Exposition René Follet à la Plagne

Du 10 au 13 août 2008, le Salon du livre de La Plagne présente une exposition sur Ivan Zourine créé en 1974 par René Follet avec Stoquart au scénario. Planches, recherches, croquis, bref tout le toutim pour un personnage haut en couleurs dont les albums sont réédités par les Éditions Des ronds dans l’O. J’ai dû lire quelques unes de ces aventures mais comme ça, au débotté, je suis incapable d’en parler :-). Je vais replonger dans mes Spirou.

portraits de famille

portraits de famille
© 2008 – Des ronds dans l’O / Editions François Boudet
dessins d\'identité

dessins d'identité
© 2008 – Des ronds dans l’O / Editions François Boudet

merci aux éditions « Des ronds dans l’O » pour m’avoir fourni les dessins présentés ici.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

14 commentaires

  • Zourine a fait un ultime tour de piste dans spirou(fin 83,début 84)le temps de deux courts récits…Trés beau travail de l’équipe »des ronds dans l’O »qui a le bon gout de proposer ces pages en N/B…Cher LI AN,si vous pouvez vous le procurer,je vous recommande »RENE FOLLET »un livre trés grand format(éditeur néerlandais:GIBRALTAR)paru en 1993;hormis une interview en guise de préface on n’y trouve que des recherches,études(crayon,lavis,encres,etc…)dans des formats exceptionnels…Il ne fait m^me pas doublon avec la monographie de »L’AGE D’OR » paru il y a un an…La passion,l’abnégation de R.Follet y sont toutes entières…OK,je me calme avec Follet…

  • Bonjour et merci pour tous ces commentaires élogieux sur les rééditions. En réalité, l’ultime tour de piste d’Ivan Zourine (quoique ! ;-)) date de cette année avec la parution pour la première fois d’un Ivan Zourine vieilli. Cette astuce nous a permis de pouvoir éditer les courts jamais parus en albums et qui avaient un nombre de pages trop limité. Donc plutôt que de faire un simple recueil, les auteurs ont accepté (après un looong effort de persuasion ;-)) de faire des petits textes dits par un Ivan Zourine devenu grand-père qui raconte ses souvenirs (c’est à dire chacun des courts récits) à ses petits-enfants. Et hop le tour est joué.

    L’extraordinaire, c’est que son nouveau Ivan est encore plus beau que le plus jeune ! (Ok je craque.)

    En tout cas, c’est une très belle aventure éditoriale.

    Merci à Li-An d’avoir ouvert ce sujet.

  • J’ai déjà un ou deux livres de l’auteur des textes. Merci pour les liens Provisus, je vais voir si je peux le choper. Par contre, impossible de trouver le livre chez Gibraltar, je n’ai vu que la version numérotée.

  • Quels dessins ! Dans la longue lignée des dessinateurs inspirés Follet a sa place au delà des modes. Par contre même s’il ne « triche » pas avec les contraintes du médium et ne cherche pas à épater avec du beau dessin, s’il est évidemment intéressant que les styles proposés sortent quelquefois de l’habituel, des écoles et même si enfin, j’ai pris plaisir à lire, avec facilité, quelques épisodes des « Zingaros » et un très beau et très dynamique (cinétique qui est à mon avis une des bases du médium) »Valhardi », je retiens surtout, comme beaucoup, l’excellence de son dessin.
    « Je me souviens » aussi de ses illus’ qui étaient à chaque fois des chocs visuels tout en élégance (la technique se faisant à l’instar d’un Haussmann discrète). Un grand bohnomme que je n’hésite pas à comparer aux Doré, Beuville…

  • C’est vrai qu’il est bien beau ce commentaire…Pour Oralik(et les autres)je me permets(et à la fois je me dénonce comme utilisateur de)de conseiller « sa page » FACEBOOK riche d’inédits de grande qualité;en particulier ses dessins lachés,presque humoristiques;libérés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *