Funny Girl, le fanzine – l’histoire

Mortel Radis

Mortel Radis

Dans un fanzine, il faut des planches. Cette histoire de privé à la poursuite de navets explosifs était, je le crains, plus que fortement inspirée par le Magnus Ridolph de Jack Vance et ses boîtes de sardines explosives…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

13 commentaires

  • Hum, j’avais écrit la suite du scénar mais je ne l’avais pas dessiné puisque c’était prévu… pour le deuxième numéro :-))
    Et c’est sûr que c’est bien plus passionnant que ces histoires de berger…

  • Quand même, je trouve que tu y vas un peu fort avec les radis. Ils ne t’ont rien fait après tout, ce sont des légumes très bons, très appréciés par les vrais connaisseurs de potager. Encore un signe de ta mesquinerie et de ton ignorance.

  • On sent les influences mais ça fonctionne très bien. J’aime bien cet aspect improvisé, (j’ai l’impression que ce n’est plus trop pratiqué dans la bd actuelle), et j’aimerais bien lire la suite !
    Mais l’intérêt de ce genre de récits c’est qu’ils tiennent aussi très bien inachevés (voire plus que s’ils l’étaient !).

  • Disons que ce n’est plus pratiqué dans la BD « mainstream » mais sur les blogs et autres groupuscules, ça doit encore fonctionner :-)
    Ah c’est sûr que vous ne risquez pas d’être déçus par la fin sur ce coup là…

  • Excellentissime !

    Pour ceusses qui ne connaissent point Magnus Ridolph, le détective intergalactique créé par Jack Vance, l’intégrale de ses aventures se trouve dans le recueil omnibus chez Denoël « Emphyrio & Autres Aventures ».

    La nouvelle qui a inspiré notre ami a pour titre « Les sardines de qualité inférieure ».

  • On la trouve aussi dans d’autres recueils plus anciens mais j’imagine que vous n’avez pas envie de farfouiller dans les bacs des bouquinistes :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *