Contraptions ( Heath Robinson – Duckworth )


Je vous avais déjà parlé de Robinson (mais si, rappelez-vous, |ici|). Après une jeunesse d’illustrateur sérieux, il s’oriente vers le dessin humoristique, se spécialisant notamment dans l’invention de machines à simplifier la vie quotidienne. Au vue des résultats, il est évident que Wallace (de Wallace & Gromitt) est un descendant direct de la folie douce de Robinson et Gaston un cousin d’outre manche.
Ce pourrait se contenter d’être drôle mais c’est aussi souvent très beau. La gestion de la perspective rappelle étrangement le travail de Moebius, similitude renforcée par une ligne claire simple et souple à la fois. L’utilisation de la ficelle/fil dans les inventions rajoute un élément étonnant: elle se confond avec le trait et donne l’impression d’une ligne qui relie les masses et les protagonistes.
Il faut terminer sur une note négative: les dessins sont reproduits des magazines où ils ont été publiés, d’où une qualité juste honnête voire irrégulière et une grosse partie est en niveaux de gris pour un original qui semblait en couleurs 1. À vous de voir…

un couple de planeurs (private joke)

coupe du monde du lancer de fil
clic


  1. beaucoup d’originaux traités en gris dans le lien ci-dessus, ce qui peut expliquer ce « problème ». 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *