Cover Browser

ufo

trop cool

en taule
clic

Je me demande si les couver­tures réussies du Spirit par Will Eisner ne sont pas les plus belles choses au monde (bon, excep­tée certaines femmes et un bon repas…). Ces truands telle­ment patibu­laires, ces nanas vulgaires et provo­cantes, ce type avec son masque, ces situa­tions insen­sées. Quand je serai vieux et à la retraite, je ne dessi­ne­rai plus que des fausses couver­tures Spirit (l’Ombre de Planète Lointaine lui doit telle­ment).

Dégot­tées ici, avec plein d’autres couver­tures de plein de magazines (surtout US) http://​www​.cover​brow​ser​.com/

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

43 commentaires

  • Ben tu vas regret­ter de ne pas être allé voir l’expo ”De Super­man au Chat du Rabbin” …
    (L’original de ”Klezmer” de Joann Sfar, quelle beauté !!!)

    lien mort

  • Je me demande d’ailleurs comment Frank Miller va réussir à adapter le style de Eisner (qui faisait des mise en pages assez incroyables) au cinéma…c’est pas gagné appare­ment…
    lien mort

  • Aaaah, le costume de Vampi­rel­la : quelle classe ! Pas du tout vulgaire ni provo­quant, grâce au petit col blanc qui change tout !

    Terrible, la catégo­rie ”Worst album covers ” !

  • »>Totoche : ”(L’original de ”Klezmer” de Joann Sfar, quelle beauté !!!)”

    ***censu­ré pour cause d’agression pas drôle et pas argumen­tée***

  • Oui oui, il y a des belles choses Vasco. Le problème avec le Spirit c’est que c’est quelque fois génial et quelque fois chiant comme la pluie (qu’il dessine très bien d’ailleurs).
    Oslav : il peut être facho tant qu’il fait un film sympa (mais en fait je m’en fiche, je pense qu’un bon film d’animation aurait mieux fait l’affaire).

  • Toujours rien ? Je te l’ai renvoyé depuis deux adresses.
    À toi de me contac­ter mainte­nant.

    (ps : ”chiant comme la pluie” le Spirit ! je trouve que tu pousses un peu)

  • Au lit, Totoche !
    Vasco : rien reçu. J’espère que ton ordi n’est pas vérolé ce qui expli­que­rait que tes messages n’arrivent pas jusqu’à chez moi. Essaie les adresses suivantes : lian00”at”gmail.com et li.an”at”free.fr
    Dans les deux cas, je devrais avoir une trace de tes messages, meme consi­dé­rés comme spam ?!?
    Je maintiens que certaines histoires du Spirit ne sont pas géniales (horri­ble­ment bavardes, pas très bien dessi­nées et peu intéres­santes). Je ne suis pas assez spécia­liste pour faire la part entre les divers studios, les pages dessi­nées par Eisner et à quelle époque, ça me donne le tourni.

  • Les 95 premiers numéros de P.S Magazine (revue pédago­gi­co-technique de l’armée améri­caine desti­née aux jeunes recrues), est visible – dans une bonne quali­té – sur le site de la biblio­thèque de la Virgi­nia Common­wealth Univer­si­ty : http://​dig​.libra​ry​.vcu​.edu/​c​d​m​4​/​b​r​o​w​s​e​.​p​h​p​?​C​I​S​O​R​O​O​T​=​/​psm .
    Si j’en parle ici, c’est que cette revue était dessi­née par Will Eisner et son studio…
    (info trouvée sur le blog d’Aapoum Bapoum : )

  • Puisqu’on est chez les ricains, je sais que ça a un vague rapport avec ci-dessus, mais ne pourrait-on parler d’un auteur de BD qui pour moi est sorti du lot, et qui officiait chez EC Comics dans les années 50 (pas toujours dans le sens de ce qu’on atten­dait chez ces éditeurs), j’ai nommé Bernard Krigstein, voir ici par exemple :
    http://​www​.pressi​bus​.org/​b​d​/​b​d​b​r​i​c​/​u​s​a​/​k​r​i​g​s​t​e​i​n​.​h​tml

    On a pu le voir notam­ment dans un livre de 74, ”Horreur-Une antho­lo­gie en bandes dessi­nées” aux Editions William France (Les contes de la crypte, la voûte de l’horreur, le repaire de la peur, etc.)
    Pour moi c’est un balaise (c’était) en dessin, et il était aussi artiste, je crois.

  • Rogntud­jûûû !!! Mais de quoi il se mêle, Provi­sus ?
    Bon, alors Clave­loux c’est pu bon, Eisner non plus, keski nous reste en stock ?
    Private joke :-)

  • Il y a un site, consa­cré à l’œuvre de Krigstein, sur lequel on peut lire pas mal de ses BD, et voir sa peinture :

    Encore un type qui est né trop tôt pour la BD, à l’époque les supports étaient un peu trop infan­tiles, aujourd’hui il aurait pu donner toute sa mesure.

  • Super le site, Vasco. Je vais y passer un bon moment. Au hasard, des planches (encrage en noir seule­ment) superbes dans le site, ici :

  • Vasco > Malheu­reu­se­ment ce site ne propose pas sa plus célèbre bande dessi­née (Master Race) et la quali­té de repro­duc­tion des planches est bien trop médiocre pour pouvoir les appré­cier pleine­ment. En revanche, la page suivante propose quelques très belles planches, en haute quali­té, extraites du second album Krigstein publié par Fanta­gra­phics (deux volumes à $49,95 chaque http://​www​.fanta​gra​phics​.com/​i​n​d​e​x​.​p​h​p​?​k​e​y​w​o​r​d​=​k​r​i​g​s​t​e​i​n​&​S​e​a​r​c​h​=​S​e​a​r​c​h​&​I​t​e​m​i​d​=​6​2​&​o​p​t​i​o​n​=​c​o​m​_​v​i​r​t​u​e​m​a​r​t​&​p​a​g​e​=​s​h​o​p​.​b​r​o​wse ).

    Totoche > Ce n’est pas parce que je suis dans les choux, cette fois-ci, que tu peux te permettre de me narguer. Tout ça n’aura qu’un temps… et ma vengeance sera terrible. ;-)

  • Provi­sus, ta page fait partie du site que je mentionne !
    C’est vrai que ”master race” est une merveille, mais je crois qu’on peut la trouver en ”papier” et en français, en tout cas j’en ai une version qui date d’avant les éditions carton­nées grises de je sais plus quel éditeur.

  • Li-An > Meeeeerde ! Je suis désolé que tu aies engagé de nouveaux frais par ma faute. Qu’est-ce qui m’a pris de parler de Krigstein bon sang ! Que va dire ta femme ? Je m’en veux,je m’en veux…

  • Provi­sus : Désolé, je me suis mal expri­mé, mon inten­tion n’était pas de me moquer, je ne parlais pas du Méli-Mélo.

  • Merci Totoche, on parlait de ”Master race” et la voici !
    Ce genre de mise en page devait surprendre plus d’un lecteur à l’époque, et en plus il il fait très fort dans la varié­té visuelle !
    Un quanti­té d’artistes viennent à l’esprit, des auteurs de Bd comme des peintres, mais qu’il a précé­dé (en vrac : Breccia, Andréas, Tardi, Monory, Adami…), et on voit aussi ceux du passé auxquels ils se réfère mais alors là c’est un cours d’histoire de l’art qu’il faudrait faire…
    Dans un tout autre style j’aime aussi beaucoup ses histoires dessi­nées d’une plume hachu­rée et expres­sion­niste et d’un pinceau baveux, comme dans sa bd ”fumée d’opium” ou dans certaines de ses illus­tra­tions.

  • Passez donc voir, si vous êtes à Paris, les planches de ”L’Homme de Mars” de Kent chez Aaapoum Bapoum (rue Serpente, Paris). Je précise que ce n’est pas moi le mec qui achète des BD2Q carica­tu­ré sur le blog signa­lé par Provi­sus. (re-private-joke !)

  • L’anthologie Williams sus-nommée présen­tait d’ailleurs un bon choix, puisqu’on y trouvait ”La grande course” et ”Rêves d’opium”. Par contre j’ai des doutes sur les couleurs dans ce bouquin, par rapport à celles probables de l’époque (des roses bonbon un peu étranges notam­ment). D’autres choses sympas à reluquer sur le lien de Totoche…:-)

  • Merci de corri­ger et de préci­ser mes approxi­ma­tions Boying­ton , mais c’est que tous ça est bien lointain !
    J’avais mal lu ta première inter­ven­tion, mais c’est effec­ti­ve­ment dans cette édition que figure ”master race” (traduit ”la grande course”) et ”rêves d’opium”, (pour la couleur, je suppose qu’il vaut mieux se fier à ”Golden age” qu’à cette édition un peu pop). On peut trouver aussi, en noir et blanc cette fois, les très expres­sion­nistes ”dans le sac” et ”vous assas­sins” (celle-ci signée Dr Caliga­ri Krigstein !) dans l’anthologie Humanoïdes associés des ”histoires de suspense” parue en 83.

  • Hé ben Vasco, je sens qu’il doit y avoir une biblio­thèque consé­quente chez toi (je me trompe?), sûrement comme chez Li-An aussi… :-)

  • Pas tant que ça Boying­ton, mais elle ne contient que du meilleur choix !
    (et soit dit en passant je n’ai certai­ne­ment pas les moyens de Li-An qui achète même en étran­ger et autres langues !)

  • (Il doit pas avoir le temps de tout lire ;-)…) Marrant que tu m’aies parlé des ”histoires à suspense” de 83, ça m’a donné l’idée de replon­ger dans ”l’anthologie de l’âge d’or” de Métal Hurlant(80), et je suis tombé sur une dizaine de pages de Vaughn Bodé (Cobalt 60), copyright de 1968, en noir et blanc et en français, dont je n’avais plus aucun souve­nir. Comme je lisais à l’époque les ”Métal” que me prêtait un bon copain, je ne les ai pas, hélas, chez moi, et je ne me souviens pas non plus si les planches de Bodé étaient souvent à l’honneur. En fait, je cherchais déses­pé­ré­ment d’autres Krigstein dans mon ”fouillis”, et snif, que dalle ! La vie est trop injuste. (Et le neuf ça coûte cher…)

  • ”…La majori­té des histoires du Spirit-, il y en eut une par semaine pendant douze ans-, consti­tuèrent un défi plus ou moins flagrant au bon sens et à la routine de la création des bandes dessi­nées à la chaîne.” : ext. de ”Comics USA” par Marc Duveau, 1975. Ca pourrait expli­quer le côté ”chiant” ponctuel dont tu parles ci-dessus, Li-An. Qui tiendrait le coup sans péter les plombs parfois, sur cette durée?…
    (Duveau consacre 13 pages à Eisner dans sa petite antho­lo­gie de l’époque.)

  • Moi, je connais surtout les Spirit des publi­ca­tions Humanos. Et du point de vue graphisme, c’est super pas régulier. De plus, la réédi­tion de strips il y a quelques années, m’avait laissé songeur.

  • Question : ”Le Spirit”, c’était du travail de ”studio” comme pour PS magazine ? Ou bien Eisner faisait tout (ce qui est rare aux USA, je crois) ??? (Je suis inculte en Eisner).

  • C’est très compli­qué puisqu’il a travaillé tout seul et en studio. Je n’ai pas encore lu de choses sur sa vie et je ne peux donc pas préci­ser quand est-ce qu’il a fait quoi. Les seules certi­tudes portent sur son travail ”graphic novel” qu’il a réali­sé tout seul si je ne dis pas de conne­ries…

  • ”… De l’été 42 à la fin de 1945 Will Eisner dut suivre l’exemple de ses person­nages et partir servir son pays, il laissa alors le Spirit entre les mains de ses assis­tants. Eisner eut toujours à ses côtés une équipe compo­sée aussi bien de dessi­na­teurs que de scéna­ristes. Tous devaient atteindre par la suite une certaine notorié­té. Ils lui prêtèrent parfois seule­ment quelques mois l’aide de leur talent…”
    Toujours sorti de ”Comics USA”, voici une réponse à ta question Totoche. Ca éclaire un peu aussi le fait de sortir autant d’histoires, dont je parlais ci-dessus. Je devrais tout (re)lire avant de causer ;-)

  • Hé ben voilà, je savais bien qu’on avait parlé de Krieg­stein sur ce blog. En plus c’est ”ma faute” alors… Rigolo, je l’ai retrou­vé à cause de Raymond et Vasco… (Infan­ti­no, ”comics USA”, Will Eisner etc.)
    En plus Li-An, je pense même t’avoir incité à acheter un bouquin sur lui… Y a pas qu’ma mémoire qui flanche, dis-donc… :-)

  • Ah ben, je ne l’ai jamais reçu ce bouquin (il va falloir que je vérifie mon courrier). Je pense qu’il doit être épuisé. Et ça date d’il y a un an :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *