François Matton

western agricole

des carrés

François Matton est un artiste qui fait un tra­vail assez proche de la BD avec des des­sins qui font pen­ser à du cro­quis, très simple et très effi­cace. Son feuille­ton est d’ailleurs consti­tué de “planches” où les cases car­rées mêlent textes et images en asso­cia­tion complémentaire/contradictoire/autre. Pour cou­ron­ner le tout, il y a une volon­té de s’amuser avec le thème de l’érotisme/pornographie tout à fait réjouis­sante.

Le blog est |ici| et le feuille­ton n’est plus visible.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

6 commentaires

  • oh ! l!image plus haut de la nana me rap­pelle ceci (de Bengal) :

    http://www.cafesale.net/bengal/g...

    ça m’a fait tilt tout de suite car je connais le suite de Bengal par coeur. Coincidence ?
    Soit l’un a pom­per sur l’autre ou ils ont tous les deux pris une réfé­rence pho­to­gra­phique !!

  • Ah je suis bien heu­reux de repas­ser ici et de voir que ce site est visi­té par des gens qui ont l’œil ! En effet, il s’agit bien d’une reprise de ma part du des­sin cité de “Bengal” (incon­nu pour moi). Dessin vue ici ou là, qui m’a d’emblée plu que j’ai dû copier dans mes docu­ments et qui se retrouve ici à tour­ner sur lui-même.
    On pour­rait par­ler de “pom­page” et être cho­qué du pro­cé­dé, mais j’y suis très fami­lier et je l’assume de la sorte :
    D’abord on peut y voir un hom­mage… Mais comme l’auteur n’est pas cité, c’est davan­tage une cita­tion sans guille­mets, comme on dit en lit­té­ra­ture… ou plus exac­te­ment une réap­pro­pria­tion que je m’autorise, que l’on peut trou­ver gon­flée, mais qui m’est tout à fait natu­relle et que j’assume : on recrache tou­jours un peu ce qui s’est infu­sé en nous, ce qui nous a plu, ce sur quoi on s’est pen­ché un peu long­temps avec plai­sir… Je fais ça indif­fé­rem­ment avec les choses que je vois “pour de vrai” qu’avec les images (pho­tos, docs divers, des­sins).
    Je par­lais de cette ques­tion avec MisterB à qui j’ai repris presque inté­gra­le­ment un cro­quis que j’avais par­ti­cu­liè­re­ment aimé dans un long des­sin élas­tique publié récem­ment ici : http://www.inventaire-invention….
    Je vous invite d’ailleurs à regar­der ce des­sin de près, vous y trou­ve­rez sur­ement d’autres réfé­rences.

  • (Autre exemple de cita­tion indi­recte : le per­son­nage au centre de la planche, n’est autre que Gustav Malher – qui n’est pas sans rap­port avec Venise (évo­quée à sa droite)…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *