Ligne claire et petites pépés chez Ernesto Garcia Cabral

Ernesto Garcia Cabral (1890–1968) est un artiste/illustrateur mexi­cain peu connu par chez nous mais très impor­tant dans son pays. Caricaturiste dans les années 1910, il est obli­gé de par­tir en exil à Paris en 1913 où il découvre la vie artis­tique de l’époque. En 1915, il fuit la guerre en Europe et part en Argentine avant de retrou­ver défi­ni­ti­ve­ment le Mexique en 1918. Il est un acteur impor­tant de l’Art Nouveau et Déco dans son pays et tra­vaille pen­dant cin­quante ans comme illus­tra­teur, cari­ca­tu­riste et peintre.
De nos jours, le Web met en avant les affiches de ciné­ma qu’il a réa­li­sé dans les années 1930/50, très cari­ca­tu­rales et dyna­miques.

Griezwoman
Griezwoman
la vie en rouge
la vie en rouge
tango mexicain
tan­go mexi­cain
forte et sexy à la fois
forte et sexy à la fois
peinture d’amour
pein­ture d’amour
fière d’être Noire
fière d’être Noire
bas assortis
bas assor­tis

Quelques liens:

bataille de hochets
bataille de hochets
l’homme à la guitare jaune
l’homme à la gui­tare jaune
touchez pas à mes cheveux, les filles
tou­chez pas à mes che­veux, les filles
une dentition parfaite
une den­ti­tion par­faite
Los tres freros
Los tres fre­ros

Coïncidence, le Musée del Estanquillo à Mexico pro­pose une rétros­pec­tive de son œuvre jusqu’en octobre 2016 d’où de nom­breux por­traits vidéo de l’artiste – http://www.museodelestanquillo.com/exposicion/el-universo-estetico-de-ernesto-garcia-cabral/.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *