Chez Charrette, ils sont charrette

charrette-soutien Défendons les petits édi­teurs ! Chez Charrette, petite crise finan­cière. Plutôt que d’envoyer vos draps usa­gés, ils pré­fé­re­raient un geste pécu­niaire mais pas gra­tuit. Voilà le com­mu­ni­qué – rou­le­ment de tam­bours et racle­ment de gorge.

Les temps sont dif­fi­ciles. Il n’y avait pas de rai­son que les édi­tions char­rette passent à tra­vers les gouttes. En 2010, nous avons pris la déci­sion de chan­ger de dif­fu­seur et de dis­tri­bu­teur. Pour un édi­teur, ce chan­ge­ment est tou­jours un moment déli­cat. Pour un petit édi­teur, cela peut vite deve­nir catas­tro­phique. Si l’on rajoute à cela les effets directs et indi­rects de la crise éco­no­mique… Ben… Voilà ! Notre tré­so­re­rie a pris du plomb dans l’aile.
Afin de pou­voir tra­ver­ser cette période déli­cate, nous lan­çons cette sous­crip­tion de sou­tien.

38 € POUR SOUTENIR ET RECEVOIR UN EXTRAORDINAIRE COFFRET

Présention :
Une boite en car­ton beige (180 x 130 x 45), avec sur le des­sus une éti­quette impri­mée en séri­gra­phie, deux cou­leurs.

À l’intérieur :
en avant-première, trois ouvrages de la col­lec­tion 12 x 16 :

TANXXX #3, YANNICK CORBOZ & NANCY PENA.

accom­pa­gnés de 3 séri­gra­phies (12 x 16) réa­li­sées par les auteurs des ouvrages.

Coffret limi­té à 100 exem­plaires. 30 € pour le cof­fret + 8 € pour le port

Chèque à l’ordre des ÉDITIONS CHARRETTE, le chèque ne sera encais­sé qu’au moment de l’expédition des cof­frets. editions.charrette@wanadoo.fr – 1, impasse Vitrac, 33500 Libourne

Bon, moi je vou­lais le Thierry Martin et le Julien Loïs, le monde est mal fait… Et ce site où on ne trouve même pas l’adresse pos­tale ! Rontudjuuuuu !

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

5 commentaires

  • Grève des commentaires..?Si l’on veut du BEUVILLE,va fal­loir casquer;tant mieux,Nancy Pena,c’est formidable.Mais ça va faire culpa­bi­li­ser…

  • Bon, moi je vou­lais le Thierry Martin et le Julien Loïs, le monde est mal fait… Et ce site où on ne trouve même pas l’adresse pos­tale ! Rontudjuuuuu !”

    l’adresse pos­tale est sur le bon de com­mande…

    Pour ne pas avoir à payer les frais de port, il faut pas­ser par nos amis les libraires… Le thier­ry mar­tin et le julien Loïs sont dis­po­nibles.

    Merci Li-An pour ta par­ti­ci­pa­tion active :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *