Au carrefour étrange

losfeld01

une grosse tête

losfeld02

Un blog tenu par un certain monsieur Losfeld, libraire. J’ignore si il y a un rapport avec le fameux éditeur En fait, pas du tout, c’est un hommage (cf. les commen­taires) mais c’est axé sur le cinéma bis, les trucs surréa­listes et les revues oubliées.

Au carre­four étrange : http://​aucar​re​fou​re​trange​.blogspot​.com/

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

10 commentaires

  • Si seule­ment j’étais de la famille Losfeld je pourrais fouiller dans la biblio­thèque de sa fille Joëlle mais non, c’est juste un clin d’oeil à un grand éditeur qu’on a tendance à oublier. Merci pour ton post. Bonne conti­nua­tion et à bientôt !
    Losfeld (le faux)

  • Ah ben, je suis déçu, je m’atten­dais au retour de la momie, à la vengeance de l’édi­teur fou :-).
    Quoiqu’il en soit, c’est gentil de perpé­tuer le souve­nir d’un éditeur pas gnangnan (et en effet, la biblio­thèque familiale doit être intéres­sante). Bonne conti­nua­tion !

  • Lien où j’apprends que le film en relief ”Chair pour Franken­stein” que j’ai vu à sa sortie (1973?) (brrr, le morceau de chair au bout d’une pique qui vous arrive dans la figure, ou le sécateur qui veut vous trancher la tête!…) ainsi qu’un autre ”Dracu­la”, ont été réali­sés sous la coupe d’Andy Warhol. A l’époque, je connais­sais pas encore l’homme en question. Je pensais qu’il n’avait réali­sé ou sponso­ri­sé que des courts ou longs métrages de goût et d’inté­rêt douteux (ça n’engage que moi), et là je découvre qu’il a engagé des sous (bah, il en avait déjà plein à l’époque…) dans un film qui ne m’a pas laissé indif­fé­rent. P’t’être que si je revoyais aujourd’­hui j’en pense­rais tout autre chose.
    Bien ce site. Plein de p’tites choses… parti­cu­lières, disons.

  • Tu veux parler de ces romans situa­tion­nistes cochons à deux balles ? (et hop, ta femme qui passe devant l’ordi).

  • Oh les jolis dessins de Tomi Ungerer ! Ca m’a rappe­lé les croquis érotiques de Varenne. En plus, en allant revoir Varenne, v’là t‑y pas que je tombe sur ceci :
    http://​nono​.bulles​.free​.fr/​n​o​e​l​/​b​d​/​d​e​d​i​c​a​c​e​s​.​h​tml
    Le besogneux nono s’est fait environ 200 dessins dédica­cés de dessi­na­teurs de BD et autres, tous dirait-on pour Noël… Tu connais­sais, Li-An ? (M.…, j’ai pas regar­dé s’il y en avait un de toi :-()

  • Ah oui, une chouette dédicace pour la sortie de Planète. Elle est bien plus jolie que ce que je fais en ce moment (et je préfère Ungerer à Varenne).

  • Hi hi, j’suis c.. quand même, je viens juste de réali­ser que Noël c’est Nono. Pff, des baffes des fois !

    Varenne c’est cochon, certes, cher Maître. (”tous les cochons ne deviennent pas vieux, mais tous les vieux deviennent cochons.” C’est de qui?)
    Vieilli­rais-je?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *