Cannabis works

la couv

On va changer un peu avec un illus­tra­teur nippon. De son vrai nom Tanaka Tatsuyu­ki, Canna­bis n’a pas publié grand chose en France : une histoire dans feu le magazine Bang ! et c’est tout. Son travail est assez étonnant (et peu ”manga” comme on peut s’y attendre de ma part), un univers triste et encom­bré à la fois, au trait très ligne claire, avec des couleurs délavées et douce­ment lumineuses. Il travaille surtout pour l’ani­ma­tion, dessine des publi­ci­tés et réalise un peu de manga tout seul dans son coin. Comme tout dessi­na­teur japonais qui se respecte, il a un éventuel projet en cours avec JD Morvan. Les images ci-dessous sont tirées de son art book. Il semble­rait qu’il y ait un second de prévu, plus orien­té manga, mais les infor­ma­tions sont contra­dic­toires…

chiropracteur
extrait d’une histoire courte

un peu de tout
pour un anime comme on dit chez les jeunes

c’est la police, monsieur
euh, un joli dessin

Comme pour tous les auteurs mangas, on trouve une tonne d’infos sur lui et proba­ble­ment, en cherchant un peu, l’inté­gra­li­té du bouquin.
Par exemple sur Catsu­ka : http://​www​.catsu​ka​.com/​f​o​c​u​s​o​n​_​a​n​i​m​.​p​h​p​?​i​d​=​t​a​n​a​k​a​_​t​a​t​s​u​y​u​k​i​&​p​a​g​e=1

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

4 commentaires

  • J’ai surtout l’impres­sion qu’il est assez origi­nal. Il ne travaille pas sur des obses­sions nippones un peu rabâchées.

  • Oui complé­te­ment origi­nal en meme temps on sent le fantome de Moebius planer au dessus de sa table à dessin ( mais sur quelle table à dessin ne plane t il pas celui là ! ) mais tout cela est digéré.

    Je trouve son dessin ( la forme donc ) gracieux et le fond tout à fait tordue. En plus on le sent vraiment à l’aise dans l’espace : voir les angles de vues qu’il prend parfois …

  • C’est vrai qu’il y a du Moebius :-) En fait son dessin est relati­ve­ment ”simple”. Comme pour les artistes qui m’inté­ressent, c’est ce qu’il montre qui est intéres­sant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *