Francklin Booth illustre James Whitcomb Riley

Franklin Booth (1874–1948), natif de l’Indiana (USA), reco­piait dans sa jeu­nesse les gra­vures repro­dui­sant des pein­tures et des pho­to­gra­phies dans les jour­naux qu’il lisait. Persuadé que c’était réa­li­sé à la plume, il a déve­lop­pé une tech­nique extra­or­di­naire de gra­phisme repre­nant les effets de la gra­vure qui ont ins­pi­ré jusqu’à Bernie Whrightson pour son Frankenstein. Mais j’ai pré­fé­ré vous mon­trer ici une suite d’illustrations réa­li­sées pour le roman fantastique/SF/bizarre The Flying Islands of the Night de James Whitcomb Riley réa­li­sées en cou­leurs avec une belle ges­tion des espaces.

oh, une mouche au plafond !
oh, une mouche au pla­fond !
non, vous n'avez rien fumé
non, vous n’avez rien fumé
l'hôtel Ibis de Roubaix Nord
l’hôtel Ibis de Roubaix Nord

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *