Beuville illustre Restif de La Bretonne

Voilà un ouvrage illus­tré par Beuville qui n’est pas très connu par les amateurs. Publié par Marcel Gasnier, éditeur en 1945, les deux ouvrages de Restif de la Bretonne Le paysan perver­ti et La paysanne perver­tie sont présen­tés en un volume avec 6 images offset colori­sées.
Son travail est moins impres­sion­nant que pour d’autres livres plus connus mais plus je les étudie et plus je les aime, ces images.

beuville-restf-bretonne-paysan-perverti
Viens du côté obscur
beuville-restf-bretonne-paysan-perverti-01
les moines me font peur
beuville-restf-bretonne-paysan-perverti-04
Au voleur
beuville-restf-bretonne-paysan-perverti-03
L’enlèvement en rose
beuville-restf-bretonne-paysan-perverti-02
Il y a des lois contre ça
beuville-restf-bretonne-paysan-perverti-05
J’vais t’exciser la gueule

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

10 commentaires

  • Quand j’étais jeune blanc-bec à Perros-Guirec, Côtes d’Armor, alors nommées Côtes du Nord et antérieu­re­ment encore Côtes de Porc, je n’étais pas du tout Rétif de la Bretonne (en plus je viens d’apprendre que c’est une ortho­graphe accep­tée de son patro­nyme, alors je vois pas pourquoi je me gênerais pour faire une associa­tion libre douteuse).
    Ce n’est qu’après l’invention de la télévi­sion cryptée que je compris que mes copines d’alors m’avaient initié à la porno­gra­phie, sans même me chatouiller les côtes de Porc, et même si on n’avait pas pensé à l’époque à prendre une caméra, telle­ment on était nigauds, et puis la vidéo était loin d’être un loisir peu onéreux comme elle l’est devenue par la suite.
    La porno­gra­phie, ce mot forgé par Restif et désignant le fait d’écrire sur les prosti­tuées.
    http://​retif​de​la​bre​tonne​.net/​t​a​g​/​p​o​r​n​o​g​r​a​p​h​ie/
    By Jove. Mes copines étaient donc des putes bénévoles ?
    J’avoue que depuis, je vis dans un monde de repères flottants.
    Merci pour les images de Beuville, d’une élégance et légère­té rafrai­chis­santes.

  • Cher Li An,le site de La crypte tonique annonce très officiel­le­ment Le Beuville attendu,je n’y croyais plus,le morne au diable,et un second livre «  l étoile vue de Belgique »…et ben voilà…Je ne suis pas tombé à la renverse en obser­vant le prix,ouf.

    • On m’en avait fait part sur Fesse­bouc où j’avais relayé l’info. Il se trouve que mes efforts Beuvilliens vont porter leur fruit puisque je dois en récupé­rer un exemplaire. J’en parle­rai à ce moment là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *