Le Cri du Margouillat n°1

Me voilà en train d'inaugurer une catégorie qui n'intéressera que les historiens de l'Art...

déjà bruyant
cou­ver­ture de Mad

Me voi­là en train d’inaugurer une caté­go­rie qui n’intéressera que les his­to­riens de l’Art et les grands malades. Disons que je suis amu­sé d’entendre par­ler du “Cri du Margouillat” puis “Margouillat” comme d’une revue mythique. D’autant plus fan­tas­mée que peu de gens l’ont connue réel­le­ment à part les Réunionnais des années 80/90. Et puis ça me per­met­tra de mettre à jour ma bio­gra­phie.

Un beau matin de 1986 dans la bonne ville de St Denis de la Réunion, Gontran Hoarau (Goho) et André Pangrani (Anpa et autres) viennent beu­gler sous les fenêtres de mes parents pour me traî­ner au jar­din de l’Etat où se déroule une expo­si­tion “Rock et BD” (ah, les années 80…). Je les connais depuis peu (même si André est cen­sé suivre le même cur­sus uni­ver­si­taire que moi) et ils sont comme moi fans de BD et de Moebius en par­ti­cu­lier. À côté de l’expo, on peut consul­ter des BD et Mad, jeune lycéen et star locale (il réa­lise des des­sins pour le Quotidien de la Réunion) cro­barde his­toire de faire une ani­ma­tion. On n’est pas nom­breux mais tous pas­sion­nés et Boby Antoir saute sur l’occasion pour pro­po­ser de mon­ter un fan­zine BD (c’est un “vieux” qui a déjà l’expérience des maga­zines). Reste plus qu’à trou­ver un finan­ce­ment et des auteurs… Le numé­ro 1 sort à l’occasion d’un Festival du Livre et de l’Image au Parc des Expositions. 1000 exem­plaires ven­dus. C’est par­ti mon kiki !

ben pas de Tehem ? (clic l’image) Tiens, j’avais oublié que j’étais déjà au comi­té de rédac­tion pour ce pre­mier numé­ro.

quel marrant ce Serge (clic l’image) Après une planche de Goho/Anpa très Clerc, Mad se fend d’un repom­page com­plet de Moeb/Giraud. Visiblement, le CdM serait métal­lique ou ne serait pas. Serge Huo-Chao-Si répond pré­sent avec une paro­die de la série phare de l’Auteur BD Local Michel Faure : “L’étalon noir” (au grand sou­la­ge­ment de Serge, Michel Faure est plié de rire).

cheveux longs et SP 103 (clic l’image) Appollo se contente d’une rubrique hard rock (c’est beau la jeu­nesse) et se bat déjà pour la pré­ser­va­tion de son nom.

bourbon et petites pépées (clic l’image) Anpa et Goho sont les vraies révé­la­tions de ce numé­ro un . Faut dire qu’on est en pleine mode “Giraud”.

dégueu
(clic l’image) Le seul pro du maga­zine, c’est évi­dem­ment Michel Faure qui nous offre un magni­fique por­fo­lio sur la pêche aux zou­rites.

Contribution per­son­nelle :
p.25 illus­tra­tion pour “CAP.10”, un article de Olivier Pradinaud || p.27 “Comptine”, his­toire en une planche || p.34, “IAR”, his­toire en 2 planches (1) || p.38 “C..”, his­toire en une planche (2) || p.58 illus­tra­tion pour “Le Major contre le gang des cano­tiers blancs (une aven­ture inédite du Major par Alfred Lénine)” (3) || 4° de cou­ver­ture (idée Anpa) (4)

poulet géantChina GirlEt Malvina ?une carie en moins

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

30 commentaires

  • Salut Li An. Je suis retom­bé sur ton blog par hasard, et ça m’a fait tout drôle de voir cette
    relique du pre­mier numé­ro du Cri.
    J’espère que tout va bien pour toi.
    Cordialement, Frenchy

  • Par hasard par hasard… C’est ce que disait Ravaillac à Henri IV :-)
    Sympa d’avoir lais­sé un com­men­taire en tous les cas :-)

  • Ravaillac, un grand homme… Un Sarkozy avant l’heure. Est-ce que je peux repom­per ton article sur le Cri dans le Pirate de la Réunion ? Je comp­tais deman­der à Appollo un papier, mais comme il est prof, il est tou­jours très occu­pé. Tu sais ce que c’est…
    Cordialement,
    Frenchy

  • Sache cher Frenchy (alors il fait beau à Toulouse ?), qu’Appollo passe quo­ti­dien­ne­ment sur ce blog (c’est un ensei­gnant, n’oublie pas) et donc il a lu tes com­men­taires (d’ailleurs il se deman­dait ce que tu deve­nais). Mais comme il est aus­si très pudique, il pré­fère ne pas lais­ser de traces à la pos­té­ri­té. Tu peux repi­quer mon pseu­do texte si je suis cré­di­té évi­dem­ment :-) (c’est quoi, le Pirate de la Réunion ?).

  • Salut Li-an

    je suis un fan de bd​.Je vu dans un album col­lec­tif cana­dien ton illus­tra­tion ‚c’est super bien. J’ai vu aus­si une illus­tra­tion d’un des­si­na­teur mal­gache didier mada bd, il a fait un des­sin sym­pa res­semble à une reine mal­gache avec un para­pluie et un lam­ba. Est-ceque vous connais­sez cet des­si­na­teur mal­gache ? J’aime bien son gra­phisme parce que j’ai avec moi aus­si ses bd his­to­rique nam­poi­na et imboa.
    J’ai remar­qué qu’ à mada­gas­car il y a pas mal de des­si­na­teurs avec dif­fé­rents style (humou­ris­tique, réalisme,semi rea­lisme) mais je me demande pour­quoi ces des­si­na­teurs là n’arrivent pas à édi­ter ses bd en dehors de son pays??? à part anselme et didier mada bd, alors qu’ils ont vrai­ment du talent.

  • Appollo, s’il dai­gnait par­ler, t’expliquerai qu’il a géré des stages sur Mada avec Serge Huo-Chao-Si, qu’on invi­té régu­liè­re­ment des auteurs mal­gaches au fes­ti­val de St Denis de la Réunion. Mais il faut voir que l’édition est dif­fi­cile en ce moment et qu’il vaut mieux avoir un pro­jet blin­dé ou qui cor­res­pond à une attente pour pou­voir édi­ter… On espère tou­jours trou­ver un auteur mal­gache qui sau­ra tou­cher les édi­teurs parisiens…(et mer­ci pour les com­plie­ments).

  • Merci pour la réponse.
    Je sais que pour avoir de l’édition est très dif­fi­cile, mais j’ai vu des des­si­na­teurs qui ont la chance d’avoir une édi­tion, mais ses bd ne marchent pas.
    J’ai vecu à mada­gas­car pen­dant 5 ans, pen­dant la per­iode ( des années 80)ou il y avait beau­coup de bd dans les kiosques et je vous dit que ses gens là sont vrai­ment doué. Peut être Michel Faure qui a fait un ser­vice natio­nal là bas peut nous confir­mer parce que lui il a com­men­cé à édi­ter ses oeuvres à mada­gas­car avant de faire édi­ter une grande édi­tion en europe.
    J’ai lu beau­coup sur l’histoire de la bd dans l’océan indien mais Madagascar est le pre­mier à com­men­cer de publier de bd comics​.Il a vecu une belle aven­ture, mais mal­heu­reu­se­ment, ça n’a pas conti­nué, peut être à cause de la poli­tique instable dans la grande île.
    Je sou­haite vrai­ment que les des­si­na­teurs mal­gaches trouvent des grandes édi­tions pour sor­tir ses oeuvres et je pense qu’ils les méritent.

    Vous avez dit que votre scé­na­riste Appolo a géré un stage là bas. Est-ce qu’il n’a pas pen­sé de tra­vailler avec des des­si­na­teurs mal­gaches pour avoir de la chance d’être édi­té ? Je pense qu’il ne conteste pas que les mal­gaches ont du talent sur ce 9 ème art.

    sin­cè­re­ment
    fre­do

  • Ah ça il faut le deman­der à Appollo. Pour ce que j’en ai vu, les Malgaches ren­con­trés ont de bonnes dis­po­si­tions mais leur pro­jet manquent de “matu­ri­té”.
    Il y a deux pos­si­bi­li­tés : soit l’auteur veut faire une BD com­mer­ciale mais pour cela il faut une bonne culture de ce qui s’édite et se vend en France (très dif­fi­cile pour les Malgaches), soit il s’oriente vers une BD dite d’”auteur” (que ce soit de l’autobiographie ou autre) mais là il faut une bonne maî­trise du médium et un point de vue inté­res­sant.
    La BD mal­gache souffre de beau­coup de maux et le plus impor­tant est pro­ba­ble­ment d’ordre éco­no­mique et social. Sans classe moyenne aisée, pas d’acheteurs de livres ou de revues, donc pas ou peu d’objets cultu­rels. Evidemment, si un petit génie voit le jour à Madagascar, on peut espé­rer qu’il finisse par être repé­ré (le Centre Culturel Français fait un gros tra­vail en ce sens). En règle géné­rale, les auteurs afri­cains que j’ai croi­sés fai­saient une BD très datée (années 80) et n’avaient pas vrai­ment digé­ré les nou­velles influences du genre (qui va du man­ga à la “nou­velle école fran­çaise”). On peut espé­rer qu’avec le déve­lop­pe­ment de l’Internet ça évo­lue (les Chinois com­mencent à bien bou­ger).

  • Moi aus­si je pense qu’il faut pas­ser par le centre cultu­rel fran­çais pour s’en sor­tir. C’est le cas du des­si­na­teur mal­gache didier mada bd. C’est grâce au centre cultu­rel fran­çais à Tana qu’il a eu des contacts à l’exterieur et il paraît qu’il habite en france actuel­le­ment et fre­quente avec des des­si­na­teurs étran­gers.
    Vous avez dit là pour faire édi­ter il faut une bonne culture. Si je regarde le gra­phisme de cet des­si­na­teur, il a bien evo­lué, en plus il maî­trise bien la culture de son pays.
    Je pense que si cet des­si­na­teur s’accroche, il arrive à avoir une édi­tion en France. Je l’espère bien.
    En Afrique, je pense que les congo­lais sont très fort en bd. Je connais l’oeuvres du congo­lais Barly baru­ti “MANDRIL” édi­té par Glenat avec le scé­na­rio de Giroud, je pense que vous connais­sez cette BD?! Et aus­si la bd du congo­lais PAt Massioni “RWANDA94” édi­té par Albin Michel.

    Si vous me deman­dez mon avis,je pense que l’avenir de la bd mon­diale sera en Afrique. La bàs, les scé­na­rios ne sont pas encore bien exploi­té, et c’est à eux même de le faire. Peut être dans 10 ou 20 ans, tôt ou tard, les édi­teurs et les lec­teurs cher­che­ront un autre scé­na­rio et en Afriqur noir qu’ils vont trou­ver.

    Moi per­son­nel­le­ment je n’aime pas les styles MANGA, c’est trop com­mer­ciale, je pre­fère la bd FRANCO BELGE. J’ai remar­qué que votre style s’inspire beau­coup à MOEBIUS, CAZA, mais j’aime bien quoi​.De tant plus que je suis fan de ses deux des­si­na­teurs.

  • En effet, j’ai été (et je reste encore) très Moebius.
    J’ignore à quel point l’avenir de la BD passe par l’Afrique. Il fau­drait que ce conti­nent déve­loppe une vraie culture BD (c’est à dire trouve un large public) pour espé­rer avoir un vrai poids (ce qui est le cas du man­ga au Japon et (encore) de la BD en Belgique/France).

  • Oui, oui, j’ai eu Appollo le soir même au télé­phone. Il s’inquiétait pour moi, ce qui est plu­tôt gen­til. Le Pirate, c’est un site qu’on fait depuis quelques années avec David, Ptéros, et quelques autres… http://​www​.lepi​ra​te​de​la​reu​nion​.net ou http://​www​.web​zi​ne​ma​ker​.com/​l​a​u​r​e​l​en/ (en fait, y a deux sites). Bon, j’ai jamais osé te deman­der un des­sin, mais si le coeur t’en dit…

    Amicalement,
    Frenchy

    PS : dis donc, ton blog est très popu­laire : en tapant “le pirate de la reu­nion” sur Google, il arrive en cin­quième réponse…

  • Ah la la… C’est facile de moucater.C’est pour ça que je suis en for­ma­tion “res­pon­sable edi­to­rial mul­ti­me­dia”. Au sujet d’internet 2.0, j’aurais que­leques remarques à faire sur le gra­phisme de ton site. Je t’envoies un devis ? : )

    Amicalement,
    Frenchy

  • Salut Jean-Michel !
    Que de souvenirs…tu comptes faire une expli­ca­tion de texte pour chaque numé­ros du Margouillat ? Courageux​.Ca ne te dirait pas de racon­ter en BD l’histoire de ce jour­nal (une vieille idée d’Appollo)? Ou que chaque des­si­na­teur raconte SON cri du Margouillat dans un col­lec­tif ?

  • Mondiésénieur ! Thierry qui me laisse un com­men­taire ! Je vais allu­mer un cierge à St Expédit (j’en ai ins­tal­lé un dans mon jar­din)!!
    Je compte en effet par­ler de tous les numé­ros aux­quels j’ai par­ti­ci­pé :-)) En fait, j’ai tou­jours en tête une his­toire ins­pi­rée des soi­rées Margouillat chez Boby (mais roman­cée et les noms seront chan­gés genre Pierre Huo Chao Si ou Téhen -hum).
    L’idée de la BD est rigo­lote mais j’avoue que je ne sais pas ce que je pour­rai racon­ter (mes diverses démis­sions ? La cen­sure Vollardienne ?).

  • Ben…Par exemple, racon­ter com­ment tu en es arri­vé à par­ti­ci­per au Margouillat, avec un bref flash-back sur ce qui t’a ame­né à la BD..Tu as sans doute beau­coup de choses à racon­ter, non ? Ca serait fun que chaque vieux du Margouillat raconte son par­cours jusqu’au jour­nal. En même temps, je me demande si Serge Huo-chao-si va accep­ter de le faire…

  • Ah ah. Mais pff, ça a pas l’air facile ton truc. Je suis pas capable de faire un truc bien car­ré moi :-) Faut que ça res­semble à rien pour que je sois satis­fait :-))

  • Ce serait vache­ment bien, un col­lec­tif des auteurs Margouillat racon­tant “leur” Margouillat. Mais moi, je ne sais pas des­si­ner, alors…

  • Il a fal­lu attendre Sarkozy pré­sident pour voir ça. Après Téhem, voi­là sa Sainteté en per­sonne, l’ami Appollo.
    Ben mon gars, t’as plus qu’à convaincre un des­si­nos de faire ton his­toire (et si c’est un gars du Margouillat, ça va lui faire deux his­toires à des­si­ner, ah ah ah).

  • Rien ne t’empêche de faire un truc bar­ré dont tu as le secret..Du moment que dans la der­nière page on retrouve la même image que dans toutes les his­toires des autres dessinos(c’est pas très clair, mais je me com­prends…), c’est-à-dire une sorte de pho­to de classe…
    Et Appollo, tu peux ecrire un texte qui pour­rait être illus­tré par tous (c’est-à-dire Serge).

  • Bonjour ! Je fai­sais une recherche sur les mar­gouillats, et je suis tom­bée sur votre blog qui m’a rap­pe­lé de bons sou­ve­nirs (j’ai pas­sé un an à la Réunion en 1989). J’ai fait un lien vers chez vous sur ma page d’aujourd’hui.

  • L’histoire de Goho/Anpa est plu­tôt typée “Yann/Conrad” période “Matricule Triple Zéro”-“Sawfee” que Clerc (je parle en connais­sance de cause : le ai reco­piées aus­si à l’époque !).

  • Anpa était en pleine période Clerc/Vian mais je ne pense pas qu’il connais­sait bien Yann & Conrad. C’était plu­tôt Serge Huo-Chao-Si le fan des Innommables.

  • Coucou Li-An, figure toi que ven­dre­di soir au ver­nis­sage de l’expo le mec de l’émission Galigalang http://​reu​nion​.la1ere​.fr/​p​r​o​g​r​a​m​m​e​s​/​g​a​l​i​g​a​l​a​n​g​/​g​a​l​i​g​a​l​a​n​g​-​d​u​-​1​5​-​m​a​r​s​_​9​0​1​7​9​.​h​tml m’a posé une ques­tion super dure à laquelle évi­dem­ment j’ai répon­du ce qu’il me pas­sait par la tête … Pourquoi le cri du mar­gouillat s’appelle le cri du mar­gouillat ??? Après enquête j’ai consta­té que per­sonne ne connais­sait la réponse … Il aurait fal­lu qu’il y ait Boby peut être ;-)

    • @made974 : il n’y a pas de réponse satis­fai­sante. Il y a eu brains­tor­ming et petit à petit, c’est ça qui est sor­ti (je crois qu’on est par­ti du “Cri du peuple”). C’est juste que ça fai­sait jour­nal et réunion­nais. D’ailleurs, c’est rigo­lo : cha­cun est per­sua­dé d’avoir eu l’idée :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *