Barbara Walton, des couvertures au goût anglais

Ça me fait tou­jours un peu étrange de tom­ber sur un(e) illustrateur(trice) avec une longue car­rière dont je n’ai jamais croi­sé un seul exem­plaire de son tra­vail aupa­ra­vant.
Bar­ba­ra Wal­ton est une illus­tra­trice bri­tan­nique qui a tra­vaillé beau­coup dans les années 50/70 pour dif­fé­rents édi­teurs, réa­li­sant des cou­ver­tures de polars, livres d’espionnage, romances voire hor­reur. Elle alterne visuels pure­ment gra­phique – deux ou trois cou­leurs, des masses de noir – avec des pein­tures plus réa­listes pour les per­son­nages mais au décor uni ou hyper sty­li­sé. Le côté très arti­fi­ciel de ces por­traits d’après pho­to, sur­char­gés en cou­leurs sombres, au regard hal­lu­ci­né me rap­pelle for­te­ment le tra­vail de Nicol­let. Il se dégage sou­vent une sen­sa­tion d’angoisse très forte dans ses images qui ont gar­dé pour cer­taine une moder­ni­té éton­nante – j’ai même cru à une blague d’illustrateur doué fan de rétro desi­gn.

Comme si ça ne suf­fi­sait pas, elle a une sœur, Eileen Wal­ton qui tra­vaille dans le même genre – il est quelque fois impos­sible de dif­fé­ren­cier leur tra­vail quand il devient pure­ment gra­phique – mais avec moins de pêche glo­ba­le­ment. On peut ima­gi­ner qu’elles devaient tra­vailler ensemble régu­liè­re­ment. Je ne vous mets que des images de Bar­ba­ra.

le boulot me tue
le bou­lot me tue
barbara-walton-20
à quoi ça sert, déjà ?
barbara-walton-02
Fétiche sans oreille
j'ai filé ma botte
j’ai filé ma botte
vous avez mauvaise mine, mademoiselle
vous avez mau­vaise mine, made­moi­selle

barbara-walton-01

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

4 commentaires

  • Fou comme ça raconte,ça char­rie toute une époque:un son,une couleur.Pourtant pas fin,le style est tou­jours résolu,radical.A bas la nuance!Fabuleux.

    • C’est tout en force et ça ne fait pas du tout « fémi­nin ». Je serais curieux de la ren­con­trer – il paraît qu’elle est tou­jours en acti­vi­té.

    • Je ne pense pas que c’est la même puisque j’ai lu qu’elle conti­nuait dans l’édition – j’ai vu en effet le gîte en cher­chant des infos sur elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *