Cartoons 2003 ( Giles – Pedigree )

couv

Giles (1916-1995) est un humo­riste anglais hor­ri­ble­ment célèbre au Royaume Uni pour ses des­sins parus dans le très popu­laire Dai­ly Express. Il y a créé une famille bri­tan­nique assez barge qui a le mérite de ne pas être « gen­tille ». J’adore son trait des années 50, la façon dont il traite les décors des ban­lieues bri­tan­niques ou le visage de ses gamins. Évi­dem­ment, ça rap­pelle un peu ce qu’on pou­vait voir dans les décors de Fran­quin et d’autres dans les BD de la même époque. J’ai trou­vé ce recueil par hasard chez mon bou­qui­niste mais visi­ble­ment, il en existe une flop­pée.
Sur le billet Wiki qui lui est consa­cré, on peut lire une anec­dote assez éton­nante. En tant que cor­res­pon­dant de guerre, il accom­pagne les troupes qui libèrent le camp de concen­tra­tion de Bergent-Bel­sen. Inter­vie­want le com­man­dant du camp, il découvre avec une cer­taine stu­pé­fac­tion que ce der­nier est un fan de son tra­vail et il va lui échan­ger un des­sin dédi­ca­cé contre son Lüger et d’autres sou­ve­nirs nazis.

dans les Alpes Britanniques
dans les Alpes Bri­tan­niques
guerre froide
guerre froide
parcours du combattant
par­cours du com­bat­tant

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

2 commentaires

  • Ah ben voi­là, là on est d’accord. Je suis fan de Giles depuis mes séjours lin­guis­tiques outre-Manche, et depuis j’adore tout ce qu’il fait (fai­sait). Des vielles dames plus drôles que celles de Fai­zant.

  • Je n’ai pas mis de gag avec la Grand-mère indigne, mais c’est vrai qu’elle est gra­ti­née. Elle fou­trait le souk dans le salon de Fai­zant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *