Les amis de Pancho Villa (James Carlos Blake – Rivages Noir)

Hop, je range ce bou­quin dans la rubrique “les trucs pour faire un wes­tern”. Il faut dire que la Révolution mexi­caine, pleine de sang et de sueur est pro­pice aux coups de feux, aux caval­cades et autre joyeu­se­tés propre à l’Ouest amé­ri­cain. Voici donc les mémoires de Rodolfo Fierro, dit “le Boucher”, fidèle com­pa­gnon de Pancho Villa et bour­reau atti­tré. On ver­ra donc Villa se plan­ter en moto, Villa faire sau­ter des têtes au pis­to­let, Villa deve­nir héros d’une nation et hors la loi pros­crit. Entre bri­gan­dage et poli­tique, Histoire et anec­dote, Blake donne une vision assez allu­mée de la Révolution. Malheureusement, son écri­ture ne m’a pas convain­cu. Déjà son per­son­nage prin­ci­pal est trop beau pour être vrai : il sort lit­té­ra­le­ment de nulle part, tire au pis­to­let comme un héros de wes­tern spa­ghet­ti, se révèle d’une vio­lence assu­mée, lit dans le cœur des hommes comme dans un livre ouvert et finit par aga­cer par son absence de véri­table pen­sée sur son des­tin et celui de ceux qui l’entourent mal­gré une omni­science bien pra­tique. De plus, si les scènes d’”action” sont soi­gneu­se­ment décrites, dès que l’on passe au lit, on a droit à des péri­phrases réjouis­santes (les femmes usent d’une “per­ver­si­té” jamais détaillée qui finit par intri­guer. J’imagine que l’on en sait plus dans les Arlequins des années 2000). Trahisons, ami­tié et hon­neur mal pla­cés, cou­rage inutile, absur­di­té de la guerre il y avait pour­tant de quoi faire un roman inou­bliable. On se conten­te­ra d’une hon­nête intro­duc­tion à la Révolution.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

10 commentaires

  • À pro­pos de wes­tern, il y a l’ expo­si­tion “mytho­lo­gie de l’Ouest” qui à l’air pas mal (avec des œuvres de Catlin, Remington, Wyeth … au pro­gramme !!!)
    En ce moment à Rouen pour trois mois, elle ira ensuite à Rennes puis Marseille.
    lien mort
    Il en a été ques­tion sur France Culture lors de l’émission “Mauvais genre” (le same­di après midi désor­mais, et sans doute encore écou­table et pod­cas­table sur le site)

    Sinon tu connais “la fan­tas­tique épo­pée du Far-West” ?
    (couv du tome 1 par ici :
    http://​www​.jmchar​lier​.com/​l​i​v​res...
    Un ouvrage en deux tomes, très didac­tique, avec des doubles pages dépliantes illus­trées par Louis Murtin, bour­rées d’accumulation de scènes en tous genre concer­nant aus­si bien la vie quo­ti­dienne des indiens ou des cow-boys, que des évé­ne­ments his­to­riques, des batailles ou des per­son­nages célèbres…
    Mon niveau de connais­sance du sujet n’a jamais dépas­sé celui de ce bou­quin qui m’a fas­ci­né quand j’étais môme, mais je sup­pose que c’est tout de même une mine pour le pied-tendre qui veut abor­der la ques­tion.

  • J’ai bien “L’épopée…” de Fronval et Murtin mais en un seul tome et sans la couv (mer­ci mon bou­qui­niste).
    Bah, tu es sûr pour “Mauvais genre” ? Je l’ai écou­té sur le site (comme toutes les semaines) et ils ont plu­tôt par­lé d’une expo pho­to à Giverny il me semble. L’expo dont tu parles a l’air bien plus inté­res­santes mais elle ne passe pas dans ma région, zut !
    http://​www​.maag​.org/

    à Doc : j’ai déjà récu­pé­ré le Gallimard sur la Révolution Mexicaine. Le look peut paraitre éton­nant mais il faut voir que tout ceci se passe au début XX°, donc bien après le Grand Âge d’Or de l’épopée de l’Ouest Américain.

  • Fascinant per­son­nage ain­si qu“Emiliano Zapata (film Viva Zapata avec Marlon Brando)
    “La Révolution mexi­caine, 1910 – 1920 : une révo­lu­tion inter­rom­pue, une guerre pay­sanne pour la terre et le pou­voir” de Adolfo Gilly
    dis­po sur Amazon
    et aus­si
    “Pancho Villa : Mexican Revolutionary Hero” de de R. Conrad Stein
    in english in ze text , couv éton­nante avec Villa en Major Gruber !
    http://​www​.ama​zon​.fr/​P​a​n​c​h​o​-​V​ill...

  • Alors sur Pancho Villa vient de paraître (en espa­gnol pour l’instant) une impres­sion­nante bio­gra­phie écrite par le Grand (avec un énorme G) Paco Ignacio Taibo II ! C’est pas aus­si bon que sa bio du Che, mais c’est bien quand même, rien que pour la tonne d’anecdotes et de pho­tos ajou­tées dans des notes de fin cha­pitre archi fou­trarque… Alors, y a juste à attendre une hypo­thé­tique tra­duc­tion pour les non his­pa­no­phones !

  • Li-An : Toutes mes excuses pour “mau­vais genre”, tu as rai­son !
    Ma cer­velle ne connecte pas tou­jours tout dans l’ordre.
    Je ne sais plus d’où je tiens l’info sur l’expo de Rouen, mais c’est vrai que c’est allé­chant.

    Pour le Murtin, as-tu bien l’édition avec plein de dépliants pano­ra­miques sur­char­gés de détails et d’annotations ?
    Je suis allé la recher­cher dans ma biblio­thèque, c’est un tra­vail d’illustration et d’édition com­plè­te­ment déli­rant.
    Chaque planche (for­mat 32/48 cm et une ving­taine par volume) se col­tine un thème dans une débauche de figu­rants et d’effets de mise en scène.
    Le reste de l’iconographie est éga­le­ment consé­quent : pho­tos, gra­vures, car­to­gra­phie …
    En bref, comme le dit la post­face (de Jean-michel Charlier pro­ba­ble­ment): “l’ouvrage le plus com­plet, le mieux docu­men­té, et le plus illus­tré jamais consa­cré à l’Épopée de l’Ouest.”
    je ne sais pas si c’est tou­jours vrai, mais c’est un bien beau bou­quin et t’as bien fait de me le remettre en mémoire.

    Il y a bien sûr un cha­pitre consa­cré à Pancho Villa avec un pano­ra­mique illus­trant le raid sur Columbus tout en explo­sion, incen­die, coup de feux et caval­cades !
    Ayy !!! Caramba !

  • Merci El Bouli, je vais attendre une ver­sion fran­co­phone parce que moi et l’espagnol…

    Max : ah, ça devient com­pli­qué. Moi j’ai la ver­sion http://​www​.book​brok​.com/​i​n​d​e​x​.ph... de 1977. Mais pas de Pancho Villa sur Columbus :-( Je viens de voir qu’il y a les deux tomes de 1966 qui sont pas­sés sur Ebay mais je me demande à quel point ces deux édi­tions sont dif­fé­rentes. J’espère que tu ne confonds pas, ami Max ! ;-) (et sur Amazon, ils réfé­rencent une ver­sion 1990 http://​www​.ama​zon​.fr/​F​a​n​t​a​s​t​i​que...

  • Li-An : je vais essayer d’être clair,
    Les bou­quins dont je parle sont sous mes yeux :
    “La fan­tas­tique épo­pée du Far-west”
    texte de Georges Fronval
    des­sins de Louis Murtin
    Dargaud édi­teur (1969)
    avec pré­face de Jean-Michel Charlier

    il me semble que des pages avaient été pré­pu­bliées dans Pilote (voir lien pré­cé­dent sur le site de JM Charlier) puisqu’on y trouve la men­tion “col­lec­tion Pilotoramas” en page de titre
    dates de dépot légal de mes albums : 1970 et 1972.

    Bizarrement on a beau­coup de mal à trou­ver quelque chose à leur sujet sur inter­net.
    Il est en vente sur eBay avec pho­to des couvs ici :
    cgi​.ebay​.fr/​L​a​-​f​a​n​t​a​s​t​iqu…

  • Concernant “les amis de pan­cho vil­la” Sujet de wes­tern ?
    Presque tous les wes­terns se pas­sant aux mexiques ont un arrière fond assez dépri­mant.
    “il était une fois la révo­lu­tion” etc…
    La révo­lu­tion mexi­caine, famine, gué­rilla, mas­sacres, soif, déserc’est pas très léger tout ça !
    Oui, ok je dis en même temps une bourde : il y a eu véra cruz, entre autres.
    Ou alors un film qui serait sur pan­cho vil­la mais tour­né dans l’esprit de Tombstone (avec kurt rus­sell).
    Dans l’esprit des cri­tiques ciné, tombs­tone était à jeter contre le soit disant chef-d’oeuvre Wyatt Earp de Costner (3 heures en camaïen mar­ron et héros qui tire la gueule, mer­ci !).
    Seull le doc hol­li­day du film de Costner, l’exellent denis quaid aurait été a inter­chan­ger.
    Tombstone était par contre un bon petit wes­tern bien jouis­sif, qui a redon­né envie a Moebius de faire du wes­tern avec mis­ter blue­ber­ry !
    (Interview du maître, source oubliée…)

  • Beuh, je n’ai pas aimé Tombstone (et je n’ai mm pas regar­dé Earp si ce n’est d’un oeil dis­trait : les cos­tumes étaient bien tra­vaillés d’ailleurs mais le reste a dû me gon­fler).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *