Ed Kwong

Ed Kwong est Canadien – et d’ori­gine asiatique, une espèce de tendance dans l’illus­tra­tion moderne qui mérite­rait une analyse – et réalise des images étran­ge­ment ligne claire, assez décons­truites qui font un peu penser à du Torrès et d’autres artistes des années 80.

s'exploser la tête
s’explo­ser la tête
et...hop !
et…hop !
Robotic dance
Robotic dance

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

10 commentaires

  • C’est savant,mais est-ce que ça nous touche (encore)?
    Et si non (Moi) est-ce que c’est grave..?
    Compa­rai­son stupide(Pas sur le travail de l’auteur,hein,mais sur le ressenti):Le dernier post. du site BEUVILLE regorge de petits riens en des dessins prépa­ra­toires éblouissants,simple et désar­mants.

  • (ça fait trés accent allemand cette dernière phrase…).Boh,j’voulais juste appor­ter une petite pierre à un début de réflexion…

    • @julien : son travail corres­pond à une philo­so­phie de l’illus­tra­tion d’aujourd’­hui, très ”claire” voire froide. Ça m’inté­resse aussi parce que c’est souvent très efficace et que ça doit corres­pondre à un goût général (qu’on retrouve dans les jeux vidéos par exemple).

  • Je ne suis pas à priori fan du plus (styli­sé) clair de son style ligne claire.
    Par contre, j’ai trouvé ses illus­tra­tions aux influences des affiches années 30 /​ 40 intéres­santes ; sur le blog, la naissance de la styli­sa­tion des crayon­nés est très intéres­sante…

  • Comme pour Torrès, c’est bizarre, j’ai de l’attrait pour ce style d’images, et en même temps quelque chose m’irrite que je ne m’explique pas trop, dans la ”rigidi­té” voulue du trait, les ombres un peu … forcées, le trop plein d’angles peut-être. Je ne suis pas sûr de me faire comprendre :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *