Chizhikov illustre Le Magicien de la Cité d’Émeraude

J’adore le travail de Chizhi­kov (ou Chiji­kov), il y a une fraîcheur dans le trait, les couleurs sont loin d’être primaires et il arrive à faire passer une part de grotesque et d’étrange. Ici, il illustre Le Magicien de la Cité d’Éme­raude de L. Frank Baum et son univers d’Oz.

chizhikov-magicien-cite-emeraude_04

chizhikov-magicien-cite-emeraude_03

chizhikov-magicien-cite-emeraude_02

chizhikov-magicien-cite-emeraude

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

2 commentaires

  • le ”Aucun commen­taire” est une insulte au travail de Chizhikov!Il y a la fraîcheur,une humeur communicative,une finesse trait/​couleur d’emblée et plus encore en s’y attardant…Une espèce de ferveur,de joie ample,comme marte­lée d’un grand rire sonore.

    • Heureu­se­ment que tu es là pour réparer cette injus­tice. Visible­ment, les gens ont la flemme de mettre des commen­taires en ce moment.
      C’est vraiment un dessin qui met de bonne humeur, je suis bien d’accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *