elephant art – le blog d’ Andrew Shek

Andrew Shek est cha­rac­ter desi­gner comme disent les Anglo-Saxons, ce qui doit signi­fier qu’il fait des recherches pré­li­mi­naires gra­phiques pour les films d’animation ou le ciné­ma, qu’il met en place des per­son­nages et looks. C’est un vivier de gens hyper doués mais aus­si une redou­table machine à nor­ma­li­ser l’imaginaire (le but étant de réflé­chir à quelque chose de cohé­rent et de gérable par l’industrie). Shek est visi­ble­ment spé­cia­li­sé en ani­ma­lier et les amou­reux des ani­maux vont tom­ber en pâmoi­son. Les autres pren­dront un car­net de cro­quis et feront leurs gammes (ah, ouai, c’est construit comme ça un élé­phant ???).

vous faites ça avec vos mains ?

animal anorexique

rhino cubiste

sac à patates

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

11 commentaires

  • un vivier de gens hyper doués mais aus­si une redou­table machine à nor­ma­li­ser l’imaginaire”. C’est tout à fait ça. Ceci dit ces des­si­na­teurs talen­tueux sont bien méri­tants de tra­vailler dans un semi-anonymat alors que les films sur les­quels ils tra­vaillent rem­plissent les salles des mul­ti­plexes. Je ne sais pas quelles impres­sions ils en retirent. Sont-ils frus­trés, ou satis­faits de tra­vailler pour le plus grand nombre ?

  • @oli­vier: c’était un peu un spé­cial OM.

    @Lematt: mais il n’y a pas de lapin…

    @Eric Tao: j’ai l’impresssion qu’ils sortent quand même de l’anonymat total d’avant le Web. D’ailleurs de plus en plus voient publier des bou­quins sur leur tra­vail – sans comp­ter les recueils consa­crés aux films d’animation qui semblent très bien se vendre – , voire font du comics ou de la BD à leurs heures per­dues.

    @Thierry Robin: j’espère que tu parles de mon billet, Thierry :-)

  • Je me suis sen­ti un peu visé effec­ti­ve­ment ;)

    Et je dois te dire que ce post tombe à point, moi qui avait un petit coup de pompe ( entre autre à cause de l’actualité ) ‚me voi­là requin­qué avec ce nou­veau blog à visi­ter :))

    Merci à toi donc !

  • Ceci dit ces des­si­na­teurs talen­tueux sont bien méri­tants de tra­vailler dans un semi-anonymat alors que les films sur les­quels ils tra­vaillent rem­plissent les salles des mul­ti­plexes. Je ne sais pas quelles impres­sions ils en retirent. Sont-ils frus­trés, ou satis­faits de tra­vailler pour le plus grand nombre ?”

    C’est vrai que ça peut être embe­tant, voir son nom au géné­rique en tout petit, quand tout le monde s’est bar­ré de la salle.…
    En même temps , ils vivent de leur art, ils sont talen­tueux comme il a été dit avant, y’a un for­ma­tage certes mais comme dans toutes recherches ils peuvent s’éclater je pense dans toutes les direc­tions avant de res­ser­rer la direc­tion.… bah après ano­ny­mat ou pas on s’en fout non ?

  • Ben, faut croire que non vu les auteurs BD qui gagnent bien leur vie qui se plaignent des médias (alors ne par­lont pas des petits). Il faut voir que dans la créa­tion, les sources de sti­mu­la­tions sont nom­breuses et la recon­nais­sance publique n’est pas la moindre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *