Edmund Dulac – L’Illustration Noël 1913

Quatre chansons du vieux temps illustrées par Dulac. On a droit aux paroles des chansons et un vif billet sur la tenue morale des tubes de l’époque qui pose débat parmi les chansonniers de l’époque semble-t-il.

La petite lingère

L'amoureux transi

Cadet Rousselle

Ma Lison, ma Lisette

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

4 commentaires

  • Toute la délicatesse chère à Dulac.Finesse des lignes,évidence d’un trait juste…Effleuré,avec un regard tendrement ironique.Mais si son dessin me plait,son application des couleurs me fascine sincèrement.C’est un jeu;un jeu savant,une science sensible qui fait de Dulac un illustrateur qui mériterait d’etre autant loué qu’un peintre exposé au Grand Palais,non..?Je le vois bien le Dulac.La nuit,petite table d’un vieux bois,tirer la langue,un pied en arrière…Appliqué,et studieux avec un bonheur enfantin.

  • En fait, c’était un punk avant la lettre. Non, je blague :-) Visiblement, le travail à l’aquarelle de ces artistes était particulièrement méticuleux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *