Tentative d’hommages à Denis Sire

Cela fait presque un an que Denis Sire nous a quitté et je n’ai pas réussi à dessi­ner un hommage satis­fai­sant. Voilà donc une collec­tion de filles en cuir et sur moto sans que je n’ai vraiment réali­sé ce que j’avais en tête et encore, ce sont ceux que j’ai retrou­vé dans mon boxon innom­mable.

hommage-denis-sire-01

hommage-denis-sire-04

hommage-denis-sire-03

hommage-denis-sire-02

hommage-denis-sire-05

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

4 commentaires

  • Essayer de rendre à Denis Sire un hommage ”à la Denis Sire” aurait été un peu vain : il avait quand même un style très parti­cu­lier dans lequel il n’est pas évident de se couler. En revanche Gus Bofa, s’il passe par ici, sera sûrement touché de consta­ter à quel point son influence a marqué durable­ment ses lointains succes­seurs. J’ai un coup de cœur pour la première.

    • J’aurais bien été incapable de faire un dessin « à la Sire » dont le travail graphique était bien trop éloigné de mes envies.

  • Par instants,parce qu’on ressent la gestuelle,on jurerait Gus Bofa errant vers Sire.Deux hommes heureux comme tout…Je remarque à l’ins­tant le commen­taire de Tororo…
    Chez Denis Sire,la ligne s’allongeait,élastique et casse-gueule toujours en équilibre.Tes hommages sont touchants;je les aime beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *