Le Cri du Margouillat n°15 – et le Marg n°1

Dans mon der­nier billet consa­cré au Cri du Mar­gouillat, je res­sen­tais une espèce de lan­gueur, une absence de révo­lu­tion. Il faut croire que je n’étais pas le seul puisque ce numé­ro 15 cham­boule tout et voit la créa­tion d’un sup­plé­ment agra­fé : Le Marg – en toute sim­pli­ci­té.

Au for­mat A3 – un peu comme le fameux Trom­bone Illus­tré – ce sup­plé­ment en noir et blanc ras­semble toutes les chro­niques du Cri du Mar­gouillat pen­dant que ce der­nier est rem­pli jusqu’à la gueule de planches de BD et de pub (assez éton­nam­ment).

cri-du-margouillat-15-couv-couv

Je fais la couv ( illus­tra­tion inver­sée par rap­port à l’original ), Boby se plaint que l’on ne nous donne pas de sub­ven­tion ( vieille ren­gaine du Mar­gouillat ) et c’est par­ti pour du Fun­ny Girl/Planète loin­taine de votre ser­vi­teur, une his­toire de six planches (I) signée Moni­ri qui à la par­ti­cu­la­ri­té de se pas­ser à l’espace Jeu­mont, empla­ce­ment du local Mar­gouillat pen­dant de longues années. Téhem crée de nou­veaux per­son­nages dans Kaniar Way Of Life (II), une espèce de grand cou­sin glan­deur et un peu voyou de son Ti Burce. De manière un peu étrange, Téhem a tou­jours refu­sé que l’on publie ça en album ( pour pré­fé­rer une Dis­neyi­sa­tion de Ti Burce, pfff ) et du coup, je n’ose pas mettre l’histoire entière.
Gecko et Gré­goire ont droit à de la cou­leur (4 planches – IV) avec un petit roi éner­vé et Flo conti­nue ses gags (V). Suit un gag assez réus­si de Bob (VI) puis le début d’un créole signé Bel­lo (8 planches) et l’incontournable Temps béni des colo­nies d’Hobo­pok.
Un cer­tain Stin­ko a ame­né trois planches au gra­phisme inté­res­sant (VII), Fabrice n’a pas d’idée de gag alors il va cher­cher Moni­ri et c’est Boby qui a l’honneur de bou­cler ce numé­ro côté BD avec un gag de Chose qui mérite le détour (VIII).

Pas­sons au Marg n°1. Comme c’est le pre­mier numé­ro, je vous ai tout scan­né. C’est un peu la chose à Anpa qui a envie d’en faire une espèce de Canard enchaî­né de la Réunion. Il y a donc beau­coup de mou­ca­tages poli­tique – déjà le Front Natio­nal – des des­sins « poli­tiques » ( pour le mien, on est obli­gé de rajou­ter une légende sinon il est incom­pré­hen­sible ), on y parle culture, télé­vi­sion et presse et Alfred Lénine (Anpa/André Pan­gra­ni) com­mence un nou­veau feuille­ton : Pame­la & les chiens rouges ( super titre ) que j’illustre d’un chien. Je signe toutes les chro­niques BD de ce numé­ro – avec des nou­veau­tés épa­tantes – et je dis même du mal du der­nier recueil des tra­vaux de Moe­bius ( Fusion se vend actuel­le­ment entre 150 et 200 US$ sur Ama­zon). On remar­que­ra que le Ti Burce de Téhem s’est ins­tal­lé dans le Marg.

Bonne lec­ture.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *