Couverture pour Gauguin

mise à jour du 06/04/10 – cette pauvre Laurence est tom­bée sur “ses” cou­leurs dans ce billet et a frô­lé la syn­cope. Visiblement, je ne voyais pas du tout la même chose qu’elle !
Du coup, alors que je me pré­pa­rais à de grandes manoeuvres pour réflé­chir à com­ment la remettre dans le droit che­min, encou­ra­gé par des col­lègues com­pa­tis­sants, je suis obli­gé de m’incliner devant son grand talent. Voici donc les “vraies” cou­leurs et c’est quand même mieux …

Les planches avancent plus ou moins dif­fi­ci­le­ment sui­vant l’éclairage et l’humidité… Vents d’Ouest m’a deman­dé de four­nir une cou­ver­ture pour pré­sen­ter l’album à Angoulême – le pays où il fait froid. Je ne sais même plus si ce sont les cou­leurs défi­ni­tives vu la palan­quée d’essais de Laurence Croix :-).

crayon

coul-fausses-couv-gauguin_1

L'ultime vérité ?

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

37 commentaires

  • Je suis d’accord avec Glorb. Me semble que c’est le ciel sur­tout dont la cou­leur me chif­fonne… m’enfin je sais pas trop, sur ces pay­sages le ciel et la mer ne donnent l’impression de se rejoindre. Un défi inté­res­sant pour un colo­riste. Mais j’aime le par­ti pris de ne pas céder à la faci­li­té du dégra­dé pho­to­shop.

  • J’aime le trait ! Moins les cou­leurs ciel+mer un peu sur satu­ré pour moi (mais qu’est-ce que j’y connais aux cou­leurs exo­tiques ?)

  • Ben c’est com­pli­qué parce que les cou­leurs sont satu­rées dans les îles… Enfin, ce n’est pas encore sûr que ce soit la ver­sion déf si c’est bien elle :-) Et y’a le titre là-dessus. Bon bref.

  • Mince main­te­nant que Fantomas a rele­vé le pied je n’arrive pas à décro­cher mon regard de ce poi­gnet que je trouve mieux sur le rough que sur le défi­ni­tif. ^^

  • Maintenant vous allez com­prendre pour­quoi je ne pro­pose qu’un pro­jet de couv à la fois à mes édi­teurs :-))
    Je ne vais pas déve­lop­per sur mes choix. Le pied, c’est juste qu’encré, ça ne fonc­tion­nait pas bien par exemple…

  • Courageux de sou­mettre le tra­vail en cour au gré de nos cri­tiques :-)

    Belle pos­ture de la femme et par­tie pris inter­es­sant pour ma part …

    Faire la cou­ver­ture d’un livre trai­tant d’un tel sujet doit être pas simple en tout cas !

    Bon cou­rage pour la suite de l’album :)

  • Tu crois que je vais me lais­ser influen­cer par les avis :-) ? Pour l’instant, per­sonne n’a vu la réfé­rence à Gauguin :-)

  • Allez, mon humble avis sur la cou­leur, et bas­ta: la mer, excellent,le vrai tur­quoise exo­tique. Le ciel, c’est pas ça, on dirait la mer éclair­cie; mais on s’en fout, pas de rai­son en fait de vou­loir une pho­to… L’ambiance d’ensemble, miam!
    Après la remarque de Fantomas sur le pied dis­pa­ru, j’arrête pas de cher­cher com­ment elle a mis ses jambes, pour qu’on ne puisse plus rien en voir(pied)! Allongées toutes les deux devant? Bizarre, ça me gênait pas du tout au début, mais main­te­nant… (Moi je le remet­trais ce pied, mais j’suis pas Li-An, alors y fait comme il le sent mieux
    :-) )

  • Allez je prends la suite… le pro­bleme c’est qu’avec la pos­ture de la tahi­tienne, le pied sem­blait evident, avec les deux jambes ten­dues devant, il me semble qu’elle se tien­drais plus droite.

  • La refe­rence à gau­guin c’est un tableau qu’il a peint ” la sieste ” je crois, mais ou il y a plu­sieurs tahi­tiennes dont celle que tu as repris ici.

  • Li-An, tu pour­rais l’incliner plus, ça irait mieux pour le pied (comme dans “la sieste”)
    (Je res­sors, je r’viens plus, pro­mis)

  • Voilà, ça y est, c’est fini ? Je m’abstiendrai la pro­chaine fois…

    Et Fantomas a trou­vé la réfé­rence.

  • au vu des planches expo­sées jusqu’à main­te­nant, ce pro­jet s’annonce comme un vrai livre de des­si­na­teur (dans le meilleur sens du terme). j’aime bien cette cou­ver­ture invi­tante sans être agui­chante, mais jus­te­ment très des­si­née. pour cette rai­son, je trouve que les cou­leurs en font un peu trop mais ça c’est pas moi qui décide. :)

  • Je pré­fère ces cou­leurs, bien que ça me semble un peu “gris” comme ambiance.
    La tona­li­té devient plus mélan­co­lique.

    Sinon, je trouve aus­si que l’absence de pied se fait sen­tir (si je puis dire…hum).
    C’est si mignon ce petit pied qui nous fait du nez… euh, de l’œil. Ça donne de la vie et du mou­ve­ment.

    Et puis comme dit l’adage “avec le talon tout passe !…”

  • J’ai encore rechan­gé le fichier qui n’était pas de bon ren­du donc c’est moins “gris” :-)
    Quant au pied, ça n’allait pas, je le redis non mais :-)

  • d’abord, c’est “ha ha ha” quand on rit.
    et puis, elles sont tris­tounes ces cou­leurs… mais bon, je ne sais pas pour­quoi je te le dis, tu n’écouteras jamais… :p
    (ils ne vous demandent pas – je cite VO : “plus de pep’s” ?

  • je pre­nais ses “ah” pour une suf­fo­ca­tion :)

    Bon binh te voi­là bien mon pauvre Li an (hihi­hi) , remarque ça te fais pleins de com­men­taires :-)

  • Il serait temps de dénon­cer ce com­plot média­tique qui cherche à me désta­bi­li­ser !

    Et je vois que ça per­met à certain(e) de se défou­ler à peu de frais :-)

  • C’est le dan­ger de sou­mettre un tra­vail en cour sur un blog !

    Pour ma part je sou­tiens ce que je t’ai dit , l’autre ver­sion fait plus “iles” pour moi :)
    j’y sens plus l’appel des coco­tiers et l’envie d’aller me plon­ger dans cette hori­zon d’azur …

    Allez zou , tout le monde en cal­bute ! :))

  • Ah! la cou­ver­ture est un exer­cice dif­fi­cile : don­ner envie au lec­teur d’ ouvrir le livre et de l’acheter c’est un peu comme la vitrine de l’album et visi­ble­ment tout le monde a son avis sur la ques­tion. Je trouve en tout cas ton des­sin suf­fi­sam­ment enig­ma­tique pour don­ner envie d’en savoir plus , pour les nuances de cou­leurs il y a de forte chance pour que fina­le­ment elles tombent entre les mains de l’imprimeur.J’allais oublier il faut aus­si que ta couv’ se dis­tingue par­mi la flop­pée de nou­veau­tés qui va l’entourer et la ten­dance étant plu­tôt à la viva­ci­té un peu de dou­ceur pour­rait la faire sor­tir du lot (voir celle de jc. denis avec ses cou­leurs un peu salis qui fina­le­ment tranche sur toutes les cou­ver­tures fla­shy de l’heroic fan­ta­sy) mais je pense que tu as déjà réflé­chi à tout celà.Reste plus qu’à trou­ver un let­trage ade­quat courage!!:o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *