Le Cantique des Cantiques par Kupka (Musée d’art et d’histoire du Judaïsme/​Éditions Cercle d’Art)

J’avais repéré le nom de Kupka (1871 – 1957) dans plusieurs livres consa­crés au symbo­lisme. Son ”Idole noire” (1902) me fasci­nait : elle aurait pu apparaître dans Métal Hurlant sans problème. J’ache­tai donc sans hésita­tion ce livre lorsqu’il est sorti en 2005. Il reprend l’expo­si­tion du Musée d’art et d’his­toire du Judaïsme à Paris avec les aquarelles de prépa­ra­tion réali­sées par Kupka pour son projet de Cantique des Cantiques illus­tré et prêtées au Musée par la famille Waldes (Jindrich Waldes a été le princi­pal mécène de Kupka jusqu’à sa mort).
Kupka était fasci­né par ce texte biblique qu’il a illus­tré plusieurs fois dans sa vie. Cette version lui a pris plus de vingt ans à concré­ti­ser à une période où son travail était complè­te­ment abstrait.

derrière la porte verte

aquarelle de prépa­ra­tion

à poil

extrait du livre tel qu’il a été publié
vieillesse indigne

illus­tra­tion pour Lysis­tra­té d’Aristo­phane. Ça ne vous rappelle pas un auteur de BD très coté actuel­le­ment ?

L’article de Wikipe­dia France étant pourri pour ne pas changer, je vous envoie vers la version english http://en.wikipedia.org/wiki/Franti%C5%A1ek_Kupka

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

12 commentaires

  • J’aime aussi ce style, on le décor­tique en suivant les traits avec les yeux pour lui piquer un peu de sa technique, mais je ne vois pas à quel « auteur de BD très côté actuel­le­ment » cela fait penser?… à qui penses-tu en parti­cu­lier ? parce que les goûts et les couleurs… ;-))

  • Je vois pas bien l’auteur très côté…peut-être Blutch, ou Guibert…
    Par contre dans ce registre des cantiques, Kupka me fais songer (allez savoir pourquoi) à une BD superbe et unique en son genre : ”la saga de Vam” dessi­née par Igor Kordey.
    N’empêche que ce kupka c’est une sacrée tête à claques, du genre qui sait tout faire, dans tous les genres, avant tout le monde et avec arrogance… est-ce bien utile de saper le moral des visiteurs de blogs avec ce genre de publi­ca­tion ?

  • Bah oui, c’était Guibert à l’époque de son contour couleur (en fait, ça se voit mieux sur l’autre partie du dessin que j’ai décou­pé parce que ça faisait vraiment trop petit).
    Je connais très mal la saga de Varn mais d’après ce dont je me souviens, je crois comprendre ce que tu veux dire.
    Je ne sais pas si Kupka était arrogant, en tous les cas il était indivi­dua­liste. Dans le genre, sapeur de moral, j’ai pire que je mettrai bientôt en ligne.

  • Ah merci pour le lien. Un petit peu ”claus­tro” dans le cadrage, c’est ce qui m’avait proba­ble­ment fait passer à côté.
    Quant à Guibert, ça va, moi ça ne me gêne pas, je ne suis pas du tout fan. Trop propre pour moi (à part ça il est très très fort) et j’ignore encore pourquoi. Tous ses albums commencent bien (je ne dirai rien sur le Photo­graphe que je n’ai pas lu) et puis ça devient très ligne claire. Et du coup, je me contente d’admi­rer sans véritable émotion (mais chacun son truc).

  • À vrai dire je ne connais quasi­ment pas ses BD, je pensais au dessi­na­teur ; ses croquis, ses illus­tra­tions jeunesse ou documen­taire sont brillan­tis­simes, même si on peut parfois y trouver de la froideur à force d’habi­le­té (on pourrait parfois dire la même chose d’un Mœbius). À mes yeux il y a dans son dessin une quali­té ”à l’ancienne” (peut-être un peu à l’amé­ri­caine genre Pyle, Wyeth…) qui force mon admira­tion mais qui ne colle sans doute pas bien à la BD.

  • Ah non, il a de vrais quali­tés BD, c’est juste que je n’accroche pas complè­te­ment. La justesse/​précision de son trait rappelle en effet la grande tradi­tion (Matthieu Bonhomme a le même genre de quali­tés).

  • Tiens c’est Guibert (Emmanuel) ?! Je ne connais que ces textes pour ”Sardine” et ”Ariol”, mais c’est ”marrant” j’ai acheté un son bouquin ”d’occase” « La campagne à la mer » ce week-end, sans faire le moindre rappro­che­ment. Et voilà que le lundi, sur ce blog… Sapris­ti !
    …c’est tout ! ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *