Beuville illustre Pouchkine

Romans et nouvelles

beuville-pouchkine

Dans la col­lec­tion Grand Écran de Gründ, ce recueil de textes de Pou­ch­kine est paru en 1967. Comme pour les autres ouvrages de ladite col­lec­tion, Beu­ville réa­lise de nom­breuses illus­tra­tions cou­leurs et quelques petites images noir et blanc pour indi­quer la fin d’une his­toire. Et comme indi­qué aupa­ra­vant, les repro­duc­tions sont très moyennes. Il fau­drait d’ailleurs que je rescanne les pré­cé­dents livres où j’ai beau­coup pous­sé les cou­leurs.

beuville-pouchkine-27

beuville-pouchkine-26

beuville-pouchkine-25

beuville-pouchkine-24

beuville-pouchkine-23

beuville-pouchkine-22

beuville-pouchkine-21

beuville-pouchkine-19

beuville-pouchkine-18

beuville-pouchkine-17

beuville-pouchkine-16

beuville-pouchkine-14

beuville-pouchkine-12

beuville-pouchkine-10

beuville-pouchkine-09

beuville-pouchkine-04

Beuville et la mère Denis

On trouve sur eBay des publi­ci­tés signées Beu­ville pour la marque Vedette. Je les mets pour les curieux parce que l’on a beau­coup de mal à recon­naître la patte de l’artiste. Une des images est d’ailleurs signée « Trm­ville » mais avec l’étoile carac­té­ris­tique qui ne laisse guère de doute.

beuville-vedette+pub

beuville-vedette+pub-02

beuville-vedette+pub-01

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

12 commentaires

    • Je vais sûre­ment pos­ter pas mal de Beu­ville, je n’ai pas trop le temps de faire d’autres billets. Au fait, je découvre que c’est toi qui as des­si­né les illus­tra­tions de Ste Fan­tai­sie : je suis tom­bé sur le numé­ro de Spi­rou par hasard et j’ai cher­ché sans suc­cès qui avait réa­li­sé ces superbes images.

    • Je m’étais fait tout un ciné­ma, ayant cru détec­ter un pré­nom fémi­nin. J’espérais faire décou­vrir au monde une jeune artiste sur­douée.

  • Tou­jours admi​rable​.La cou­leur ronge peu à peu le trait;un ton plus grave.Mille mer­ci.
    Bon,mais alors,Florent Sacré et Sté­phane Fert sont une seule et même per­sonne ?

    • Les images de Sacré pour ce numé­ro sont visibles ici. Et en effet, Sté­phane Fert a fait la cou­ver­ture et une his­toire.

  • Je peine sin­cè­re­ment à retrou­ver Beu­ville dans ces publicités.Main lourde et ensemble assez vul­gaire dans ses choix;ou alors c’est un remplacement-à-la-manière-de;un désa­veu dessiné?On dirait du Caro­line revu par Aidans…

    • Oui, c’est très moche mais la signa­ture parait tout à fait authen­tique. Est-ce qu’il y a eu retouche sur le des­sin de Beu­ville ? Il a bâclé le truc parce que la thé­ma­tique ne l’inspirait pas ? Mys­tère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *