Vasco :-). Je n’ai pas par­ti­ci­pé à ces débats de haute volée donc je ne pou­vais pas en connaître la teneur… Je vais aller jeter un oeil sur toutes ces pages (mer­ci aus­si Provisus).

  • Tiens, je viens de chi­ner un impro­bable “Marie de Bois et les sœurs de la côte” (scé­na­rio : Danie Dubos), édi­té par Dargaud en ’85. J’ignorais même que ça exis­tait… J’aurais juré que le 4e de couv’ était d’Alexis, s’il n’était décé­dé plu­sieurs années aupa­ra­vant.

    • @Totoche: on le croise par­tout en soldes – on le croi­sait ? J’avoue que je n’arrive pas le lire. C’est ter­ri­ble­ment Forest, c’est à dire trop bavardo/poétique pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *