Jérôme Bailly & Li-An, un duo gagnant !

En … 2001 ? je tâche de sauver Jérôme Bailly d’un honteux anonymat en tentant péniblement d’écrire un scénario qui ne casse pas deux pattes à un canard mais qui lui permettait de s’amuser graphiquement. Divers éditeurs ont répondu diversement, la plupart appréciant le dessin. Ça n’est pas allé beaucoup plus loin. C’est vrai que ça faisait beaucoup penser à Toy Story

En avant les zamis

planche 2

planche 3

planche 4

Tout ceci est réalisé aux crayons de couleur, ma bonne dame…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

8 commentaires

  • J’aime bien parce que c’est plein d’énergie,d’un enthousiasme excellemment excessif;folie douce…Et puis y a du style,une patte,quoi…Bon,alors,à quand une reformation!?

  • Mais Toy story était influencé par divers contes (tiens : le petit soldat de plomb !). Et de toutes les façons, c’est l’énergie, les caractères des persos, les dialogues, le dessin… qui font la qualité d’un récit… pas que « l’histoire »…
    Je n’en reviens toujours pas de voir de telles pages au fond de cartons ! Il doit bien y avoir un éditeur quelque part ?
    (C’est dans des cas comme ça que je me demande s’il est possible de s’improviser éditeur, pour un parfait ignorant comme moi !)

  • éditeur,c’est facile:Tout le monde fait dans la b.d.,de nos jours;le rester est plus difficile;et je suis certain que ces planches ont apporté quelque chose à l’un ou à l’autre;ce n’est jamais une démarche vaine(soyons philosophes).

  • @Alan : l’édition n’est pas trop un problème (il suffit de trouver un imprimeur), c’est surtout la distribution qui est compliquée…

    @julien : j’ai bien peur que ça ne m’ait pas apporté grand chose. Mon scénar était un peu limité.

  • Salut !
    j’avoue que j’étais passé à coté de ce billet !
    C’est vrai que le récit de jouet est desormais catalogué  » toy story », mais bon peut etre que ton scenario apportait autre chose ;)

    en tout cas ce sont de bien belles planches , que fait il d’autre cet auteur ?

  • L’histoire n’était pas aussi top que je l’aurai voulu (c’est un euphémisme). Tu peux trouver son travail de peintre sur le blog en faisant une petite recherche. Il a toujours envie de reprendre la BD mais bon, ce n’est pas gagné…

  • Oui, non, je ne pense pas. L’inspiration de la couv de Face à face est très éloignée de ses thématiques plus ludiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *