Les amis de Pancho Villa (James Carlos Blake – Rivages Noir)

Hop, je range ce bouquin dans la rubrique ”les trucs pour faire un western”. Il faut dire que la Révolu­tion mexicaine, pleine de sang et de sueur est propice aux coups de feux, aux caval­cades et autre joyeu­se­tés propre à l’Ouest améri­cain. Voici donc les mémoires de Rodol­fo Fierro, dit ”le Boucher”, fidèle compa­gnon de Pancho Villa et bourreau attitré. On verra donc Villa se planter en moto, Villa faire sauter des têtes au pisto­let, Villa devenir héros d’une nation et hors la loi proscrit. Entre brigan­dage et politique, Histoire et anecdote, Blake donne une vision assez allumée de la Révolu­tion. Malheu­reu­se­ment, son écriture ne m’a pas convain­cu. Déjà son person­nage princi­pal est trop beau pour être vrai : il sort litté­ra­le­ment de nulle part, tire au pisto­let comme un héros de western spaghet­ti, se révèle d’une violence assumée, lit dans le cœur des hommes comme dans un livre ouvert et finit par agacer par son absence de véritable pensée sur son destin et celui de ceux qui l’entourent malgré une omniscience bien pratique. De plus, si les scènes d’ ”action” sont soigneu­se­ment décrites, dès que l’on passe au lit, on a droit à des périphrases réjouis­santes (les femmes usent d’une ”perver­si­té” jamais détaillée qui finit par intri­guer. J’imagine que l’on en sait plus dans les Arlequins des années 2000). Trahi­sons, amitié et honneur mal placés, courage inutile, absur­di­té de la guerre il y avait pourtant de quoi faire un roman inoubliable. On se conten­te­ra d’une honnête intro­duc­tion à la Révolu­tion.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

10 commentaires

  • À propos de western, il y a l’ exposi­tion ”mytho­lo­gie de l’Ouest” qui à l’air pas mal (avec des œuvres de Catlin, Reming­ton, Wyeth … au programme !!!)
    En ce moment à Rouen pour trois mois, elle ira ensuite à Rennes puis Marseille.
    lien mort
    Il en a été question sur France Culture lors de l’émission ”Mauvais genre” (le samedi après midi désor­mais, et sans doute encore écoutable et podcas­table sur le site)

    Sinon tu connais ”la fantas­tique épopée du Far-West” ?
    (couv du tome 1 par ici :
    http://​www​.jmchar​lier​.com/​l​i​v​res...
    Un ouvrage en deux tomes, très didac­tique, avec des doubles pages dépliantes illus­trées par Louis Murtin, bourrées d’accumulation de scènes en tous genre concer­nant aussi bien la vie quoti­dienne des indiens ou des cow-boys, que des événe­ments histo­riques, des batailles ou des person­nages célèbres…
    Mon niveau de connais­sance du sujet n’a jamais dépas­sé celui de ce bouquin qui m’a fasci­né quand j’étais môme, mais je suppose que c’est tout de même une mine pour le pied-tendre qui veut aborder la question.

  • Fasci­nant person­nage ainsi qu”Emiliano Zapata (film Viva Zapata avec Marlon Brando)
    ”La Révolu­tion mexicaine, 1910 – 1920 : une révolu­tion inter­rom­pue, une guerre paysanne pour la terre et le pouvoir” de Adolfo Gilly
    dispo sur Amazon
    et aussi
    ”Pancho Villa : Mexican Revolu­tio­na­ry Hero” de de R. Conrad Stein
    in english in ze text , couv étonnante avec Villa en Major Gruber !
    http://​www​.amazon​.fr/​P​a​n​c​h​o​-​V​ill...

  • J’ai bien ”L’épopée…” de Fronval et Murtin mais en un seul tome et sans la couv (merci mon bouqui­niste).
    Bah, tu es sûr pour ”Mauvais genre” ? Je l’ai écouté sur le site (comme toutes les semaines) et ils ont plutôt parlé d’une expo photo à Giver­ny il me semble. L’expo dont tu parles a l’air bien plus intéres­santes mais elle ne passe pas dans ma région, zut !
    http://​www​.maag​.org/

    à Doc : j’ai déjà récupé­ré le Galli­mard sur la Révolu­tion Mexicaine. Le look peut paraitre étonnant mais il faut voir que tout ceci se passe au début XX°, donc bien après le Grand Âge d’Or de l’épopée de l’Ouest Améri­cain.

  • Alors sur Pancho Villa vient de paraître (en espagnol pour l’instant) une impres­sion­nante biogra­phie écrite par le Grand (avec un énorme G) Paco Ignacio Taibo II ! C’est pas aussi bon que sa bio du Che, mais c’est bien quand même, rien que pour la tonne d’anecdotes et de photos ajoutées dans des notes de fin chapitre archi foutrarque… Alors, y a juste à attendre une hypothé­tique traduc­tion pour les non hispa­no­phones !

  • Li-An : Toutes mes excuses pour ”mauvais genre”, tu as raison !
    Ma cervelle ne connecte pas toujours tout dans l’ordre.
    Je ne sais plus d’où je tiens l’info sur l’expo de Rouen, mais c’est vrai que c’est alléchant.

    Pour le Murtin, as-tu bien l’édition avec plein de dépliants panora­miques surchar­gés de détails et d’annotations ?
    Je suis allé la recher­cher dans ma biblio­thèque, c’est un travail d’illustration et d’édition complè­te­ment délirant.
    Chaque planche (format 32/​48 cm et une vingtaine par volume) se coltine un thème dans une débauche de figurants et d’effets de mise en scène.
    Le reste de l’iconographie est égale­ment consé­quent : photos, gravures, carto­gra­phie …
    En bref, comme le dit la postface (de Jean-michel Charlier proba­ble­ment): ”l’ouvrage le plus complet, le mieux documen­té, et le plus illus­tré jamais consa­cré à l’Épopée de l’Ouest.”
    je ne sais pas si c’est toujours vrai, mais c’est un bien beau bouquin et t’as bien fait de me le remettre en mémoire.

    Il y a bien sûr un chapitre consa­cré à Pancho Villa avec un panora­mique illus­trant le raid sur Colum­bus tout en explo­sion, incen­die, coup de feux et caval­cades !
    Ayy !!! Caram­ba !

  • Merci El Bouli, je vais attendre une version franco­phone parce que moi et l’espagnol…

    Max : ah, ça devient compli­qué. Moi j’ai la version http://​www​.bookbrok​.com/​i​n​d​e​x​.ph... de 1977. Mais pas de Pancho Villa sur Colum­bus :-( Je viens de voir qu’il y a les deux tomes de 1966 qui sont passés sur Ebay mais je me demande à quel point ces deux éditions sont diffé­rentes. J’espère que tu ne confonds pas, ami Max ! ;-) (et sur Amazon, ils référencent une version 1990 http://​www​.amazon​.fr/​F​a​n​t​a​s​t​i​que...

  • Li-An : je vais essayer d’être clair,
    Les bouquins dont je parle sont sous mes yeux :
    ”La fantas­tique épopée du Far-west”
    texte de Georges Fronval
    dessins de Louis Murtin
    Dargaud éditeur (1969)
    avec préface de Jean-Michel Charlier

    il me semble que des pages avaient été prépu­bliées dans Pilote (voir lien précé­dent sur le site de JM Charlier) puisqu’on y trouve la mention ”collec­tion Piloto­ra­mas” en page de titre
    dates de dépot légal de mes albums : 1970 et 1972.

    Bizar­re­ment on a beaucoup de mal à trouver quelque chose à leur sujet sur inter­net.
    Il est en vente sur eBay avec photo des couvs ici :
    cgi​.ebay​.fr/​L​a​-​f​a​n​t​a​s​t​iqu…

  • Concer­nant ”les amis de pancho villa” Sujet de western ?
    Presque tous les westerns se passant aux mexiques ont un arrière fond assez dépri­mant.
    ”il était une fois la révolu­tion” etc…
    La révolu­tion mexicaine, famine, guérilla, massacres, soif, déserc’est pas très léger tout ça !
    Oui, ok je dis en même temps une bourde : il y a eu véra cruz, entre autres.
    Ou alors un film qui serait sur pancho villa mais tourné dans l’esprit de Tombs­tone (avec kurt russell).
    Dans l’esprit des critiques ciné, tombs­tone était à jeter contre le soit disant chef-d’oeuvre Wyatt Earp de Costner (3 heures en camaïen marron et héros qui tire la gueule, merci !).
    Seull le doc holli­day du film de Costner, l’exellent denis quaid aurait été a inter­chan­ger.
    Tombs­tone était par contre un bon petit western bien jouis­sif, qui a redon­né envie a Moebius de faire du western avec mister blueber­ry !
    (Inter­view du maître, source oubliée…)

  • Beuh, je n’ai pas aimé Tombs­tone (et je n’ai mm pas regar­dé Earp si ce n’est d’un oeil distrait : les costumes étaient bien travaillés d’ailleurs mais le reste a dû me gonfler).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *