Le Cri du Margouillat n°11

Couverture - Bob
Couverture – Bob

Date de publi­ca­tion offi­cielle: juillet 1993. La cou­ver­ture est de Bob et, encore une fois, un mar­gouillat risque sa peau. Le numé­ro est dédié à Mad. Dans l’édito, Boby annonce la créa­tion de stages BD qui auront effec­ti­ve­ment lieu avec notam­ment Jean-Claude Denis comme inter­ve­nant.
Bob est très sol­li­ci­té dans ce numé­ro puisqu’il ter­mine son his­toire Hiver noir, réa­lise de nom­breuses illus­tra­tions et des hauts de page à la manière de Yann & Conrad. Je lui rends d’ailleurs la pareille. Samuel Bidois réa­lise une planche ten­dance Chaudron mais on ne le rever­ra plus. La par­tie Océan Indien est tou­jours aus­si four­nie avec des planches de Anselme, Deven et Vincent Lietar. On remar­que­ra un texte de Téhem illus­tré par Moniri et un T Shirt en vente réa­li­sé par moi-même et qui annonce Planète Lointaine.

(1) pas de publi­ci­té pour la page 2 alors le Margouillat pré­fère lut­ter pour la pro­tec­tion de la couche d’ozone
(2) édi­to et som­maire
(3)Téhem narre le paille-en-queue, illus­tra­tion Moniri
(4) Grégoire plante son pique nique à la plage en 4 planches
(5) Deven de l’île Maurice et son per­son­nage Hector
(6) Vincent Liétar joue au rug­by à Mayotte
(7) un seul strip de Téhem pour ce numé­ro
(8) J.François et son Tévé-Blues en deux pages
(9) une seule planche de Séné pour ce numé­ro
(10) Boby va prier chez son cor­don­nier
(11) Mad nous man­quait déjà
(12) hom­mage à Mad de Moniri
(13) mon hom­mage à Mad
(14) illus­tra­tions pour Le Major et les Canotiers Blancs d’Alfred Lénine
(15) Maïe fait la gour­mande et une his­toire sur Noël
(16) Hobopok clôt la revue avec son incon­tour­nable Temps béni des colo­nies – d’ailleurs l’avez-vous ache­té ?
(17) en qua­trième de cou­ver­ture, le des­sin que j’ai réa­li­sé pour le TShirt Margouillat. 70 F en taille XL ou XXL.

Pour ne pas chan­ger, je fais beau­coup de planches dans ce numé­ro. La ti Do est enceinte et on peut trou­ver La chasse au tang (deux planches), The Short Yesterday (4 planches) et Noël Kérozène (4 planches sur un scé­na­rio d’Anpa). Cliquez sur les liens pour lire ces his­toires.

BD Kritik – je chro­nique dans ce numé­ro – et j’en dis du bien – Le hui­tième jour de Torrès , Rouge de Chine t.2 de Thierry Robin et Les lumières de l’Amalou t.3 de Gibelin & Wendling.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

6 commentaires

    • @Totoche Tannenen: ben c’est un auteur qui est arri­vé assez tôt au Marg. Il est sur­tout musi­cien – gui­ta­riste – il a d’ailleurs un diplôme. Il n’a pas été vrai­ment sol­li­ci­té dans la seconde mou­ture du Marg et s’est éloi­gné du des­sin pour de mul­tiples rai­sons. Depuis quelques années, il peint des choses fan­ta­sy et on peut voir son tra­vail – et sa tête – ici: http://daino.pagesperso-orange.fr/ (il me semble l’avoir recon­tac­té pour les col­lec­tifs et il a décli­né – sous toutes réserves).

  • bon­jour,

    J’adore la pub du mar­gouillat “basi”

    J’écris des petits livres pour mes petits enfants, au départ, et j’aimerais ajou­ter ce des­sin plein d’humour en clin d’œil à la fin de mon album.

    Peut être arri­ve­rai je à le publier ???

    M’autorisez vous à l’utiliser sous votre nom ?

    Merci d’avance. J’attends votre réponse.

    Cordialement

    Ghislaine

    • Étant don­né que nous n’avons pas de contact avec le des­si­na­teur depuis des années, je crois bien que vous devrez aban­don­ner cette belle idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *