Geerts

Geerts nous a quitté il y a peu. J’avais toujours beaucoup de plaisir à lire ses albums. C’était un auteur très franco belge mais pas du tout figé dans son dessin comme dans son univers. Il méritait bien de passer monstrueux…

pas jojo

En supplé­ment, un dessin d’humour récupé­ré dans le Spirou spécial 45 ans comme il en faisait à l’époque.

un instant d'éternité

  • prochain monstrueux auteur : Blutch comme prévu.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

9 commentaires

  • Il y avait une trés trés chouette planche de GEERTS dans le fumeux ”BASTON”.Toute la mélan­co­lie sourde dans ses histoires ressort trés naturel­le­ment.
    SPIROU a publié 10 pages d’hom­mages la semaine passée.Hislaire évoque son vieil ami,comme Frank Pé.Le premier-et c’est assez touchant-couche de nouveau sur le papier Bidouille & Violette,pour de nouveaux jours sombres.Alec Severin,Janry comme Lucien de Gieter(mais oui)usent d’une simpli­ci­té désarmante;René Follet,Boulet,Jean luc Cornette,Darasse,Berberian…saluent leur ami.
    Sur le site de Bernard Hislaire(.be),un fort joli texte​.Il rendit hommage égale­ment à Jean Marie Brouyère.
    C’est malheu­reux de penser que la mort de ce trés grand bonhomme permet­tra peut etre la réédi­tion de ”JABERT”…
    Pour les collectionneurs(Donc,Totoche est à l’horizon,et il connait tout ça)SPIROU avait publié un délicieux dossier au Printemps 1999.On y voit André Geerts,enfant.C’est à cet enfant que j’ai pensé immédiatement,quand j’ai appris son décés.

  • Merde, j’savais pas qu’il était mort !
    Ca m’fait d’la peine. J’gar­de­rais un souve­nir atten­dri de son style rond et plein d’huma­ni­té.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *