Denis Bodart

Incroyable, je découvre que Denis Bodart, dessi­na­teur de Green Manor (entre autres) chez Dupuis, tient un blog. Evidem­ment, c’est terri­ble­ment classieux et ça donne envie de faire des efforts en dessin

modif du 14/​03/​09 : résur­rec­tion du blog mais pas tenu par Bodart lui-même http://​denis​.bodart​.over​-blog​.com/ (merci Julien)

maxthon-shot-03-14-09-10-52-19

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

86 commentaires

  • il maitrise tout avec beaucoup de fougue et de person­na­lite , quel age peut bien avoir ce dessi­na­teur …il vient des annees 8o non ?

  • An ben ça, il faut aller lui deman­der sur son blog :-) Il a commen­cé à travailler avec Yann dans les années 80 sur ”les Affreux” avec un dessin très ”conra­dien”.

  • Flûte qu’il l’ai fermé : il y a tout plein d’images de lui en noir et blanc que j’aurais aimer zyeuter à loisir. La prochaine fois, je télechar­ge­rai.…

    Zut, Il fait partie d’une secte, lui aussi ? (cf A.S)

  • AS…AS ? Non, je ne vois pas… Je parlais de secte parce que sur son blog il y avait plein d’appels à des trucs et un copain plutôt infor­mé là-dessus trouvait que ça flirtait avec des gens pas catho (si j’ose dire).

  • Alec S. Auteur Belge indépen­dant énormé­ment talen­tueux et néanmoins témoin de J.….. (Il faut bien un défaut !)
    Concer­nant Denis BODART, si vous avez eu les exemplaires en main, quel est le
    plus intéres­sant, l’iné­dit 18 ou le sketch­book Bodart /​ Wierin­go (mis à part Wierin­go) ?

  • (je pensais bien à lui mais j’avais la flemme de retrou­ver les initiales :-)).
    Impos­sible de répondre person­nel­le­ment à ta question Kris, je n’ai pas eu l’occa­sion de voir ces deux ouvrages/​recueils. Peut-être qu’une bonne âme compa­tis­sante passant par ici saura dire…

  • Kris : Person­nel­le­ment, je préfère le 18, qui contient par ailleurs une biblio­gra­phie de Bodart (mais bon, les 2 sont très chouettes). De toutes façons, le prix est ridicu­le­ment petit, n’hésite pas si tu croises les gars de ”La Grande Ourse” dans un salon (pour info j’ai payé 5 euros ”symbo­liques” pour 6 numéros compor­tant chacun de 60 à 80 pages …)

  • Il semble que Philippe Nihoul, le scéna­riste d’Indeh serve d’inter­face car Bodart a eu facheuse tendance à se disper­ser.

  • Philippe Nihoul,c’est ce cerveau génial qui colla­bo­ra-génia­le­ment‑à Spirou quand Tinlot fut le rédac­teur en chef,jusqu’en 2002…Et il nous raméne Bodart,soyons heureux…Et on en parle chez Li An,rendons lui en grace,tous ensemble,mes frères…

  • Amen (je n’ai pas lu cette série. Le dessin un peu trop comics à mon goût peut-être ? Ou le concept qui me fatigue un peu (trop de bonnes soeurs qui font du kung fu) ?).

  • @Li-An : Ah, rien à voir ! Tu te gourres complè­te­ment­sur ce coup-là. C’est… comment dire complè­te­ment barré ! Un mélange des Tontons Flingueurs, India­na Jones, Monty Pythons avec une parti­tion musicale des Sex Pistols.

  • Je ne pense pas que les Sex Pistols auraient validé ça :-). Je l’ai feuille­té plusieurs fois mais, je le répète, les comman­dos du Vatican je trouve ça telle­ment cliché (un peu comme les démones en bas résille) qu’il m’en faut un peu plus pour me convaincre :-)

  • D’accord avec toi LI AN:J’apprécie Nihoul,Bodart,et le dessi­na­teur de ce”commando”,Xavier Lemmens…Mais que le propos est cliché!Avec,qui plus est,l’argument triste:Tous les éditeurs ont aimé le projet mais l’ont tous refusé-la peur au ventre-par crainte du grand méchant vatican(quelle influence!?)…Mais,à part cela,le talent est bel et bien présent,singulier…Ne peut on pas cepen­dant faire de l’humour autre­ment que dans cette veine pastiche-parodie..?ça pollue autant la bd que le cinéma,cette pléthore de clin d’oeil,de références…Mais quel talent ce Lemmens,autant que Hugo Piette que je vous recom­mande.

  • Plus que l’influence éventuelle du Vatican, c’est surtout les réactions d’asso­cia­tions militantes catho qui ont dû les refroi­dir. Elles sont très actives et très efficaces.

  • Ah,oui,exact;ce sont des petits groupes d’extreme droite qui ont réussi à inter­dire pas mal de bouquins,notemment dans les fnac…Mais,je suis peu convain­cu de leur foi…Mais trés nette­ment de leurs penchant fascistes tant par les idées que par les méthodes.

  • Gros aveu(il fallait que ça sorte):Totoche me fait-réguliè­re­ment-BEAUCOUP rire..!
    Quant aux croyants,laissez-moi un peu,un peu d’éspé­rance en l’espéce humaine;oh et puis non,j’m’en fous.

  • Atten­tion, je n’ai pas dit que tous les croyants sont des intolé­rants moralistes militants ! Mais les IMM sont bien croyants, ils ne font pas semblant.

  • @Provisus
    Concer­nant Alec Séverin, comprendre que sa religion est la seule cause de son arrêt de faire la B.D est un piège dans lequel je suis tombé, et qui m’a fait maudire en pensée ladite religion…
    Si un dieu existait, cet homme aurait été crée pour dessi­ner !
    Artiste entier (il a refusé des compi­la­tions de ses B.D par des éditeurs classiques n’aimant pas leurs maquettes), il tirait ressource de commandes d’illus­tra­tion le jour…
    Et réali­sait ses B.D en passion­né en auto-édition la nuit… pour un gain parfois modique et en tous cas des revenu très irrégu­lier et des week-ends bloqués pour cause de diffu­sion sur salons…
    Aux dernières nouvelles, il a trouvé un emploi de… profes­seur de dessin, ce qui lui permet­tra d’assu­mer plus serei­ne­ment son statut de chargé de famille, et comme il le dit, égale­ment sa foi…

    Il n’est pas certain que la raison la plus polémique de ce choix de fin de carrière en soit la raison princi­pale…

  • @kris : Certes, et Alec Séverin explique d’ailleurs fort bien ses motiva­tions dans la lettre que j’ai mis en lien. Le soucis de faire vivre digne­ment sa famille est parfai­te­ment louable et personne ne songe­ra un instant à le lui repro­cher. Je ne peux cepen­dant m’empêcher de noter que si le besoin de prêcher ne se faisait aussi pressant, Alec pourrait poursuivre son travail d’auteur chez un éditeur, comme nombre de ses confrères. Mais l’inté­gri­té du bonhomme, sa volon­té de tout contrô­ler ne pouvant se satis­faire de ce genre d’accom­mo­de­ment, il a préfé­ré mettre fin à sa carrière. Cette intran­si­geance face au compro­mis est aussi ce qui faisait le charme et la force de son travail…

    Profes­seur de dessin… j’envie ses élèves.

  • J’ignore ce qu’il vaut en tant que prof. Si il a les mêmes exigences qu’en tant qu’ar­tiste, ça peut être chaud :-) (la jeunesse n’est pas fan de dessin classique en général).

  • Tous les Donjon ne font pas des scores farami­neux. Mais bon, Séverin dessine ce dont il a envie alors avec Sfar et Trond­heim ça aurait peut-être clashé :-)

  • Il a arreté la BD,pas l’illustration!..Toutefois,je conti­nue de m’inter­ro­ger sur ce diable de génie de Severin…Comment un homme visible­ment si imbibé de sa ”foi”,et tout à sa croisade,peut il culti­ver autant d’humour,de dérision dans son travail,m^me récent ?

  • Colonne de droite de ce blog-à-bodart un lien trés chouette:Une interview(en anglais?)avec beaucoup de documents ‚de planches crayon­nées qui défilent sous vos yeux qui n’en peuvent plus.

  • Bonjour,
    Je suis l’ini­tia­teur du nouveau blog consa­cré à Denis Bodart… J’ai la chance de le compter parmi mes amis, je suis donc réguliè­re­ment en rapport avec lui…
    il est clair que Denis est un génie, et il m’était pénible de voir tous ces beaux dessins n’exis­ter que pour un petit nombre de privi­lé­giés, d’où mon envie de relan­cer un blog…
    Ce blog est ”officiel”, c’est à dire que Denis à un droit de regard sur son conte­nu. J’assure la mainte­nance, le courrier et ajoute quelques coups de coeur perso ! J’assure égale­ment le suivi des courriers vers Denis…
    Je viens de remetre en ligne une biblio assez complète (qui était parue dans L’INEDIT 18… mag’ dont je suis égale­ment le rédac’ chef).
    Voilà, j’espère que l’aven­ture durera longtemps, pour le plaisir des yeux…
    Je profite de l’occa­sion pour félici­ter Mr. Li-An pour son remar­quable travail sur le Cycle de Tchaï (j’appré­cie beaucoup votre dessin).

  • Un rappel-parce que là non vraiment‑à propos de Denis Bodart:Le blog de (l’excellent)Philippe Nihoul(lien sur le ”blog officiel”de Tony)ne serait-ce que pour la note du 5 mai(au cas où vous l’auriez occultée);une claque,c’est bien simple.

  • LI AN,Y a Denis Bodart qui est:Submergé,au fond de tout etc…Philippe Nihoul,son inspi­ré scénariste(cf son blog)recherche un gars de sa trempe pour l’épauler.Eeeet oui.(Entre deux pages de Gauguin..?!)

  • Malheu­reu­se­ment, je crains bien ne pas avoir le style de dessin qui convien­drait à une colla­bo­ra­tion de ce genre :-)

  • Je vois bien Alec Severin,Baron Brumaire ou Coute­lis l’épauler:Cela mettrait encore 4,5 années de plus…mais je compa­tis sérieu­se­ment avec D.Bodart:Les dessi­na­teurs qui bossent,qui multi­plient les essais,les dessins mais qui n’arrivent plus à avancer dans leurs planches;comment les aider?Il n’y a que trés peu d’issues sérieuses à ces problemes indicibles…Au passage,bon courage pour ”Gauguin”,bel été,et tout et tout…

  • Bon Severin c’est pas possible, c’est contre sa religion et les deux autres ont un dessin trop ”mou” :-)
    Tous les dessi­na­teurs qui aiment dessi­ner sont tentés de faire des trucs à côté (la preuve ici même). Seuls les dessi­na­teurs rapides avec des facili­tés se tirent de ce genre de situa­tion…
    Merci pour les encou­ra­ge­ments. Il y a quand même des vacances de prévu.

  • Pour moi, pas de doutes, c’est Pierre-Yves Berhin (Hamo) qui devrait reprendre la partie graphique de cette histoire (graphisme proche de celui de Denis, rapidi­té, et pas trop d’état d’âme…)
    Mainte­nant, ce n’est qu’un avis…

  • J’avoue : je suis un peu obsédée par Celes­tin Specu­loos en ce moment !

    Et lors de la réedi­tion par Vents d’Ouest de ces 2 chefs-d’oeuvre de Yann et Bodart, un nommé Denis Moraes a pondu les couver­tures, 4ème de couv et pages de garde.
    Il était aussi prévu qu’il dessine le tome 3 sur l’enlè­ve­ment de Brigitte Bardot !

    D’où ma question, qui tombait un peu comme un cheveu sur la soupe, il est vrai !

  • @Giulia : De mémoire, je crois que son vrai prénom est Nicolas. Odilon était le pseudo sous lequel il avait signé Mytho­lo­gie et que BDGest lui a attri­bué (‘faudrait vérifier, mais là je suis au bord de la piscine)…
    Il était pressen­ti pour reprendre Céles­tin Spécu­loos (avec Yann) dont il a ‑je crois- dessi­né la couver­ture de la réédi­tion, et puis… plus rien !

  • Ouais.Mais QUI va aider Bodart?Je me lance­rai volon­tiers si je n’étais pas encore plus en dessous de tout que lui…Le commen­taire fort instruc­tif de Totoche me rappelle qu’un dénom­mé Janus avait repris avec la colla­bo­ra­tion enthou­siaste de Yann les ”Bob Marone” des mains d’un Conrad déjà lointain;là encore:Quelques pages(Fluide Glacial)mais que pouic pour un album.Y aurait un bouquin à faire:Tous les projets avortés,ou annon­cés depuis 14 – 15 ans,les albums fantomes et les auteurs perdus,engloutis…Et si Vicomte aidait Bodart?..

  • Nicolas Moraes était un ami et un virtuose du dessin… C’est vrai que j’ai édité en son temps un ”making of” de Sidney& Howell, ainsi que divers dessins dans L’INEDIT (numéro 5 et 6, couv’ du 8)… Wow, c’était le bon temps…
    Son style était très proche de celui de Denis (qui reste néanmoins inimi­table !)… Il aurait du reprendre Céles­tin, mais les aléas de la vie en ont voulus autre­ment… Je ne sais malheu­reu­se­ment pas ce qu’est devenu Nicolas, j’avoue avoir perdu sa trace il y a qlq années déjà :-(
    Au sujet d’Odi­lon Moraes, je ne pense pas que ce soit le même que Nicolas Moraes !
    Hamo n’est pas un clone de Denis, mais son univers dans Noirhomme est proche de Green Manor… Ses atouts, effica­ci­té et rapidi­té !
    De toute façon, je ne pense pas qu’il faille s’achar­ner à trouver un clone de Denis, mais bien quelqu’un qui soit capable de mener le projet à son terme. Damned !

  • @Tony : Merci Tony, j’espère pour nous que tu auras bientôt des nouvelles de Moraes (et qu’on finira par trouver un jour L’Iné­dit dans les librai­ries françaises…)

  • Concer­nant L’INEDIT, on ne le trouve malheu­reu­se­ment pas en librai­rie, mais on peut le comman­der auprès de moi…
    Ceux qui viennent à Angou­lême peuvent trouver des ”packs” (5 numéros) pour un prix dérisoire (ridicule dirais-je)…

  • @ Totoche : Je l’ai bien évidem­ment tété dès mon plus jeune âge ! Je préfère le premier tome : Le dessin de Bodart y est plus struc­tu­ré. Pour les scénars, Yann aurait pû faire mieux même si inven­ter les premiers héros jetables de la BD (et les faire mourir au fur et à mesure des albums !), c’est aussi fort que le Héros sans emploi de Franquin et Delporte !
    Quand je n’arrive pas à dessi­ner un truc, je sors un Bodart ou un Conrad ! J’essaye d’aban­don­ner cette habitude, c’est dur !!!

  • @Totoche : vous vous y prenez mal. Faites comme moi, imitez Moebius. Ah non, finale­ment, laissez tomber. Quoiqu’il en soit, Conrad ou Bodart sont hyper durs à imiter.

  • BODART revient!Si son beau projet avec Nihoul tombe à l’eau,GREEN MANOR est relancé(ça va relan­cer les réflexions sur Vehlmann,ça)(Le 16 Novembre,une première histoire dans Spirou).Non,mais c’est bien,non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *