Encore des couleurs

ça caille
clic

Là c’est Laurence Croix qui bosse… Et quand je pense que l’on veut délo­ca­li­ser tout ça en Chine…

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

28 commentaires

  • Salut Li-An !

    On voit quand même une sacré dif­fe­rence de style de colo­riste. Bien sur l’ambiance n’est pas la même mais c’est pas tou­jours évident à rendre les ambiances de neige (cf : “A la recherche de peter pan” où Cosey avait fait un sacré bou­lot…)

    Délocaliser en chine ? Faire la colo­ri­sa­tion à la chaine ? Et l’âme de la planche ? Et la rela­tion avec le des­si­na­teur ?? on en fait quoi ???

    Dis moi que c’est une blague lol !!

  • Il parait que les Inuits ont plus de vingt termes pour dési­gner la neige (les chi­nois, je ne sais pas …) , de quoi occu­per Laurence Croix un bon moment !
    J’aime bien son ciel de neige.
    Par ailleurs, très beau tra­vail sur les roues du coche ;-)

  • Christelle: mer­ci le lien. Un très bon titre (Hitten) mais je n’accroche pas à tout :-)

    Ollopa: c’est du bon bou­lot mais elle est coa­chée avec effi­ca­ci­té :-))

    Al & Zéas: j’ai lu et enten­du à plu­sieurs reprises que cer­tains albums de la col­lec Kstr ont été colo­ri­sés en Chine. Si quelqu’un peut confir­mer ou infir­mer cette info.

  • **cen­su­ré pour pro­pos peu éclai­rants. Se cacher der­rière un pseu­do vague­ment drôle n’excuse pas tout.**

  • hop la , une pose sur ton blog …
    y a pas c… on te sens super plus a l’aise sur cette planche ! et la cou­leur est effec­tiv­ment simple mais pas sim­pliste :) moi j’aime beau­coup l’harmonie du des­sin , la flui­dite nar­ra­tive et la mise en cou­leur .…rafrai­chis­sant !

  • Merci pour les pré­ci­sions.

    Je n’ai pas trou­vé plus d’infos en char­chant sur le net. Et le site KSTR n’est pass très détaillé.
    J’ai juste vu la men­tion “Couleurs : Studio Licorne” à l’intérieur d’un album en pré­vi­sua lisa­tion mais c’est tout. Et j’ai pas trou­vé d’infos sur ce stu­dio non plus…

  • Quoiqu’il en soit, deux per­sonnes ayant dis­cu­té avec des auteurs/responsables de Kstr m’ont par­lé de cou­leurs faites en Chine. Peut-être ai-je mal com­pris ? Il fau­drait en effet avoir quelque chose de bien concret à se mettre sous la dent (je ne pos­sède que deux albums de la col­lec dont les cou­leurs ont été faites par le/les auteurs eux-mêmes).

  • Missing (de Will Argunas, chez KSTR) ain­si que Les Coulisses du pou­voir T.7 (de Philippe Richelle, chez Casterman) ont été colo­ri­sés par le Studio Licorne.
    Mais le site critiques-bd nous pré­cise que les cou­leurs des Coulisses sont signées Studio Licorne ET Zhang Xiao Yu :
    critiques-bd.over-blog.co…
    Une rapide recherche nous apprend que Zhang Xiao Yu est un auteur chi­nois (il a publié 4 album en France, 3 chez Xiao Pan et 1 dans la col­lec­tion Hua shu de Casterman) :
    http://www.bedetheque.com/biblio...
    Il s’agirait donc d’un auteur tra­vaillant éga­le­ment comme colo­riste pour d’autres des­si­na­teurs, ce qui n’est pas rare (voyez Beltran) et aucu­ne­ment répré­hen­sible. Cependant, il faut être vigi­lant et veiller à ce que les édi­teurs ne fassent pas trop fré­quem­ment appel aux talents d’auteurs chi­nois (ou coréens ou viet­na­miens…) dans le but de réduire les coûts de fabri­ca­tion d’un album.

  • Merci pour ce tra­vail d’enquête Provisus. Si d’autres infos me sont com­mu­ni­quées, je déve­lop­pe­rai peut-être cet aspect du métier.

  • Et si le chi­nois, le viet­na­mien ou le coréen est plus talen­tueux que le fran­çais, le belge ou l’espagnol, on fait quoi ?

  • Li-An et Provisus : Merci pour les détails.

    Totoche : On l’applaudit et on se demande s’il a quand-même été payé 10 fois moins que si ça avait été un auteur fran­çais moins talen­tueux.

  • Zéas : tout à fait d’accord, cama­rade !
    Capitalisme et com­mu­nisme unis dans le même com­bat pour exploi­ter les masses : c’est beau, non ? Snif ! Je suis ému …

  • Le pro­blème éven­tuel n’est pas le talent mais bien la rému­né­ra­tion. Comme par hasard, il com­mence à y avoir des ques­tions au moment où les colo­ristes com­mencent à se faire payer cor­rec­te­ment.

  • Vaste débat…

    Je puis modes­te­ment confir­mer que “Missing” (de Will Argunas, chez KSTR) a été mis en cou­leurs par un/des chi­nois?;

    -l’auteur émet ses dési­de­ra­ta et recom­man­da­tions par voie de mail;

    -l’ensemble est adres­sé à un/des chi­nois par le tru­che­ment d’un inter­prète : cela en dit assez long sur le coût poten­tiel d’une page cou­leur : tra­duc­tion + mise en cou­leurs…

    Je ne sais si les per­sonnes concer­nées se trouvent en FRANCE, ou bien si elles tra­vaillent délo­ca­li­sées, en Chine, le plus pro­bable, dans le cas pré­sent.

    Un édi­teur, ren­con­tré lors de l’édition 2006 du fes­ti­val de Saint Malo pro­po­sait des albums d’auetrus “chi­nois” : man­gas euro­péa­ni­sés – sens de lec­ture classique- et Bd/ comics, ciblant l’Europe. Après avoir quelques temps tra­vaillé à l’imitation, les auteurs tra­vaillent désor­mais sur scé­na­rio adres­sé depuis l’Europe, avant d’adapter des his­toires et contes chi­nois.
    Il me fau­drait retrou­ver les coor­don­nées de cet édi­teur; son ambi­tion, outre les coûts moindre, était jus­te­ment de pro­po­ser, dans un pre­mier temps, la réa­li­sa­tion des cou­leurs de cer­tains maga­zines jeu­nesses “fran­çais”; de mémoire, il était ques­tion des cou­leurs de cer­taines his­toires de la sou­ris amé­ri­caine à grandes oreilles…

    L’aspect créa­tif n’intéresse que très peu ces per­sonnes, c’est le moins que l’on puisse dire; un des argu­ments avan­cé est que jus­te­ment, les auteurs choi­sis font acte de créa­tion, la mise ne cou­leurs étant consi­dé­rée comme un petit plus, “sim­ple­ment” au ser­vice de l’histoire…
    (en plus le coût semble le même, qu’il s’agisse de pho­to­shop (autre débat!), cou­leurs “tra­di­tion­nelles”, ou mise en cou­leur directe!)
    L’autre argu­ment est la pos­si­bi­li­té de faire vivre décem­ment une ou plu­sieurs per­sonnes… etc…

    De nom­breux stu­dios de des­sins ani­més ont com­men­cé de délo­ca­li­ser, cela ne date pas d’hier; des écoles d’animations ont vu le jour en Chine.
    On com­mence par la cou­leur… nous ver­rons bien ensuite…

    Au Vietnam, c’est “au plus fort la poche” : les direc­teurs et direc­trices d’écoles d’art répon­dant eux-mêmes aux dési­rs de leurs visi­teurs étran­gers, éta­blis­sant le “cas­ting” idéal par­mi les étu­diants.. Touchant une petite com­mis­sion au pas­sage, et se révé­lant des ver­rous incon­tour­nables – avec le gouvernement- pour toute négo­cia­tion…

    Ainsi va le monde?!…

    Mais com­ment peut faire un jeune auteur, face aux exi­gences de son édi­teur?

    Vaste débat!

  • Je sup­pose que tu parles des édi­tions Xiao Pang citées plus haut.
    On remar­que­ra que le gros suc­cès d’animation de cette année (celui de Satrapi) a été entiè­re­ment réa­li­sé en France.

  • Ben on ne peut pas nier les chiffres (même si j’imagine que ce n’est pas du niveu du der­nier Schreck). À moins que les RG n’aient des résul­tats plus pré­cis :-))

  • Aaaaah d’accord ! C’est pour ça qu’il est en Noir et Blanc : Ils n’avaient pas de colo­ristes chi­nois sous la main ! D’aaaaaacord !

    Un César, une nomi­na­tion aux Oscars, la recon­nais­sance du public … Je trouve que Frankal! fait sa fine bouche ;-)

    Il parait que Winschluss avait par­ti­ci­pé à d’autres films d’animation aupa­ra­vant : quelqu’un sur le blog les a-t-il vus ?

  • Ça ne serait pas éton­nant: je le vois mal cata­pul­té en chef de pro­jet sans un mini­mum d’expérience :-)

  • Après son adap­ta­tion de “Pinocchio” , annon­cée pour novembre 2008, une expo­si­tion avec pro­jec­tion ciné­ma­to­gra­phique seraient à l’étude pour le fes­ti­val d’Angoulême en 2009 (lu sur “du9”).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *