Le fanzine à Li-An


Quoiqu’en en dise sur les qua­li­tés du Margouillat, lorsque vous faites par­tie d’un maga­zine à forte per­son­na­li­té, vous êtes frus­trés de ne pas pou­voir y mettre tout ce qui vous passe par la tête sans comp­ter les délais de sor­tie quelque fois scan­da­leux :-). Vers 1998, je me suis mis en tête de faire mon propre fan­zine. Voilà déjà la cou­ver­ture…

noir et blanc

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

8 commentaires

  • Olivier : en effet, Mignolesque. Un de mes col­lègues n’aimait pas dut tout ces aplats qu’il consi­dé­rait comme trop froids… Comme quoi, les goûts et les cou­leurs…

  • Trop fort ! : Du “avor­té sor­ti de l’oubli” ! Tu le sors du congé­lo ? :)
    La semaine com­mence fort !
    Top col­lec­tor !
    La suite !!!
    (bruit de foule en délire-limite émeute)

  • Ah oui, c’est un bon concept ça, la mise en ligne 10 ans plus tard d’un fan­zine non publié, et dont même l’auteur a oublié le titre.
    Ah ben moi aus­si je vais faire pareil, je vais mettre en ligne des trucs oubliés, aus­si.

  • Contrairement à une légende tenace, M.Gropatapouf se lève donc aux aurores. On va appe­ler ce fan­zine “Gladiator” (pri­vate joke).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *